World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Le temps des Cathédrales

    Partagez
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Le temps des Cathédrales

    Message par milinda le Dim 23 Fév - 15:08

    Une étrange odeur, une impression désagréable à peine perceptible. Emiade la ressentait. Un frère anormalement souriant et intransigeant à la fois. Les catacombes sont peu attirantes, il est vrai, mais c’était le première fois qu’une telle sensation provoquait de l’inquiétude dans l’esprit de la prêtresse.

    Benedictus. L’Archevêque avait toujours ce même sourire bienveillant que d’habitude. Pourtant, là aussi, quelque que chose inquiétait Emiade.

    Et puis les Écarlates. Elle les détestait. Elle éprouvait d’autant plus d’appréhension que le rapprochement de certains religieux de l’Église devenait de plus en plus évident. Farthing. Encore lui. Emiade se sentait une fois de plus mise à l’écart des débats et des décisions.

    Mais pourquoi l’Archevêque était-il si silencieux ?
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par milinda le Mar 11 Mar - 16:13

    « Qui a pu le faire sortir ? » Cette question travaillait la prêtresse depuis quelques jours. « Je pensais être libre puisse qu’un frère est venu me cherchez pour me conduire dehors » avait-il dit. Drekzar est un de ces êtres ambiguës et malsains qui ne laisse que des doutes dans l’esprit de ceux qui l’interrogent. Quand était-il sincère ? Quand mentait-il ? Impossible d’en être sûr. Pourtant, une chose l’était : Il avait bien de l’Ombre en lui et il avait ouvertement reconnu qu’il étudiait les démons. Emiade en était convaincu, il était démoniste et corrompu, sans doute sans le savoir.

    Mais ce frère qui l’avait fait sortir la première fois, qui était-il ? Drekzar affirmait ne pas le connaître et qu’il était cagoulé. Les frères portent des capuches, pas des cagoules. Celui-là voulait intentionnellement se cacher. Et il est si facile de se faire passer pour un moine ! Aucun doute pour Emiade : Il y avait un prêtre, peut-être plusieurs, qui était corrompu, un traitre qui travaillait pour des gens qui ont des intérêts différents de ceux de l’Église. Mais qui ?

    Les catacombes sont un lieu merveilleux pour y méditer. Loin de toute vie, isolé des influences et des attraits du monde, Emiade aimait s’y rendre pour réfléchir et y développer ses capacités spirituelles. « Il est inutile d’éclairer un lieu inondé de soleil » aimait-elle à se répéter. C’est en s’allongeant sur le lit qu’elle eut la réponse à sa question. Un petit papier, comme tombé derrière la chaise à sa gauche, reposait dans la poussière. Un petit papier grisâtre, récemment arrivé là, mais à peine visible. Elle roula sur son flanc gauche sur le lit pour s’en saisir. Il était plié en quatre. Elle le déplia. Elle lut. Une écriture soignée et simple, développait quelques mots assemblés en une phrase brève : « Méfiez-vous d’Estaban car ce n’est plus notre frère ». Aucune signature.

    Estaban était le responsable de la sécurité de la cathédrale. Si lui était corrompu, alors il était évident que toute l’Église était menacée. Emiade frémit et eut un léger spasme traduisant une forte émotion qu’elle chercha à contenir. Estaban, elle avait une grande estime pour lui car il l’avait toujours soutenue dans les moments les plus durs de sa charge d’intendante. « Non, c’est impossible ! Pas lui ! » se disait-elle mais, au fond de son esprits, lui criait que ces mots n’étaient pas à prendre à la légère. Il fallait enquêter.
    avatar
    Draïnn Lazar

    Messages : 78
    Date d'inscription : 29/01/2014

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Draïnn Lazar le Ven 21 Mar - 10:47

    Des Traitres dans la Cathédrale

    Syrenn en était persuadée. Quelque chose ne tournait pas rond dans cette cathédrale. L'amulette de son frère avait été dérobé et, quoi qu'en dise Emiade, Syrenn savait que c'était un vole. De plus la manière de procédé du voleur était des plus étranges, 3 personnes assommés sans aucune trace de coup et un coffre vidé sans que la serrure soit forcé. Soit le voleur était un maitre dans son art, soit il s'agissait bien là du méfait d'un traitre. Syrenn surveillait l'archiprêtresse Emiade qui ne lui semblait pas aussi immaculé qu'elle laissé l'entendre. De plus, ce prêtre qui épiait leur conversation dans les catacombes qui a subitement disparu quand Syrenn c'est retrouve en face de lui... Non c'était certain ! L'église était corrompu. Il y a tellement d'élément pour le prouver que la liste serait exhaustive. Il fallait se méfier de tout les porteurs de soutanes, et surtout de Benedictus et de soeur Emiade. Syrenn en était convaincu.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par milinda le Sam 22 Mar - 9:53

    Lazar avait disparu. Son état s’était aggravé depuis la disparition de son amulette. Trop de choses anormales se passaient dans la cathédrale, depuis quelques temps. Emiade continuait de ne pas vouloir y croire mais il était pourtant évident qu’une forme de corruption s’était insinuée au sein du clergé. L’archevêque semblait complètement l’ignorer.

    Il y a avait plusieurs pistes à suivre. D’abord celle des Ecarlates. Mais ça n’avait aucun sens. Pourquoi libéreraient-ils un homme possédé ? Quel intérêt cela aurait-il pour eux qui, habituellement, ne leur laissaient même pas la chance d’avoir un procès ou de faire leur rédemption ? Ensuite, il y avait la possibilité d’un complot de pouvoir. L’archevêque vieillissait et sans doute que certains briguaient son pouvoir. Sans doute cherchait-on à le discréditer pour le faire tomber et prendre sa place. Cette hypothèse était bien possible de la part d’humains qui sont capable du meilleur comme du pire. Monseigneur Delavey qui, il y a quelques temps encore, passait plus de temps au palais royal qu’à la cathédrale pour y convoiter les faveurs des nobles, avait visiblement révisé sa stratégie et semblait maintenant rechercher la compagnie des prêtres. L’évêque Farthing serait bien lui aussi capable d’un tel calcul. Enfin, une autre piste que semblaient vouloir emprunter Hazel et la sœur de Lazar, Syrenn, était une infiltration par le Marteau du Crépuscule. Emiade n’y croyait pas. Comment cette secte aussi discrète qu’un Elekk dans une joaillerie de Dalaran pourrait s’introduire dans le clergé ? Et comment l’aurait-elle pu sans que Benedictus le détecte ? Impossible ! Rien ne peut échapper à l’archevêque, Emiade en était convaincue. Son maître était... infaillible. Voilà !

