World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Un pas vers l'Immortalité

    Partagez
    avatar
    Draïnn Lazar

    Messages : 78
    Date d'inscription : 29/01/2014

    Un pas vers l'Immortalité

    Message par Draïnn Lazar le Jeu 27 Fév - 14:45

    Premières Analyses



    Archibald traversa le portail mal en point mais avec un grand sourire sur ses lèvres décharnées dévoilant ses dents pourries par la décomposition. Voilà bien deux ou trois jours qu'il suivait ce draenai, soucieux des analyses cruciales qu'il pourrait en tirer. Il avait, sur son vieux carnet usée, pris des notes sur le comportement du draenai qu'il avait observé attentivement mais surtout, surtout ! Il avait ramené des échantillons de peau et de sang, cela à la suite d'une petite bagarre qui aurait pût très mal tourner. Archibald s'en fichait, son vieux cœur tombant en poussière battait à tout rompre, il allait enfin pouvoir essayer de comprendre le système de vieillissement des draenais qui leur offre une longévité quasi éternelle. Suivit par Sköll il s'enfonça dans les souterrains de Fossoyeuse, rejoignant l'Apothicarium pour faire ses analyses.

    Mais les analyses furent assez peu concluante. Les tissus qu'il avait volé n'étaient pas suffisamment importants pour rendre l'analyse claire et précise. Quand on sang, il semblait en revanche conférer au draenai une régénération de cellules particulières, une certaine magie se dégageant de l'hémoglobine. Cela n'avait rien à voir avec la régénération des trolls qui, elle, était rapide et puissante. Les trolls ! Archibald se tapa sur la tête.

    "Comment n'y ai-je pas pu penser plus tôt ! Sköll, prépare nos affaires, on va chercher un troll ! Il m'en faudrait un blessé, avec un membre en moins pour inspecter la blessure et l'incroyable régénération."


    Le sorcier réprouvé rangea ses affaires et le rat ouvrit la voie vers les escaliers.

    "Pressons, pressons !" Insista le mort-vivant avant de disparaitre dans le long couloir d'un pas pressé.
    avatar
    Draïnn Lazar

    Messages : 78
    Date d'inscription : 29/01/2014

    Re: Un pas vers l'Immortalité

    Message par Draïnn Lazar le Ven 28 Fév - 17:16

    La régénération des Trolls






    Archibald c'était rendu directement en terre troll pour obtenir son échantillon. C'est dans la jungle de Strangleronce qu'il pensait avoir plus de chance d'en croiser un. Il avait fait la rencontre d'une troll sympathique du nom de Mae'sta, qui malgré le fait qu'elle ne voulait pas servir de cobaye, se montra très réceptive et fit preuve de bonne volonté. Elle aida l'étrange sorcier dans sa quête qui désirait obtenir un membre de troll (un bras ou une jambe de préférence). Mais Mae'sta lui apprit que la régénération des trolls était d'origine divine et si c'était vraiment le cas le bras troll ne lui serait d'aucune aide.
    Archibald traversa le portail magique pour se retrouver à Fossoyeuse. Il rejoint, à toute hâte, l'Apothicarium pour analyser son nouveau sujet avec l'infime espoir de trouver quelque chose qu'il pourrait utiliser.

    Après une analyse complète du membre amputé le verdict tomba : Rien. Pas une trace d'énergie magique capable de régénérer biologiquement les membres. C'était bien un phénomène divin. Archibald posa doucement ses instruments sur la table d'opération et se mit à réfléchir. Il venait de perdre sa dernière piste. Il lui fallait autre chose.
    avatar
    Draïnn Lazar

