World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Sombre soir à Elwynn

    Partagez
    avatar
    Daerwyn

    Messages : 141
    Date d'inscription : 04/03/2013
    Age : 25
    Localisation : Dijon

    Sombre soir à Elwynn

    Message par Daerwyn le Ven 13 Juin - 1:27

    Sigvard trainait encore en ville ce soir là, désœuvré après une journée de travail, il pensait rendre une visite surprise à sa mère qui en serait heureuse. Mais en quittant la ville il vit cet homme s'enfoncer dans les bois et piqué dans sa curiosité se mit en tête de le suivre. Il l'observa à bonne distance, profitant de la nuit tombante et des arbres pour se faufiler à l'abri des regards. C'est près de la maison de la jeune Shae qu'il avait rencontré plus tôt que le malfrat mis son plan en œuvre : Il se jeta sur l'ami de celle-ci qui prenait du repos au bord de l'eau et le mit à terre en un rien de temps. Ce lâche, avait attaqué un homme désarmé, et dans le dos... Sigvard fulminait, mais il ne pouvait pas risquer de mettre ses talents à l’épreuve de cet homme redoutable, si bien qu'il resta caché à observer la scène du coin de l’œil en espérant que l'homme s'arrête à son passage à tabac.

    Mais il assista avec horreur à la torture de l'homme qui retourné dos au sol se fit trancher la langue. Malgré cette scène choquante qui se déroulait sous ses yeux, l'homme au regard vif prenait des notes mentales de tout ce qu'il voyait. L'armure de cuir, les dagues, le foulard... Un choix peu judicieux, qui laissa entrevoir le haut de son visage balafré aux yeux étranges et sa longue chevelure noire. Il reconnaissait ce fauteur de troubles qui avait tenté de noyer un homme plus tôt en ville... Libre ? La Justice semblait laxiste ces temps-ci.

    Il hurla à la garde et l'agresseur s'enfuit aussitôt, lui passant même sous le nez. Trop pressé par le danger imminent il ne l'avait même pas remarqué ! Il porta immédiatement secours à l'homme et le confia aux gardes qui arrivaient. Il fit son témoignage, détaillant ce qu'il avait vu et regagna rapidement la ville, de peur d'être la prochaine victime s'il avait été aperçu. Il envoya un courrier à la jeune prêtresse une fois en ville et alla s'isoler dans la Cathédrale après une entrevue mitigée avec Andrea, dont les intentions ne semblaient pas claires... Quelque chose ne tournait pas rond dans cette histoire. Il devait découvrir quoi et se battre pour l'honneur de cette pauvre victime.
    avatar
    Pholoween

    Messages : 114
    Date d'inscription : 14/08/2011
    Age : 22

    Re: Sombre soir à Elwynn

    Message par Pholoween le Ven 13 Juin - 2:11

    Et voilà, je loupe ma cible et je laisse un témoin en vie. Je savais que j'aurais plutôt du trancher la gorge du gueulard qui s'est mis a brailler quand j'était occupé avec le gars avec la trop grande bouche.
    Mais le pire, ce n'est même pas d'avoir loupé Drekzar, il ne m'avait pas vu, surtout qu'il faisait noir et que j'avais mon masque, mais c'est d'avoir laissé ma rage envers ce petit imbécile m'envahir assez pour ne pas le voir. J'aurais du augmenter les doses de poison pour être sûr qu'il se fasse tuer dès la première fois ! Bon, pour faire bonne mesure, et être sûr qu'il l'ouvre moins, je suis reparti avec langue, au moins je suis sûr qu'il ne pourra plus rien raconter, et puis il m'appréciera peut être un peu plus, maintenant qu'on est un peu plus proches !
    Pourquoi j'ai fait ça ? Simplement parce qu'il la ramenait trop, et qu'il allait me causer plus de soucis que ce que j'avait déjà avec la garde que ce que j'avais déjà, a force, ça m'aurait gêné dans mes enquêtes en cours. J'espère simplement que l'abrutit qui m'a vu ne sera pas trop bavard, sinon, je serais obligé de m'en charger aussi...

    Bon, là je suis dans la merde, on vient me voir en disant que Jaguda court partout dans Hurlevent, l'air de chercher un truc, j'ai déjà des doutes. Il pose des questions a Steven, et là, mes doutes sont fondés. Mais le pire, c'est que Valek s'est ramené juste après que je soit sorti de là pour aller le questionner. Je me suis pointé a côté de l'auberge, j'ai tout entendu. Steven n'a rien dit, et c'est très bien. De toute façon, il est grassement payé pour ça, et il le fait bien. (Je devrais peut être commencer a penser a ce boulot) Mais bon, là, Valek s'en mêle, alors je m'attend au pire. Si j'arrive a enfermer le témoin, ou même a le faire taire, j'ai peut être une chance de m'en sortir. Il me faudra un alibi, et ça, c'est un peu plus compliqué.