    Les travaux sont finis. Les grilles sont ouvertes mais n’ont pas été démontées. Tout est rentré dans l’ordre. Il faut retrouver ce pauvre Lazar.

    La nuit suivante, Emiade fit un rêve proche du cauchemar. Elle vit une forme venir à elle, un corps de femme diaphane flottant au-dessus du sol. Il faisait noir. La femme était méconnaissable, sans visage, mais vêtue richement. Malgré l’ombre, Emiade devina qu’il s’agissait d’une noble. Celle-ci tendit son bras vers la jeune prêtresse, comme pour l’inviter à la suivre. Une impression de détresse émanait du fantôme. Fantôme, oui, ce mot vint à l’esprit d’Emiade car, c’était sûr, cette femme était morte. L’image devint plus claire. Des clapotis d’eau se faisaient entendre. Des murs de pierres couvertes d’algues mousseuses, gluantes l’entouraient. Un corps flottait à la surface de l’eau. C’était la femme inconnue, le fantôme. Une corde la reliait à quelque chose. Emiade suivit la corde qui se mit tout à coup à l’entrainer vers la rive. C’était les berges des douves de Hurlevent. Un enfant riait en compagnie d’un homme, sans doute son père. Emiade jaillit de l’eau et se réveilla en sueur dans son lit. Elle ne put s’empêcher de penser que ce fantôme avait une réalité. C’est alors qu’elle se remémora ce fait divers paru il y a plusieurs semaine dans la gazette de Hurlevent et qui relatait la découverte d’un corps méconnaissable dans les douves par une gamin pêcheur et son père. C’était un corps de femme, méconnaissable, un crime toujours non élucidé. Pourquoi rêver de cela à cet instant ?
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par milinda le Dim 18 Mai - 12:33

    Depuis quelques temps, Emiade avait remarqué des comportements étranges chez frère Estaban. A plusieurs reprises, elle avait tenté de questionner des frères pour en savoir plus, mais à chaque fois, elle se heurtait au silence des dévots. Il est vrai qu’Estaban n’était pas n’importe qui. Il était très influent et s’occupait de la sécurité, par conséquent il était dans le secret des dieux et personne ne souhaitait mettre en cause sa carrière en fourrant son nez là où il ne faudrait pas. Ce n’était pas le cas d’Emiade et elle sentait bien les regards réprobateurs de ses pairs allant d’une toute paternelle bienveillance à une franche et sévère réprobation qui ne faisait qu’attiser sa curiosité et la détermination de faire la lumière sur cela.

    « Monseigneur, j’aimerais vous entretenir d’une chose qui trouble mon cœur depuis quelques temps » dit Sœur Emiade à l’archevêque Benedictus.

    « Je t’écoute, mon enfant » répondit celui-ci.

    « Je remarqué des choses étranges dans la cathédrale qui me posent des questions. Par exemple, la disparation mystérieuse du sieur Ismaël Lazar. Pourquoi Frère Estaban n’a pas cherché à enquêter là-dessus ? »

    La prêtresse fit une liste des quelques autres bizarreries qu’elle avait remarquées pendant que l’archevêque écoutait et regardait avec un sourire remplit de bienveillance sa disciple en qui il avait toujours eu confiance et qu’il avait toujours protégée. Il marqua un bref silence avant de répondre.

    « Tu sembles très inquiète, ma fille. Il est normal que tu ais parfois des doutes car, sans doute, aucune foi ne peut se construire solidement et durablement. Tu dois chasser ces doutes qui sont une tentative des ombres de t’influencer. Car ta pureté dérange les puissances des ténèbres. C’est une nouvelle épreuve pour approfondir ta foi. Chasse donc ses ombres de ton cœur au plus vite. Cesse de t’inquiéter et retrouve la paix de l’esprit pour te consacrer toute entière à la Lumière. »

    C’était donc cela : le doute que les ténèbres diffusaient en elle ! Emiade remercia son maître et lui promit de chasser le mal qui tentait de troubler sa foi. Pour elle, la Lumière était la seule vérité en ce monde et Benedictus, premier disciple d’Alonsus Foal, était l’incarnation même de la Lumière et un exemple pour sa foi. Comment pourrait-il se tromper ? Emiade s’en alla, bien déterminée à chasser ces doutes de son esprit.
    avatar
    Jeylin

    Messages : 85
    Date d'inscription : 26/05/2013
    Age : 21

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Jeylin le Lun 2 Juin - 18:47

    Shae avait appris par Rekhii qu’Emiade était probablement en danger. La jeune humaine ne savait pas vraiment comment la draeneï pouvait bien être au courant de ça, mais elle avait choisi de l’écouter et de rentrer parmi les siens au moins le  temps de régler cette histoire. C’est à peine rentré chez elle qu’elle adressa un courrier à Emiade.

    Le lendemain, elle la rejoignit au donjon d’Hurlevent pour discuter, la jeune humaine prenant tout d’abord des nouvelles de la prêtresse. Emiade lui confia qu’elle avait pris quelques distances avec la cathédrale et que certains prêtres avaient changé de comportement envers elle, la prenant de haut. Un nom revenait plusieurs fois dans ces histoires : celui du Frère Esteban.