    Messages : 78
    Date d'inscription : 29/01/2014

    Re: Un pas vers l'Immortalité

    Message par Draïnn Lazar le Dim 16 Mar - 11:39

    Essence de la Folie même

    Archibald c'était relâché. Il c'était rendu compte après ses dernières expériences qu'il ne serait possible d'avancer dans cette voie uniquement si il capturé un Loa vivant. Il émettait un râle qui semblait venir du fond de ses entrailles comme un long soupir d'agonie. Il attendait toujours, et bien sagement, la convocation qu'il devait recevoir pour aller déballer ses projets à la Dame Noire qui, peut être, lui prêterait main forte dans la quête de l'immortalité.
    Pour patienter Archibald mit de coté ses expériences sur la dégénérescence et la régénération des tissus pour se concentrer sur un morceau de métal prélevé en Norfendre quand il fut envoyé à Vexevenin par ses pairs pour en apprendre plus sur les propriétés des terres du fléau. C'était un morceau de métal noir aux propriétés intrigantes, plus noir que le charbon, plus solide que l'acier mais la spécificité de la chose qui avait le plus frappé le sorcier était que le métal respirait, au sens propre.

    "Il est vivant !!" S'exclama haut et fort Archibald.
    Tout les regards se tournèrent vers lui dans un silence commun, intrigués voir même dérangés par le vacarme du sorcier. Archibald bredouilla dans un grognement "Excusez-moi..." et tout les apothicaires reprirent leurs activités.
    Archibald s'empressa alors de connaitre la nature de cette chose. Il en avait déjà entendu parlé vaguement à la Nouvelle Agamand, c'était un métal ancien que les gens avaient coutume d'appeler "Saronite". C'était de cette matière que les murs du Roi-Liche étaient hérissé ainsi que les armures de ses sujets. Il paraissait même que ce métal étrange rendait fou les vivants et les poussait à commettre des actes chaotiques. Archibald se mit à sourire de toutes ses dents qu'il venait de changer et qui brillaient d'un blanc malsain.
    Il commença à manipuler pendant plusieurs heures cette "saronite" lui faisant passé divers testes visant à stimuler son potentielle. Puis il sépara suite à de plus gros efforts, en fondant plusieurs fois le métal et en le filtrant. Il pût en analyser la composition grossièrement, le liquide qu'il venait d'obtenir ressemblait vaguement, dans sa structure, a du sang d'une couleur noire ébène. Dans ce liquide on pouvait recueillir diverses informations quand à la provenance de ce sang : C'était quelque chose de pas commun, extrêmement vieux et méchamment maléfique.
    Le sorcier essaya par la suite de donner au liquide un nouveau corps, il le changea en vapeur, écrémant d'un coté une matière semi-liquide semi-solide vivante et de l'autre un gaz particulièrement véloce et neurotoxique. Archibald entreprit d'enfermer cette vapeur dans des flacons, il songea qu'il était possible d'en faire des bombes pour l'armée de Fossoyeuse, créant ainsi une nouvelle arme de destruction. Archibald songea qu'il avait à présent besoin d'une formation en ingénieurie pour pouvoir monter une arme fonctionnelle et réellement efficace qu'il pourrait présenter à la Dame Noire. Il venait de faire un grand pas et c'est d'ailleurs avec un grand pas qu'il marcha dans un amas de matière visqueuse et gélatineuse verte.

    "Qu'est-ce que c'est qu'ça ?!" Demanda le sorcier énervé d'avoir salit ses souliers dans un résidu toxique laissé là. Mais la chose à ses pieds commença à bouger, glissant sur le pavé sale de l'apothicarium. Archibald l'attrapa d'une main et le fit revenir vers lui pour mieux l'observer. C'était une créature étrange, semblable aux expériences ratés qui prenaient vit fréquemment dans le laboratoire comme des espèces de limons. Archibald venait de créer cette chose à partir de ses expériences.
    Il haussa les épaules et enferma le blob dans un jarre en verre, il prendrait le temps de l'analyser plus en détail plus tard.
    avatar
    Personne