    Mais bon, en attendant, je suis dans une merde noire ! J'espère que Kroy ne va pas trop me décrocher la tête...
    avatar
    Drekzar

    Messages : 37
    Date d'inscription : 20/02/2014
    Age : 27

    Re: Sombre soir à Elwynn

    Message par Drekzar le Ven 13 Juin - 19:25

    Enfin une occasion rêvée d'envoyer cet idiot au trou, frapper une personne en pleine rue, il n'en manque pas une..
    Et qu'est-ce que m'apprend la victime de cette scène, Djidane, quelque minutes après ? Que ce même idiot l'aurai anesthésié, puis noyé dans une fontaine .. Et pour quel motif ? Pour un geste qui ne lui aurai pas plus. Décidément, ce Felix est une odieuse personne, profitant de ses quelques minables capacités pour répandre la terreur sur de faibles personnes.. Il fallait arrêter cette folie, pour la sécurité de tous.

    Un peu plus tard, Djidane et Felix sortaient tout deux saouls d'une taverne, semblant être devenu les meilleurs amis du monde.. Il avait certainement soudoyer Djidane, rendant impossible toute accusation.. Il fallait trouver quelque chose.
    C'est alors que Djidane, toujours saoul, voulu à tout prit m'offrir un livre.. C'était une occasion.. L'alcool alliée a un être qui semblait de nature impulsibe, le rendrait certainement violent si la cadeau qu'il semblait vouloir m'offrir se voyait être ridiculement refusé.. Je pris donc son bouquin et le balança au sol, en pleine rue.. Continuant d'avancer, Djidane me couru après en braillant.
    Il se jeta sur moi et me plaqua au sol, me menaçant ..
    La garde ne bougea pas d'un pouce..
    L'idée était de le faire arrêté par la garde, et de lui faire comprendre que je ne porterai pas plainte s'il dénonce toute les atrocités que lui a fait subir Felix, en résumé, c'était soit lui, soit Felix.
    .. Je le releva, m'excusa, repris son livre, avança de quelque pas, puis je reduisi son livre en cendre d'un claquement de doigt, en faisant bien attention que celui-ci le remarque.
    Bingo ! Djidane se jeta sur moi et me frappa au visage, c'était gagné ! Non.. Encore mieux.. J'entendis quelqu'un courir derrière moi.. C'était Felix ! Il attrapa Djidane, le plaque contre un mur avant de le frapper et de lui crier dessus.. Une occasion rêver.. Surtout que cette fois-ci la garde intervint et emmena les deux individus à l'écart.. Bien entendu, je les suivis.. La joue en sang.

    La scène fut donc récité à un supérieur.. Quand le pire arriva.. Djidane protesta contre l'arrestation de Felix, et prit l'entière responsabilité des accusations.. S'en était trop, je devait intervenir.
    Djidane fut directement placé en prison, il ne restait que moi et Felix, ainsi qu'une de ses amie devant le garde. C'était risqué d'agir ainsi,  mais il le fallait.
    Je décris exactement ce que Djidane me dit au capitaine Martial. Felix, sachant que plusieurs témoins avait eu vent de cette histoire, confirma sur un petit bout de papier ..
    Et comment réagi le garde ?

    " Cette histoire ma fatigue, portez plainte si vous le voulez "

    Et il reparti..

    C'en était trop..

    Trop..

    Même la garde n'était d'aucune utilité.. Je m'étais fais frappé, insulté, j'avais pris de gros risque en accusant directement ce malade..

    Contenant ma colère, et évitant toute confrontation directe avec Felix, je reparti vers la maison de Shae, me posant au bord du lac miroir.

    Quelques minutes après, je me fis attaqué dans le dos par un homme masqué.. Impossible de même de voir son regard ( A confirmer ), celui-ci me frappa violemment a mainte reprises, me laissant en sang.. Je ne pu avoir l'occasion de me défendre.. Je me demande bien a quoi a bien pu servir mon entrainement..
    Celui-ci sorti une lame qui semblait être empoisonnée.. Quand j'entendis un homme appeler la garde.. L'homme masqué, dans la précipitation, me trancha la langue puis s'enfuit..