    A peine eu-t-elle le temps de mettre en garde Emiade qu’elles furent interrompues par le Sergent-Chef Marchelieux qui souhaitait évoquer avec la prêtresse les récent évènements survenus à la Cathédrale ainsi que l’assassinat d’Ophélia. Ils discutèrent longuement, Shae restant silencieuse pour ne pas les déranger jusqu’au moment où le Frère Esteban fut de nouveau mentionné. C’est à ce moment-là que Shae se mêla a la discussion, soumettant l’idée d’interroger ce fameux frère. Emiade lui proposa donc de s’en charger puisque ce dernier ne la connaissait pas. C’est ainsi que la jeune humaine fut embaquée dans cette histoire qui allait s’annoncer mouvementée. Mais elle gardait à l’esprit qu’elle allait peut-être ainsi pouvoir aider Emiade.

    Le soir même Shae se rendit à  la Cathédrale, demandant ce fameux frère Esteban. Tous deux se dirigèrent ensuite vers des bureaux souterrains afin qu’elle puisse expliquer la raison de sa venue. Elle prétexta qu’elle avait perdu une lettre d’une importance capitale et après quelques échanges le prêtre la questionna sur les raisons de sa venue auprès de lui, plutôt qu’auprès de l’intendante. Elle esquiva la question, demandant qui pouvait bien être cette intendante. Et c’est sur un ton ironique qu’il évoqua le nom d’Emiade. Shae profita de cette remarque pour le questionner d’avantage sur elle, soulignant qu’elle ne la connaissait pas. Le frère ne se gêna pas pour discréditer la prêtresse, l’accusant de mettre son nez partout et de fouiner sans vergogne et allant jusqu’à lui mettre sur le dos la tentative de meurtre commise sur l’évêque Farthing. Après quelques échanges, le frère la rassura, lui disant qu’il ferait tout pour trouver sa lettre. C’est plus tard avec le garde rencontré au Palais qu’elle eut l’idée de piéger le frère Esteban pour gagner sa confiance, en y plaçant cette fameuse lettre qu’elle prétendait avoir perdu et remplie d’informations susceptibles de l’intéresser. Après avoir eu l’aval d’Emiade, le garde se chargea de « perdre » la lettre dans la Cathédrale au plus vite. Il ne leur restait plus qu’à retourner voir Esteban, ou attendre de ses nouvelles.
    avatar
    Pholoween

    Messages : 114
    Date d'inscription : 14/08/2011
    Age : 21

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Pholoween le Jeu 12 Juin - 0:27

    Pholoween s'assoie sur un tabouret de la maison cachée où il vit. Il prend une plume et un parchemin pour écrire l'avancée dans son enquête et mieux s'y retrouver.

    11e jour du 6e mois de l'an 41.

    Enquête sur le comportement étrange des lumineux.

    Ce soir, j'avais décidé d'arrêter de faire chou blanc comme a chaque fois que j'utilise des méthodes "conventionnelles". Et puis, j'entendais de plus en plus parler de ces lumineux qui commençaient a attirer l'attention sur eux. Déjà les grilles qui restent fermées aux visiteur, Emiade qui fait l'intendance, qui part, qui revient etc, ça me semble de plus en plus louche... Et après le gars qui se fait agresser par de la fumée (magie noire, selon mon contact) en compagnie de deux prêtres. Bref, c'était bizarre, et puis j'en profite d'avoir cette enquête pour que le patron ne m'arrache pas la tête et pour satisfaire ma curiosité insatiable !
    Donc, je me suis infiltré dans la cathédrale, tout allait bien, et j'ai ensuite demandé a visiter les catacombes. Ils m'ont dit que c'était possible, je connaissait le chemin, donc pas besoin d'être accompagné ! Alors je suis descendu, et j'ai tourné vers la droite, là où se trouve le bureau de l'intendant, vue que sous l'identité de Gaston Langre, j'ai repéré le bureau quand le prêtre a été chercher ma lettre inexistante...

    Là, tout se complique, je commence a regarder là où je pouvait rapidement, et un frère est arrivé, me faisant son discours sur le fait que c'était privé, machin, machin, pendant que je faisait semblant de lire le registre. J'étais dans la merde. J'allais ressortir les mains vides. Et je me suis souvenu que j'avait préparé le poison anesthésiant, et du bien concentré ! Donc je lui ai montrer une toute petite ligne du registre pour qu'il vienne lire, je l'ai piqué avec le poison, et il s'est endormi tout de suite ! C'était encore plus rapide que ce que je pensais !
    Du coup, j'ai pris tout les papiers qui traînaient, les bouquins qui avaient l'air d'être autre chose que des textes suintants de lumière et de foi, et j'ai filé avant qu'un prêtre ne découvre son frère endormi sur la table.

    "Félix" roula son parchemin, le mit avec les autres qu'il avait écrit, sortit ce qu'il venait de voler à la Cathédrale, et vit la grosse dose qu'il venait de prendre. Une pile énorme de parchemins, et plusieurs livres épais étaient étalés sur la table. Il soupira, alla se changer, et commença sa lecture qui allait sans doute durer toute la nuit tout en prenant en note les éléments importants qui lui seraient utiles.

    Spoiler:
    Validé par Satrama
    avatar
    Jeylin

    Messages : 85
    Date d'inscription : 26/05/2013
    Age : 21

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Jeylin le Jeu 24 Juil - 17:13

    Shae avait passé une semaine entière enfermée dans les catacombes de la Cathédrale de Hurlevent à la demande de frère Estaban. Elle passait son temps à réfléchir à cet homme plutôt étrange. Elle gardait à l’esprit son but premier : aider Emiade du mieux qu’elle pouvait.
    La jeune humaine se souvenait des paroles qu’il avait eu, elles ne reflétaient  pas tout ce qu’elle avait appris jusqu’à maintenant.

    Frère Estaban affirmait que la ténacité devait être au-dessus de la bienveillance et du respect  pour leur permettre d’œuvré. Il affirma également à Shae qu’il fallait obéir à La Lumière et se dévouer à elle, mais également a l’Eglise, a l’Archevêque, a ses supérieurs et donc par conséquent a lui-même.

    Toutes ces idées s’entremêlaient dans sa tête. Elle commençait à penser qu’il n’œuvrait pas pour la Lumière, mais pour quelque chose d’autre. Il lui avait déjà parlé de sacrifice, et ces dernières paroles semaient davantage le doute dans son esprit.