    Messages : 97
    Date d'inscription : 06/12/2013

    Re: Un pas vers l'Immortalité

    Message par Personne le Dim 16 Mar - 12:44

    Faranell observait Archibald avec un certain amusement. Il s’approcha de son laboratoire, le regarda faire un moment puis lui dit : « Dit-donc frère, je ne comprends pas bien ce que tu cherches. Un moyen de régénérer nos tissus moribonds ? Mais... Il en existe un très simple que les nôtres connaissent bien, et bien moins dangereux que dont métal explosif. Moi-même je l’utilise. Tu attrapes un vivant, tu le tue, et tu manges les parties qui te sont nécessaires. Cette méthode ne te conviendrait-elle pas ? C’est pourtant ainsi que je suis en pleine, forme et que j’ai ce corps sublime et en parfait état que tu vois. » Faranell fit une petite révérence comme pour présenter sa marchandise corporelle, puis il retourna à son propre laboratoire pour continuer son travail dont seul lui-même connaissait l’objet.


    _________________
    Je suis personne
    avatar
    Draïnn Lazar

    Messages : 78
    Date d'inscription : 29/01/2014

    [En attente]

    Message par Draïnn Lazar le Mar 18 Mar - 17:45

    Déception

    Archibald était déçu. Il avait consacré une bonne partie de son temps à travailler sur le projet de pouvoir construire un meilleurs corps aux réprouvés pour en faire une nouvelle race de super-mort-vivants. Mais personne ne semblait s'y intéresser. "La peste et les abominations", voilà l'unique projet qui germaient difficilement dans les esprits étroits de ses congénères. Au final, ils ne semblaient pas pouvoir penser au delà de ça, la vie, l'amélioration de leur propre être ne les intéressaient pas, il n'y avait que la destruction pure et simple qui les intéressaient. Au final, ils étaient aussi simple que tout ces esclaves du Roi-Liche qui se cramponnent à aucun idéal, suivant, aveugles, la voie la plus courte vers la résolution de leur problème. Le sorcier entrechoqué délicatement deux bouts de métal, l'air pensif tandis que Sköll surveillait le blob qui venait de naitre de la dernière expérience. Archibald soupira de plus belle, ses frères étaient incapables de voir plus loin que le bout de leurs nez nécrosés et ça lui était insupportable de se savoir aussi seul.
    Archibald assembla une capsule sphérique de la taille d'une pomme, puis il y injecta, avec une seringue, le liquide noir qu'il avait extrait de la saronite plus tôt. Ainsi, la bombe était armé. Il lui suffisait d'appuyer sur le bouton rouge pour activer la dispersion du liquide dans l'air sous forme de nuage puissamment neurotoxique, créant ainsi un genre de fumigène capable de rendre les vivants fous. Archibald ricana, c'était un bon début et il ne lui restait plus qu'à tester son invention sur un être vivant pour observer ainsi les effets du produit. Il voulait une nouvelle peste ? Ils en auraient une. Même si Archibald ne comprenait pas en quoi cela pouvait être si important de créer des armes chimiques toujours plus performante alors qu'ils avaient déjà de faire une guerre.
    Le sorcier se tourna vers la table d'opération où il avait installé plus tôt le tronc de son abomination encore incomplète. Il attrapa une grosse aiguille et entreprit de faire un peu de couture de membres, histoire de penser à autre chose.
    avatar
    Satrama
    Admin

    Messages : 4746
    Date d'inscription : 14/05/2011

    Re: Un pas vers l'Immortalité

    Message par Satrama le Dim 27 Juil - 1:21

    Les recherches d'Archibald restèrent ainsi, sur l'établi dont il se servait à Fossoyeuse. Quand on demandait à Faranell où il en était, il répondait par un rire sarcastique en ajoutant : "Il a dû finir par écouter mes conseils mais tomber sur un os. Nous le reverrons quand il aura fini de le ronger. Cela risque de prendre tu temps, sans dents". et il riait à nouveau.




    _________________
    "Une épée est inutile dans les mains d'un lâche. Même la plus puissante des épées doit être maniée par une personne à la foi courageuse" (d'après une phrase des écrits du sage Nichiren Daishonin).

    Contenu sponsorisé

    Re: Un pas vers l'Immortalité

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 0:43