    * perte de connaissance *


    Dernière édition par Drekzar le Sam 14 Juin - 2:47, édité 3 fois
    avatar
    Jeylin

    Messages : 85
    Date d'inscription : 26/05/2013
    Age : 22

    Re: Sombre soir à Elwynn

    Message par Jeylin le Ven 13 Juin - 23:49

    Ce soir là elle avait laissé Drekzar seul pour une fois. Elle pensait qu'il serait en sécurité malgré la bagarre qui semblait avoir éclaté en ville plus tôt, dans laquelle il était impliqué. Un simple mauvais coup sur le visage, mais les gardes semblaient avoir les choses en main et c'est sereine qu'elle se rendit à l'Exodar. Elle passa un moment là bas, jusqu'au moment où une lettre lui parvint : C'était Knut, cet homme qu'elle avait croisé quelques fois, qui la prevenait d'une aggression envers Drekzar et qui aux dires de la lettres semblait plutôt grave.

    Son cri résonna dans le hall à la lecture de cette missive. Rekhii et Jaguda arrivèrent, mais retenus par leurs obligations ils durent rester à l'Exodar et c'est seule qu'elle retourna à Hurlevent, aussi vite que possible. Elle trouva Drekzar à la Cathédrale dans un sale état et prit aussitôt le relais des prêtres pour le soigner. Mais en plus d'être mutilé, il était victime d'un empoisonnement... Elle l'aida du mieux qu'elle pu avec les remèdes et la Lumière, mais il fallait plus que ça pour le sauver. C'est Valek qui lui apporta la solution, et Emiade les moyens de la mettre en oeuvre. Sous les conseils du comte, elle alla chercher auprès d'Emiade de l'acierité qui pourrait donner plus de temps au jeune mage en attendant qu'il soit traité correctement.

    Une fois de retour avec la plante, Valek lui administra et elle passa le reste de la nuit à son chevet, ruminant ses pensées et son inquiétude.
    avatar
    Pholoween

    Messages : 114
    Date d'inscription : 14/08/2011
    Age : 22

    Re: Sombre soir à Elwynn

    Message par Pholoween le Sam 14 Juin - 0:40

    Et voilà, je me suis fait choppé a cause de ce témoin. On a même pas cherché a connaître ma version que je me retrouve enfermé comme un animal. Je savais que j'aurais dû l'égorger, celui là..
    Je suis donc dans cette cellule sous les bureaux de la garde. Mais heureusement, j'ai pu prévenir Andréa d'une chose : "Si je me fait arrêter, je veux sortir à n'importe quel prix !" Et la connaissant, avec son compagnon, ils vont trouver une solution des plus intéressantes...

    ***

    Samuel était a la taverne du Parc a Hurlevent après avoir été poursuivit par Jaguda, sans même savoir pourquoi. Il s'installa, se mit a bidouiller des trucs, comme a son habitude. Quand Andréa, une jeune humaine rencontrée auparavant qui ne semblait pas avoir d'animosité particulière envers la magie noire accompagnée d'un jeune homme au nez casse, entrèrent.
    Le gnome les perça à jour dès le premier regard, descellant la tourmente dans leurs regards.. La discussion s'engagea rapidement, et au terme, il avait apprit qu'un homme avait été emprisonné alors qu'il était innocent dans la cellule de la garde.
    Samuel leur expliqua qu'il pouvait faire quelque chose, que ça coûterait l'âme de trois chatons, et la foule présente allait nécessiter une discussion plus à l'abri. Ils se retrouvèrent a Dalaran, purent parler quelques instants avant d'être poursuivit par Jaguda. Ils prirent un portail pour Shattrath et furent de nouveau poursuivit par le draeneï. Pendant 3 heures, ils durent se cacher, filer, partir etc, et ils décidèrent de se rendre dans Dun Morogh, à un lieu tenu secret pour éviter les regards et les oreilles qui traînaient bien trop souvent.
    Les deux humains lui donnèrent les chats, il aspira leur âme et plaçait les trois fragments autour du cristal principal et commença le rituel.
    Après de nombreux efforts, ils ne réussirent pas, la fatigue les ayants épuisés. Ils se fixèrent donc un rendez vous le lendemain, afin d'être en forme pour réessayer et que le passage de la porte vers le néant distordu se fasse entièrement.
    avatar
    Colekar

    Messages : 10
    Date d'inscription : 28/05/2014
    Age : 20

    Re: Sombre soir à Elwynn

    Message par Colekar le Dim 15 Juin - 14:20

    "Maudite", c'était le mot qui trottait sans arrêt dans la tête d'Andréa. Après avoir assisté à l'arrestation de Djidane pour mauvaise conduite, après avoir supplié Knut de l'aider à le faire évader, après avoir contacté ce gnome, après avoir fait évader Félix, elle avait fini par se faire prendre avec Samuel. "Quelle idiote. ne cessait-elle de penser. Quelle idiote!" Si elle s'était retenue, si elle avait patiemment attendu que Djidane sorte sans parler à qui que ce soit, si elle n'avait pas eu vent de l'agression de Drekzar, elle serait encore libre à l'heure qu'il est. Jaguda ne l'avait pas ratée: c'était un sacré redresseur de torts, il fallait bien le lui concéder. Rien que d'y penser, Andréa tremblait: le draeneï l'avait complètement assomée dans la neige et l'avait amenée jusqu'à Thelsamar, au Loch Modan...