    La semaine toucha à sa fin, elle put voir Estaban avant de rentrer chez elle. Ils discutèrent un moment dans les catacombes, mais Shae se sentait de nouveau mal a l’aise. Lorsqu’il posait les yeux sur elle, elle se sentait comme déshabillée du regard. Il posait sa main sur ses épaules.. Et alla jusqu’à la poser sur sa cuisse. La jeune humaine s’arrangeait toujours pour s’éloigner et garder ses distances avec lui. Elle avait toujours en sa possession les petites fioles remises par Drekzar.. Celles qui lui permettraient  de s’échapper  en toute discrétion si cela devenait dangereux pour elle.

    Pour conclure, Frère Estaban lui annonça qu’elle devait donner une Messe à la Cathédrale.
    Une Messe.. Ce mot résonna dans sa tête. Elle ne savait pas du tout comment s’y prendre mais souhaitait donner son propre point de vue de celle-ci et non celui qu’il voulait qu’elle fasse passer. Elle ne voulait pas donner une messe afin d’être adulé par les fidèles mais souhaitait communiquer sa propre expériences et sa propre vision des choses.
    avatar
    Jeylin

    Messages : 85
    Date d'inscription : 26/05/2013
    Age : 21

    Mystère a la Cathédrale

    Message par Jeylin le Jeu 24 Juil - 17:34

    Shae avait invité Emiade chez elle, toutes deux avaient passé la soirée à discuter de beaucoup de choses. La prêtresse lui avait confié des choses que Shae devait garder secrète.  

    Le Nom de Larisa terrorisait beaucoup de monde. Tous voulaient sa mort. Shae n’était pas vraiment au courant de ses agissements, mais souhaitait maintenant en savoir plus.

    Emiade lui avait confié qu’elle l’avait rencontré il y a peu, et lui narra une aventure plutôt étrange : Un homme a l’allure plutôt étrange serait venu à sa rencontre afin de lui faire ouvrir un coffre contenant un puissant artefact. Ce contenant ne pouvait être ouvert que par la Lumière, et par un pratiquant des plus pures et comme Emiade répondait à ces critères, cela tombait bien. Elle fut attirée avec son oncle dans une caverne secrète, et c’est au fond de cette dernière qu’Emiade rencontra Larisa. La Lumière lui permis d’ouvrir le coffre délivrant un étrange pouvoir. La jeune humaine fut surprise lorsqu’Emiade lui annonça qu’un changement profond s’opéra, devant elle se dressait l’ancienne Larisa, elle semblait avoir oublié toutes les atrocités qu’elle avait commise. C’est donc pour sa sécurité qu’elle avait choisi de la mettre sous la protection de l’Eglise dans la chambre que la jeune humaine avait occupé quelques temps auparavant.

    Shae souhaitait comprendre et aider au mieux Larisa. Elle voulait également comprendre pourquoi tous ses changements avait opérés et dans quel but. La jeune humaine désirait maintenant la rencontrer. Elle proposa de donner un faux nom a Larisa et de prétendre qu’elle avait oublié la mémoire afin de la protéger au mieux, et d’éviter d’attirer l’attention d’Estaban.

    Un autre problème semblait perturber Emiade, et fit longtemps réfléchir Shae. Si Larisa était devenue une personne complètement différente et gentille au contact de cet artefact..

    Quand est-il d’Emiade ? Est-il possible qu’un double a l’exact opposé de la prêtresse est vu le jour ?
    avatar
    Roxane

    Messages : 195
    Date d'inscription : 19/05/2011
    Age : 22

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Roxane le Mer 30 Juil - 19:27

    Ca y est, il était officiellement membre de l’église et allait œuvrer pour celle-ci et devenir l'inquisiteur qu'il espérait. C'est soeur Virginie qui l'inscrit dans le registre grace à Emiade. Apres lui avoir remit le tabard à Valérion, Viriginie et lui discutèrent de l'intendant et de ses agissements étranges... Apparemment les catacombes fermé était un de ses lieux favoris où il se rendait souvent.. il faudra qu'il aille jeter un œil dedans...
    Ce frère qui parle seul... du moins qui semble parler seul.. et qui n'inspire à presque personne une quelconque sympathie pour la lumière...
    Il en avait parler avec Shae... pourquoi d'ailleurs avoir demander à cette prêtresse de faire une messe ? cela cachait quelque chose.. et Valérion et Shae vont tenter de découvrir la véritable nature de cette personne plus qu'étrange et sans doute... aucunement orthodoxe...
    avatar
    Jeylin

    Messages : 85
    Date d'inscription : 26/05/2013
    Age : 21

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Jeylin le Mar 5 Aoû - 2:08

    Note du 4ème jour du 8ème mois, Shae a écrit:Mes soupçons étaient fondés, Estaban faisaient bien partit du crépuscule et nous en avons eu la preuve aujourd’hui.

    Je le surveillais déjà depuis longtemps, et ses agissements n’ont fait qu’étayer ma thèse. Il parlait de sacrifice… Employait « Les » en voulant évoquer  la Lumière... il souhaitait que je donne une messe afin d’avoir l’adoration des fidèles. Tous ses éléments ne pouvaient pas être le fruit du hasard.

    Cela faisait plusieurs jours que je passais en compagnie de Valérion. Ensemble nous parlions de nos doutes concernant Estaban. Il m’avait parlé de quelque chose d’étrange emmenant des catacombes. Probablement quelque chose de maléfique. Nous avons donc mit en place un plan qui nous permettrais de nous rapprocher des catacombes afin de découvrir les secret qu’elles renfermaient.

    Le plan était simple, il suffisait juste de se procuré du poison anesthésiant. Les potions d’invisibilité que j’avais devraient suffire pour rejoindre la grille.

    Un soir, alors que nous discutions, un frère vint directement chez moi. Il ne parlait pas et écrivait sur une ardoise. Il commença à nous expliquer qu’il se passait des choses étranges à la Cathédrale, des document semblait disparaitre… A propos du crépuscule et des rituels de protections…  C’est à ce moment-là que tout s’est accéléré. Nous devions agir, et vite. Le prêtre me donna un livre, racontant les exploits d’Emiade contre le crépuscule, et d’autres choses. Il m’a servi bien plus que ce que je ne pensais. Quoi qu’il en soit nous avons décidé que nous agirons le lendemain, aujourd’hui donc.

