World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Royaume des morts

    Partagez
    avatar
    Satrama
    Admin

    Messages : 4746
    Date d'inscription : 14/05/2011

    Royaume des morts

    Message par Satrama le Dim 29 Juin - 12:50

    On n'aime pas parlé des morts. On n'aime encore moins parler du royaume où ils se retrouvent. On n'aime pas cela sans doute parce qu'on n'en sait rien, c'est « la grande inconnue ». Et l'inconnu, ça fait peur. Mais je vais en parler quand même, au risque de passer pour un sorcier maléfique auprès des gens, auprès de vous, car il faut bien que quelqu'un en parle.

    Quand nous sommes en vie, nous nous posons beaucoup de questions. Mais nous ne nous posons que rarement celle de savoir ce que nous sommes vraiment, ce qu'est cette vie que nous avons sans vraiment la posséder puisse qu'on peut nous la reprendre à tout moment. Quelle affaire ! Ma vie est pourtant bien la mienne, pas celle d'un autre. Alors pourquoi dois-je la rendre ? Et à qui ? Si ma vie me quitte quand mon corps meure, alors c'est qu'elle s'en échappe. Mais pour aller où ? Et qu'est-ce qui s'échappe au juste ? Certains disent que c'est un esprit, mon esprit qui s'envole et quitte ma tête pour aller vers le ciel, ou la terre. Peut-être. D'autres parlent d'une âme, chose encore plus mystérieuse, qui passerait d'un monde à un autre au moment de la mort. J'aime bien cette seconde idée. Pourquoi pas ? Si mon corps meure, sa vie se répandrait dans ce qu'il y a tout autour avant de passer dans un autre monde. Et cet autre monde est ce que l'appelons le "Royaume des Morts" par commodité, pour savoir de quoi on parle. C'est ainsi que font les peuples.

    Je suis sûr que vous avez déjà entendu parler de ce royaume. Une vieille légende raconte qu'une entrée pour s'y rendre existerait dans notre monde des vivants. Je me suis renseigné là-dessus et j'ai questionné bien des gens. Il semble que cette entrée serait dans une terre plutôt désolée que nous connaissions sous le nom de "Deuillevent". Il y a un grand château dans le sud de ce pays, un château plein de morts. Des vrais morts. Des fantômes. C’est un château hantés. De nombreux chevaliers et paladins ont tenté d'y pénétrer. Aucun n'est revenu pour nous dire ce qu'ils auraient pu y trouver. Les gens disent tout bas, en regardant autour d’eux si personne ne les entends, comme s'ils redoutaient le courroux d'un dieu très puissant, que tous ces chevaliers et paladins seraient devenus eux-aussi des fantômes.

    On ne parle pas de la mort. De la Vraie mort. C'est sans doute qu'on a peur qu'elle ne nous arrive simplement en évoquant son nom. « Ça porte malheur », disent les simples gens. Peut-être que, quand j'aurais fini mon histoire, elle s'abattra sur moi aussi. Dois-je avoir peur ? Sans doute. Mais j'ai aussi entendu dire que des âmes de mors seraient parvenues à sortir du royaume des morts. J'ai rencontré un vieil homme un peu fou qui habite dans une forêt si sombre qu'on l'appelle le Bois-de-la-Pénombre. Il vit près d'un grand cimetière et m'a raconté qu'il a vu des morts sortir de terre avec des corps de vivants. Il m'a dit qu'il ne fallait en parler à personne. Des gens font des choses étranges dans les cimetières et il vaut mieux ne pas en parler. « Ça porte malheur. » Imaginez que l'âme d'un mort chasse mon âme et vole mon corps et vous raconte des histoires ? Brrrrr ! J’en frémi d'effroi.

    Un autre fou, prétend qu'une prêtresse de la cathédrale de Hurlevent aurait réussi à entrer vivante dans le royaume de morts. Ce fou dit qu'elle y était allée pour en faire sortir sa demi-sœur elfique qui y serait tombée sans le faire exprès. Deux vivantes dans le monde des morts, c'est absurde puisse qu'il faut être mort pour y aller. Ce fou est vraiment fou. On n’entre pas vivant dans le monde des mort. On meure. C'est tout.

    Croyez-moi mes amis, il vaut mieux ne pas en parler. Il vaut mieux oublier tout cela et profiter de la vie qu'on a en se disant qu'elle est bien la nôtre. Peut-être que si nous oublions que nous allons mourir, nous deviendrions immortels. Après tout, la croyance soulève des montagnes, dit-on ! Quoi qu'il en soit, il vaut mieux ne pas aller déranger les morts, les vrais, chez eux. Chacun son monde, n'est-ce pas ? Et, surtout, je ne vous ai rien dit.


    _________________
    "Une épée est inutile dans les mains d'un lâche. Même la plus puissante des épées doit être maniée par une personne à la foi courageuse" (d'après une phrase des écrits du sage Nichiren Daishonin).

      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 21:33