    Quelques heures après, elle parvint enfin à se réveiller, non sans douleur au crâne. Une multitude de gnomes et de nains se trouvaient dans la même pièce qu'elle. Jaguda était là aussi mais il était sur le point de partir. Un nain demanda à la jeune femme de se présenter et de reconnaître ou non qu'elle avait été complice du gnome qui avait fait évader Félix. "Pourquoi chercher à cacher la vérité? Je finirai pendue de toute façon. avait-elle songé à ce moment-là" Elle avoua alors la vérité et le Sergent-Chef Marchelieux arriva alors à Thelsamar. Il lui fit passer les menottes et l'emmena jusqu'à Hurlevent où il la plaça en détention...

    Elle resta quelques heures dans sa cellule, couchée sur le banc en pierre, vêtue de simples haillons. Puis, alors que la nuit était déjà tombée depuis longtemps, Marchelieux revint et lui dit qu'elle allait être transférée. Chaque phrase prononcé par le Sergent-Chef avait été soigneusement mémorisée par Andréa, que ce soit "Vous auriez dû surveiller vos fréquentations...", "Bon séjour, en attendant..." ou "Regardez-la, si jeune et si insouciante." ou d'autres encore. Un autre garde l'attendait à l'entrée de la "vraie" prison, il annonça alors que son futur compagnon de cellule, Boris, était ravi à l'idée d'être en la compagnie d'une jeune femme. "Qui est Boris? avait demandé Andréa" Elle aurait préféré ne jamais avoir la réponse. Boris avait été emprisonné pour avoir fait subir à des jeunes femmes les pires tourments imaginables. Les gardes disaient même qu'il conservait les yeux de ses victimes dans des bocaux. "Charmant... avait pensé la jeune femme. Si je revois Félix, je lui exprimerai toute ma "gratitude"..." Juste devant sa cellule (et celle de Boris), le Sergent-Chef Marchelieux lui dit alors "J'écrirai un petit rapport sur vous... Peut-être qu'on vous proposera un arrangement, peut-être pas... Beaucoup de nos hommes sont en manque de relations humaines, si vous voyez ce que je veux dire." Andréa aurait été tentée de lui répondre "J'ai déjà perdu mon honneur en décidant d'aider quelqu'un comme Félix. Il n'y a pas plus déshonorant que la trahison..."

    Mais pour l'heure, Andréa Monedra était enfermée dans sa cellule en compagnie de Boris, l'horrible murloc. Félix et Djidane, eux, devaient être dans une situation similaire à la sienne... Si ce n'est pire...
    avatar
    Valek Bérille

    Messages : 327
    Date d'inscription : 02/09/2011
    Age : 24
    Localisation : Hurlevent

    Re: Sombre soir à Elwynn

    Message par Valek Bérille le Dim 15 Juin - 15:06

    Il fallait mettre fin à cela. Les rumeurs de Hurlevent qui racontaient la disparition d'un homme en pleine ville lors d'un transfert lui rappelait beaucoup trop d'histoires par le passés. Direction Dun Morogh, il croisa le Draeneï Jaguda qui semblait à la recherche des fugitifs, Félix et un complice, deux autres auraient été arrêtés, un gnome et une femme. Valek suivit d'abord Jaguda puis l'abandonna à ses recherches, poussé par son instinct, en bête fauve il les repèrerait plus facilement.

    Il les trouva tout d'abord près du dépôt de grillacier, où il manqua d'abattre Félix mais son compagnon lui sauva la vie en frappant à l'arrière du crâne. Valek secoua la tête et reprit ses esprits, ils avaient disparu mais désormais ils savaient où ils étaient et leur odeur suintait la peur. Il les retrouva, à nouveau en train d'escalader la montagne de Forgefer, où sa nouvelle attaqua rata à nouveau à cause du complice de Félix. Il regretta que ce dernier ne glisse et se fracasse en bas de la montagnes sur des rochers. La troisième fois, il les repéra près de la porte sud, qu'il tentait de passer grâce aux montagnes, à nouveau l'attaque échoua et un nouveau plan s'imposait.