    Valérion et moi nous sommes retrouvés au quartier commerçant et nous avons ensuite été ensemble vers la Cathédrale. Glissant une prière avant de nous engouffré dans le corridor menant aux sous-sols. Après quelques regards dans la pièce afin de localisés nous avons commencé l’opération. J’ai bu ma potion avant de me diriger vers le prêtre pour le piquer avec une seringue anesthésiante, Valérion en a fait tout autant. Il ne restait maintenant plus que le dernier, et c’est d’un pas discret que je m’en suis chargée après que l’elfe du sacrifié l’une de ses bagues. Nous sommes donc arrivés devant la grille. Et malgré toutes les tentatives impossible et inimaginable, elle ne s’ouvrait pas. Pire, lorsque j’ai passé mon bras à travers les barreaux il m’a même semblé que mon bras restait bloqué entre les barreaux.  Et dans une énième tentative nous avons préféré laissé tomber afin de trouver Elleanore.

    Fait étrange, nous l’avons trouvée juste devant la Cathédrale. Et profitant de l’heureux hasard nous nous sommes écartés afin d’en discuter de façon plus approfondie avec elle. Après lui avoir expliqué les grandes lignes du plan nous sommes redescendus. Laissant Elleanore pénétré dans les catacombes, j’ai commencé a étudié le livre, cherchant une solution à ce problème.

    Après plusieurs tentatives de la mage et pas mal de pages tournées, Elle nous a avoué être en mesure de nous crée un portail menant de l’autre côté. La seule chose que j’ai pu apprendre concernait le moyen de passé ses grilles… Avec la méthode de Natalia. Mais comme Natalia refuserait catégoriquement de nous aider parce que sinon cela ne l’amuserais plus, il fallait plutôt laisser tomber cette option.
    Nous nous sommes tous rejoins devant la cathédrale afin de discuter de la suite. Mais avant de faire quoi que ce soit il fallait qu’Elleanore se repose. C’est donc quelques heures plus tard que la suite a pu être mise en place.

    Nous sommes allés dans la vieille maison un peu étrange juste au-dessus de  la mienne pour crée le portail pour les catacombes. Je dirais que c’est à ce moment-là que les choses ont commencé à ce compliqué. On s’est retrouvé en face d’un trou gigantesque, probablement sans fond… Avec des arbres qui volent… Des grosses pierres en lévitations... Et puis un homme, un certain Topper Mcnab, celui qui est normalement dans le quartier commerçant. Il fait souvent l’aumône et propose de reluire l’armure pour une pièce ou deux… Apparemment il est arrivé là suite à une bonne cuite et est en train de dormir dans le «  vrai monde ». Quoi qu’il en soit, nous l’avons remercié et nous avons pris un autre portail, censé nous mener à la maison ou nous étions à la base.

    Mais si nous étions simplement revenu ça aurait été trop simple, non ?

    Nous nous sommes donc retrouvés à Stangleronce, dans un camp de Naga infecté par la corruption du crépuscule. Par chance nous avons réussis à communiquer avec l’un de ses gros serpents armés d’une fourche. C’était plutôt compliqué… Mais visiblement ils attendaient que quelque chose viennent les aider en provenance de la Mer. Il parlait aussi de C’thun et de Qiraj… On a aussi réussis à comprendre qu’Estaban était impliqué dans l’évènement qui a eu lieu ici. Le naga semblait vouloir nous raccompagné vers la sortie. Mais nous avons décidé de tenté de purifier les lieux avant de partir. Et c’est donc avec la Lumière que nous avons en vain attaqué les espèces de ballons, de plantes bizarre et d’espèce de geyser. En vain, puisque malgré toutes les tentatives diverses et variés il n’y avait rien à faire.

    Nous avons donc décidé de rentrer à Hurlevent. Et nous sommes dirigés vers Topper. Il sentait l’alcool, et venait apparemment de se réveiller. Valérion a réussis à le faire parler, monnayant quelques pièces. Un prêtre lui aurait donné la bouteille qui lui aurait permis d’avoir cette cuite mémorable… Un vin de messe qu’il disait. Tout devenait clair. Estaban voulait que je donne une messe afin de donner à tout le monde de cette fichue boisson. Je ne le laisserais pas faire. Je donnerais cette messe lorsque toute cette histoire serait réglée.

    Si elle se règle un jour…

    avatar
    Aodhann

    Messages : 58
    Date d'inscription : 28/05/2014
    Age : 23
    Localisation : Belgique

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Aodhann le Mar 5 Aoû - 10:30

    "Je montais les marches vers la Cathédrale une à une, lentement, presque solennellement. Les pierres claires de l'édifice luisaient déjà sous la lumière matinale, une belle journée s'annonçait. Alors que je m'approchais de l'arche d'entrée, deux personnes sortirent de la Cathédrale en chuchotant.
    -Shae? Quelle bonne surprise. Et j'imagine qu'il s'agit du semblable dont vous me parliez l'autre soir? Bal'a dash.
    Shae hocha la tête et me salua poliment, le Quel'dorei me regarda de ses yeux bleus éclairés d'une lueur perçante, me salua à son tour et se présenta. C'était bien Valérion. Contrairement à la normale, Shae semblait inquiète et fébrile.
    -Nous vous cherchions justement, lâcha-t-elle. Nous avons besoin de vous. Venez, allons discuter un peu plus loin.
    Disant cela, elle regardait du coin de l'oeil les deux prêtres postés à l'entrée de l'Eglise. Avait-t-elle quelque chose à cacher à ces hommes?
    Nous allâmes nous assoir sur des bancs plus loin. Elle me dépeignit rapidement sa difficulté : elle et Valérion désiraient s'introduire dans les catacombes parce qu'ils sentaient que quelque chose d'étrange s'y produisait, seulement une grille gardée par un prêtre en barrait l'accès. Elle me demanda s'il était possible pour moi de les y télétransporter. Elle ne me disait pas tout évidemment, elle me parlait de dieux anciens et de complot mais je dois bien avouer que j'avais du mal à suivre.

    Selon les étrangers à ce domaine, notamment selon le grand public, les mages ont la capacité de se projetter là où ils le veulent, quand ils le veulent. Hélas c'est en réalité moins trivial qu'il n'y parait : nous ne pouvons nous projetter dans un lieu ou ouvrir un portail vers ce lieu (ce qui revient a peu près au même) que si nous le connaissons suffisament pour pouvoir nous le représenter clairement. Quand on le voit à ce moment là, c'est plus facile. On ne parle alors plus de téléportation, mais de simple transfert. Certains mages ont évidemment plus facile que d'autres pour mémoriser l'organisation spatiale d'un endroit donné et ont donc se téléportent en effet quasiment où et quand ils le veulent, sans effort. Cependant ce n'est pas le cas de la grande majorité d'entre nous, et ce n'est pas le mien.

    Pour en revenir à nos moutons, si je devais ouvrir un portail vers l'intérieur des catacombes, il me faudrait d'abord m'y introduire et étudier les environs. Peu ou prou aisément, je parvint à m'infiltrer dans les catacombes en usant de mes facultés d'invisibilité et de transfert. Je dus me transferer plus d'une fois car il y avait plusieurs barrières, et j'aboutis dans une pièce relativement grande, jonchée d'ossements, de cercueuils et...
    ... et d'étranges vapeurs d'un violet sombre. Au milieu de la pièce flottait un immense crystal brunâtre dont émanait une énergie sardonique, et derrière celui-ci se cachait un portail que je préférai ne pas approcher d'avantages de peur d'atterir au mauvais endroit. Je me mis au travail sans attendre, j'essayais de mémoriser chaque recoin de la pièce afin de permettre d'assurer un portail stable et sûr. Mais au fur et à mesure que je progressais dans ma tâche, des visions et des voix me parvenaient depuis les vapeurs, m'empêchant de me concentrer et corrompant mon esprit... Vous n'avez pas d'ami... ... Méfiez vous de Shae, elle vous manipule... Manipule... ... Pourquoi chercher l'insondable... Vous êtes à nous... Vous êtes... Je fus contrainte de quitter de la pièce. Je rejoignis Shae, lui expliquai ma progression et la raison de mon retour anticipé. J'aurais encore besoin d'une heure, à ce train là...

    Ce manège continua ainsi pendant un peu plus d'une heure. Je revenais dans les catacombes, j'avançais un peu dans mon étude, et puis je devais remonter, accablée par les fumées qui me faisaient tourner la tête. A chaque fois les voix se faisaient plus sinistres et plus fortes, et les visions plus horribles. Shae m'apportait tant bien que mal son soutien. Parfois elle prononçait pour moi une prière et je sentais une lumière apaiser mon esprit ou renforcer ma résolution, parfois elle me donnait à boire ou à manger... Elle me donna aussi son [Réservoir d'air d'urgence de Vic] qui me permit de ne plus respirer les immondes vapeurs. Quand je fus enfin en mesure d'ouvrir un portail vers la pièce maudite, j'étais dans un état proche de la folie. Bien que j'étais dehors, loin de la corruption des fumées violettes, je sentais encore en moi leur effet. J'étais de plus vidée de mon énergie et nous nous résolûmes à me laisser un peu me reposer avant d'aller plus loin.

    Environs quatre heures s'étaient écoulées quand je me réveillai d'un sommeil réparateur au bord du Lac Miroir. Je retrouvai Shae et Valérion sur la place de la Cathédrale et nous nous mîmes en quête d'un endroit calme et isolé où procéder. Nous nous arrêtâmes sur la maison abandonnée située en amont de la chute du Lac Miroir. J'ouvris le portail assez rapidement et il me parût stable et sûr, comme voulu. Force fut de constater quand nous l'empruntâmes qu'il ne l'était pas. Nous nous retrouvâmes dans un monde étrange, au bord d'un immense cratère entouré de rochers et au-dessus duquel des arbres lévitaient singulièrement. Des poussières lumineuses s'envolaient du sol vers ce qui faisait office de ciel, emportant dans leur sillage d'autres plus lourdes poussières multicolores. Au loin, seule sur un rocher surplombant le cratère, se dessinait une silhouette solitaire. Nous nous approchâmes et ses traits se précisèrent en ceux d'un homme aux cheveux gras et au dos voûté. Il ne nous remarqua pas jusqu'à ce que nous lui addressâmes la parole.
    -Vous n'auriez pas un sous? Une pièce de cuivre et j'fais reluire vot'armure!
    Il ne semblait pas très lucide. Cet homme, nous l'avions tous les trois déjà apperçu auparavant, c'était Topper McNab, un mendiant du quartier commerçant d'Hurlevent. Ce qu'il faisait là, il ne semblait pas trop le savoir lui-même...
    -J'me suis mis une grosse cuite, hier soir... D'bon vin que j'vous dis! Et p'i' j'me suis endormi et j'me suis réveillé ici... *air incrédule* Ce ne serait pas les arbres du quartier des mages, là haut??
    Valérion lui posa quelques questions pendant que je fis un tour du cratère. Il parlait lui aussi de dieux anciens... Il prétendait qu'on était dans son rêve et il ne voulait surtout pas qu'on fasse de trous dans sa tête quand on sortirait.
    Topper avait épuisé son quotta d'intelligence oratoire et il recommença à nous sortir des absurdités indescriptibles. Nous décidâmes de tenter un autre portail pour revenir d'où nous étions partis.