    Il se contenta de les suivre simplement, Jaguda ainsi qu'un cavalier étaient proches, ils les sentaient et les voyaient. Il attendit le moment opportun, se jeta sur Félix qui était proche de Jaguda et il s'effondra. Valek disparu à nouveau et chercha son complice qui, courageux reconnu Valek, vint affronter Jaguda et le cavalier. Il frappa Jaguda dans le crâne, mais Valek le mit à terre immédiatement. Attachés, les deux compères n'eurent d'autres choix que se taire, leur évasion avait échoué. Les trois justiciers se préparèrent à partir, quand le cavalier fit quelque chose à Félix qui supplia Valek de regarder. Piqure. Il prit de l’aciérite puis aspira le poison tout juste administré, malgré le cavalier qui affirmait agir pour le SI7. Aucun honneur, ça leur ressemble bien ça.

    Le voyage jusqu’à Hurlevent, lui, se passa sans encombres.
    avatar
    Pholoween

    Messages : 114
    Date d'inscription : 14/08/2011
    Age : 22

    Re: Sombre soir à Elwynn

    Message par Pholoween le Dim 15 Juin - 15:37

    Samuel venait de finir son invocation avec Andréa et Djidane quand le portail lui demanda plus de puissance... Il y avait un problème : cela voulait dire soit : Félix était un démoniste très puissant, ou un érédar de l'outreterre, soit... Soit il y avait d'autres personnes accrochées à lui. Et un draeneï suivi d'un humain apparurent aux côtés de Félix. Les trois compères fuirent devant cette tournure des plus étranges, poursuivis par Jaguda et Guillaume, laissant Pholoween seul.
    Après une course effrénée, les compères se retrouvèrent séparés. Arrivé a Loch Modan, le gnome voulu prendre un maître des griffons, mais il était trop tard. Jaguda était là, et lui sauta dessus pour l'assommer. Les gardes du village arrivèrent et les arrêtèrent.
    A cet instant, c'était déjà problématique : le magistrat de Thelsamar était là, puis la générale de l'escouade du chaos, suivi de Grognie et de Balzen, ensuite "Epine" qui était là... Et là, la déposition se transforma en prélude de procès... Bellegar allait repartir, et Andréa pourrait repartir, mais elle a eu la stupidité de tout avouer, condamnant ainsi Bellegar et elle même... La suite ne devrait pas être trop dure a deviner.

    ***

    Félix :

    Et voilà, je me retrouve téléporter par un gnome inconnu mais Jaguda et le vieillard sénile de la garde accroché a mon bras. Cette bande d'ahuris auraient pu faire ça plus tôt ! Au lieu de ça, je me suis retrouvé a me les geler dans la neige, dans Dun Morogh, vue les nains qu'il y avait. J'ai dû traîner mon boulet jusque dans une grotte, et essayer de me détacher. Je n'ai pas réussi, alors voyant que tout était foutu, je suis remonté afin de me laisser avoir par qui passerait par là.
    Par chance, c'était Djidane, celui qui passait par ici. Il m'a fait signe de retourner dans la grotte et m'a crocheté le boulet ainsi que les menottes. Il m'a acheté des nouveaux vêtements et on a dû se cacher, et trouver une solution pour pouvoir sortir de là. Les sorties étaient gardées... Et là, c'était très, très problématique.
    On s'est fait attaqué 3 fois par Valek qui passait par là "comme par hasard" ( :B ) : j'ai été sauvé deux fois par Djidane, et je l'ai sauvé une fois.

    La 4e fois, c'était la bonne, il est passé par pure chance a un seul endroit de Dun Morogh pour la 4e fois, et il m'a eu... Djidane a essayé de l'assommer, mais il a été mis à terre. Knut est arrivé également, m'a maintenu au sol et m'a piqué la nuque... Et là, j'ai compris... Du poison mortel, vu la brûlure, il était concentré et d'une qualité qu'on ne trouve qu'à un seul endroit : Le SI:7. Valek m'a retiré le poison fraîchement administré et je me suis retrouvé quelques instants plus tard dans la prison de haute sécurité en compagnie d'un geist. Apparemment il se serait retrouvé là après une pendaison qui aurait foiré. Comme quoi, même les bourreaux sont des boulets dans cette "Alliance" bancale.
    J'assumerai mes actes, c'est sûr. Mais je n'oublierais pas d'énoncer mes raisons...

    Spoiler:
    En parlant de Valek, je vais poster un truc sur les "Doléances", ce qui expliquera certaines choses.

    Contenu sponsorisé

    Re: Sombre soir à Elwynn

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 1:43