    Le portail qui s'ouvrit suite à mes incantations s'accordait bien avec la bizarrerie du lieu. Il nous mena droit en Strangleronce, chez les nagas. Une nouvelle énigme... Quelle puissance peut ainsi détourner l'usage que l'on fait des arcanes? Des vapeurs semblables à celles qui se trouvaient dans les catacombes flottaient dans les airs tout autour de nous. Elles semblaient provenir de geysers disparates... Des plantes que je n'avais alors jamais vu poussaient dans cette brume chaude et vîle et sur un grand arbre était nichée une énorme chose vivante... On aurait dit une larve géante. Valérion et Shae communiquèrent avec les nagas, qui ne parlaient d'ailleurs pas la langue dérivée d'elfique qu'ils étaient sensés parlés... C'thun... Ak'mal... Esteban... C'était à n'y rien comprendre. Je les laissai se débrouiller avec eux.
    Après cette séance de discussion exotique, Valérion se mit en tête l'idée de purifier toute cette corruption. Il tenta par ses prières de chasser la brume malfaisante. Shae joignit sa voix à la sienne, et je conjuguai moi-même mon pouvoir arcanique à leurs incantations... En vain. Les brumes ne faisaient que tournoyer de plus belle. Nous fûmes soudain très fatigués et nous baissâmes les bras.

    De retour à Hurlevent, c'est vers Topper que nous nous dirigeâmes immédiatement. Peut-être se souviendrait-il de nous s'il était éveillé?
    Tel était le cas, et il nous reconnût. Valérion lui offrit un peu d'argent pour délier sa langue et recommença un petit interrogatoire.
    Soudain me vint une idée... Une question plus précisément.
    -Topper, pourriez-vous nous dire ce que vous avez bu hier soir? demandai-je.
    -C'tait du vin d'messe ma p'tit' dame... J'faisais l'aumône d'vant la Cathédrale et un prêtre m'a donné çà. *montre une bouteille vide au sol*
    Je tressaillis.
    -Un prêtre?
    -Bah oui.

    L'église de la Lumière serait ainsi impliquée dans tout cela.
    Cette intrigue prend des proportions énormes..."
    avatar
    Roxane

    Messages : 195
    Date d'inscription : 19/05/2011
    Age : 22

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Roxane le Mar 5 Aoû - 17:28

    Après tout ce qui c'était passé durant cette journée... Valerion n'eût pas l'impression d'avoir beaucoup avancé.. On avait la confirmation que certain membres de l'église était baigne jusqu'au coup dans le crépuscule.. Estaban..
    Suite à un plan qui a mal tourné, on découvrit que le vin de messe était trafiqué pour donner des visions que le crépuscule voulait sans doute faire voire lors de la messe de Shae...
    Un Crystal de téléportation avait été aussi détecte par Elleanore... Dans la cathédrale... Préparent ils une invasion ? Profiteraient ils du chaos de la messe ? Sans doute... Et cette grille magique... Impossible a ouvrir par des moyens conventionnelle..
    Chose qui étonnait Valerion et le perturbai... Pourquoi Benedictus ne ressentait pas cette aura alors qu'il est l'archevêque... C'est étrange... Mais il supposa que ce dut a cause de la distance qui les séparait
    Cette nuit là Valerion repensa a tout ca après sa prière.. Il fallait sauver l'Eglise et pour cela.. Il fallait la purifier du mal... Estaban et tout les membres du crépuscule devaient être purifier par la lumière... Et si besoin.. Par ses flammes.
    .
    avatar
    Jeylin

    Messages : 85
    Date d'inscription : 26/05/2013
    Age : 21

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Jeylin le Dim 31 Aoû - 0:36

    Note personnelle de Shae glissée entre deux livres de sa bibliothèque :

    Shae a écrit:Nous n’avons plus le choix. Les crépusculaire nous ont repoussés dans nos derniers retranchements. J’ai dû établir un plan d’action, ce qui était à la base une idée plutôt folle est devenu un projet rudement réfléchi. Ce soir, lors d’une réunion à bord du Noraku tout a été mis en place. Il y avait Méon -forcément puisque le navire volant lui appartient-, Valérion, Hazel, Swen, Valek et sa sœur Nicia, Le capitaine Marchelieux – venu cette fois en tant que citoyen- et moi. Nous avons rapidement établit notre plan, tous ensembles. Méon et Valek possèdent chacun une bague d’invisibilité qui sont vitales dans ce plan. J’irais voir Estaban demain soir. Je dois à tout prix l’emmener dans les catacombes. Pendant ce temps-là Valek sera en train de prier sur un banc, avec Nicia pas loin : Invisible et prête à prendre la place du comte en lequel elle se sera préalablement transformée. Ensuite Valek viendra discrètement piquer Estaban pour l’endormir. C’est là que Nicia devra prendre la place de Valek,  ressortir tranquillement puis rapidement se changer en Estaban et revenir avec quelques sors de mages auprès de nous dans les catacombes. Là-bas nous mettrons une bague à Estaban et Valek portera l’autre. Pendant ce temps-là, Swen, Hazel et Valérion provoqueront quelques disputes devant la cathédrale pour distraire l’attention des prêtres et des gardes. Valek n’aura ainsi plus qu’à sortir avec Estaban en étant invisible tout deux et à rejoindre le téléporteur de Méon situé sur les canaux. C’est à ce moment-là que je remonterais le plus naturellement possible avec Nicia changée en Estaban. Elle prendra ainsi la place de ce dernier le plus longtemps qu’elle pourra.

    Estaban, le vrai donc… Sera ainsi transporté dans la cellule Mange-Mana de Méon où il sera enfermé. Je vais devoir forcer le passage de son esprit afin d’obtenir le maximum d’informations. Emiade dit que c’est dangereux et que je risque de me faire corrompre… Mais j’ai confiance. Et je me remémore les enseignements de Rekhii. Elle m’a appris à ne pas me laisser corrompre aussi facilement. Nicia essayera aussi de son côté d’obtenir des informations dans la peau d’Estaban. Et Swen prendra ma place pour aller la voir et me donner des bons alibis.

    Personne ne devrait se douter de quoi que ce soit. Je m’en vais ce soir pour prier auprès d’Oro’s cette nuit.

    Que la Lumière nous protège tous et qu’elle nous permette d’accomplir avec succès notre mission.
    avatar
    Roxane

    Messages : 195
    Date d'inscription : 19/05/2011
    Age : 22

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Roxane le Dim 31 Aoû - 1:38

    Tout ceci n'avait que trop duré. Notre église, notre lumière bafouée... par d'impie pratiquant des arts occultes.. il faut en finir et vite ! Valérion avait bien enregistrer tout ce qu'il fallait faire. Il se prépare a libéré Hurlevent de l'emprise du Crépuscule avec ses compagnons. Ce soir, apres avoir quitté la garnison, il allât prié pour la réussite de leur plan, et pour que la lumière puisse toujours guider ses pas en tant que son bras armée pour la servir dans ce monde corrompus et défendre sa sacro-sainte voix.
    Que La Lumière nous Garde. Que la Lumière nous libère du mal et nous guide à travers les ténèbres de ce monde souillés par les impies.
    avatar
    Valek Bérille

    Messages : 327
    Date d'inscription : 02/09/2011
    Age : 23
    Localisation : Hurlevent

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Valek Bérille le Dim 31 Aoû - 8:10

    Valek se passa la tête sous l'eau, après la soirée. On peut le faire. Si tout le monde fait son boulot correctement et que le Crépuscule ne se rend compte que Estaban est ma sœur grimée en lui... On aura un large temps pour l'interroger.

    Il avait pensé à d'éventuelle répercussions de la part du Roi, mais cela lui était sorti de la tête. Si il voulait réellement empêcher ça d'arriver, le SI:7 serait déjà là. Si il voulait que ça se fasse, peut être même ces derniers pourraient filer un coup de main... Toute cette préparation aura une conclusion de quelque minutes, chaque détails comptera.

    Pour Tyr.
    avatar
    Satrama
    Admin

    Messages : 4746
    Date d'inscription : 14/05/2011

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Satrama le Dim 31 Aoû - 9:19

    Cela faisait plusieurs jours qu'on avait pas vu Estaban dans la cathédrale. Etait-il en déplacement ou aurait-il plongé dans les tréfonds des catacombes pour ne pas en ressortir depuis tout ce temps ? Mystère ! Pour beaucoup, son absence était bien plus inquiétante que sa présence.


    _________________
    "Une épée est inutile dans les mains d'un lâche. Même la plus puissante des épées doit être maniée par une personne à la foi courageuse" (d'après une phrase des écrits du sage Nichiren Daishonin).
    avatar
    gonfires

    Messages : 198
    Date d'inscription : 14/05/2011

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par gonfires le Dim 31 Aoû - 11:18

    "Mouais bancal le plan qu'on a convenu.....il a ses chances. Et puis en même temps on ne peut se fier à personne. Après parler des soupçons au roi c'est une bonne idée mais bon personne n'était d'accord pour qu'il intervienne apparemment.....problème d'aura Benedictive.

    Pff c'est que des emmerdeurs ces lumineux...tu parle on arrête un traître comment si y'a cette putain d'aura ? Evidemment on doit faire autrement puisque la garde ne peut pas intervenir.....remarque j'imagine bien la scène. Ça pourrait être très drôle une arrestation avec des "s'il vous plait" et "merci".

    Comment empêcher la garde de faire son taff ? Bah demandez à l'église elle est championne pour ça.
    Donc on applique ce plan à la con en espérant que ça fonctionne.....surtout si y'a aussi des personnes corrompus dans la garde, en tout cas d'après Guillaume. Il doit en parler au roi d'ailleurs."
    avatar
    GuillaumeMarchelieux

    Messages : 31
    Date d'inscription : 17/05/2014

    ////////

    Message par GuillaumeMarchelieux le Mer 10 Sep - 20:14

    ////////


    Dernière édition par GuillaumeMarchelieux le Dim 29 Mar - 15:27, édité 1 fois
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par milinda le Dim 21 Sep - 19:59

    Des témoins auraient entendu la voix de Frère Estaban jaillir bruyamment des sous-sols de la cathédrale, du côté de son bureau ou, plutôt, de l’ex-bureau de l’ex-intendante de l’Eglise, Sœur Emiade. Les propos du frère exprimaient un fort mécontentement envers celle qu’il avait évincée depuis quelques semaines. On a vu quelques secondes après le Sœur sortir Calmement du même bureau avec un léger sourire aux lèvres. Quand un fidèle lui demanda ce qu’il se passait, elle répondit tout simplement : « Je reviens ! »
    avatar
    Jeylin

    Messages : 85
    Date d'inscription : 26/05/2013
    Age : 21

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Jeylin le Mer 22 Oct - 19:26

    Note pliée entre deux pages d'un livre de la bibliothèque de la jeune femme.

    Shae a écrit:J'ai décidé de prendre en note mes avancements sur Estaban et le Crépuscule. Etant donné les risques que je prend, je peux à tout subir leur corruption. Je préfère donc en poser le maximum sur papier pour toujours me rappeller d'où je viens et de quel côté je suis. J'agis pour la Lumière et protéger Emiade comme Rekhii me l'avait demandé.

    Nicia m'aide beaucoup pour régler cette histoire et sans elle - et probablement sans sa paire de seins - je n'aurai jamais pu avancer aussi vite. Elle a pris le nom d'Aycin, une veuve qui a perdu sa foi, il me semble. Elle est donc allée rencontrer le prêtre que je l'avais envoyée auprès de lui pour qu'il la guide sur la bonne voie. La robe au decolleté plongeant aidant beaucoup, il a tout de suite accroché.

    Lorsque nous sommes retournées le voir ensembles, il nous a confié que les anciens dieux étaient sans doute à l'origine de la Lumière et qu'il ne fallait pas les renier, mais presque les vénerer autant que la Lumière. Il nous a également fait part d'un terrible évènement qui allait se produire et qu'à ce moment nous devrions profiter de l'agitation pour guider les citoyens vers la vraie croyance. Celle des anciens dieux, donc... Je n'aime pas ça. Je vais devoir me dépêcher avant que tout ça se mette en place.

    Nous touchons presque au but, Esteban va bientôt nous faire rencontrer son "groupe d'amis" partageant sa vision des choses. Nous pourrons ensuite les démasquer, j'espère que Marchelieux arrivera à soutirer quelques informations du côté des nobles. Ils doivent être impliqués aussi.‏

    Contenu sponsorisé

    Re: Le temps des Cathédrales

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 21:30