World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Ragefeu

    Partagez
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Ragefeu

    Message par milinda le Jeu 7 Nov - 14:59

    Lettre adressée au Seigneur de Guerre, Thrall, le 7 11 40

    Chayem Soeur-du-Feu a écrit:Seigneur Thrall

    En allant visiter la Faille de l’Ombre, je constaté qu’une Femme humaine y était détenue. Les gardes m’ont alors expliqué qu’il s’agissait d’une adepte de la Lame Ardente. Je déteste ses gens. Je sais bien qui ils sont, j’en ai combattu dans les Tarides. Je pensais même qu’il n’y en restait plus avant d’en voir réapparaitre en Désolace. J’ai demandé la permission aux gardes de me laisser lui parler seule avec elle et ils n’ont pas refusés. J’ai donc posé quelques questions à cette femme qui ne cachait pas son appartenance à son ordre et qui vociférait des insultes et des sarcasmes à mon encontre et au vôtre, Seigneur. Je me suis donc fâchée et quand je me fâche, je deviens brûlante, au sens propre.

    Ça lui a fait très mal et les gardes se sont un peu inquiétés sans oser entrer. Alors la femme s’est mise à hurler des choses inquiétantes. Elle parlait de vengeance, de punition, que bientôt des nuées de démons allaient surgir des entrailles d’Orgrimmar même et répandre la terreur dans toute la ville et massacrer tout le monde. Je n’ai tout d’abord pas accordé crédit à ses propos et puis l’image d’un gouffre, sous la ville, m’est apparue. J’ai senti une grande corruption de mon élément de tutelle même : le feu. Quelque chose est sous la ville.

    Au nom du Cercle Terrestre, je vous demande, Seigneur Thrall, la permission de descendre dans les entrailles d’Orgrimmar avec un groupe de volontaires pour y vérifier ce qu’il s’y passe.

    Que les esprits vous apportent la force, Seigneur

    Chayem Sœur-du-Feu.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Ragefeu

    Message par milinda le Dim 10 Nov - 13:10

    Spoiler:
    UP !
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Ragefeu

    Message par milinda le Sam 16 Nov - 1:00

    Spoiler:
    Re-Up !
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Ragefeu

    Message par milinda le Mar 19 Nov - 2:01

    Chayem Soeur-du-Feu a écrit:Seigneur Thrall,

    Votre silence au sujet de Ragefeu m’inquiète au plus haut point. Je pense avoir fait mon devoir en vous signalant ce problème exposé dans mon précédent rapport. J’ai également fait part de mes doutes au Cercle Terrestre qui ne semble pas s’en préoccuper plus que vous. Sans doute est-ce moi qui me suis alarmée pour rien. Aussi je vous fais part de mon intention de ne pas donner suite à celui-ci. Je vais continuer de m’occuper de mes affaires dans les Tarides en me tenant à votre disposition.

    J’ai confié une grande partie de la gestion de mes exploitations agricoles à des gens de la Croisée. Du coup, mes fermes fonctionnent parfaitement seules. Il se peut donc que je parte pour le Norfendre prochainement y faire un peu fondre la glace. Sachez que j’ai eu beaucoup de joie à vous servir. Je le ferai encore si vous le souhaitez.

    Que les esprits vous gardent.

    Chayem Sœur-du-Feu
    avatar
    Carvus

    Messages : 607
    Date d'inscription : 03/08/2011
    Localisation : Quelque part au pays du chocolat

    Re: Ragefeu

    Message par Carvus le Jeu 21 Nov - 19:16

    Dame Chayem,

    Après avoir pris le temps de la réflexion, je vais mandater un groupe pour aller vérifier vos dires. Il y a effectivement un je-ne-sais-quoi qui perturbe certains éléments.

    Lok'tar

    Thrall
    avatar
    Valek Bérille

    Messages : 327
    Date d'inscription : 02/09/2011
    Age : 24
    Localisation : Hurlevent

    TMP

    Message par Valek Bérille le Dim 16 Fév - 12:19

    Nezgra grimaça en enlevant son armure, la plaie était moche.

    "Putain d'démon m'a bien bousillée"

    Son tigre blanc lui aussi avait eu mal, lors du combat dans la Herse, il avait été projeter contre un mur et avait de manquer de se faire écrabouiller. Il grogna pour signaler que lui aussi avait mal.

    "Nous faut du r'pos. Ces enflures dans le gouff' s'en tir'ront pas comme ça."

    Nezgra n'avait pas été très utile sur le coup. Elle essayait d'aider les grunts et les Kor'Kron en signalant la position du démon en lui tirant des flèches, elle était tombée la première fois lorsqu'il fit trembler la terre vers les coursiers du vent et qu'elle tomba mal sur le sol, sonnée.

    La seconde fois fut plus grave, une onde de choc la projeta contre un bâtiment, manque de pot avec une pointe, qu'elle n'effleura que par chance. Elle décida d'arrêter les frais, si elle continuait elle allait mourir et si elle venait à être en danger de mort, elle pouvait être sure que son ombre de sœur viendrait la sauver. Et on viendrait à l'idée qu'elle aussi faisait parti du même groupe.

    "Putain d'démon."


    Dernière édition par Valek Bérille le Dim 16 Fév - 23:54, édité 1 fois
    avatar
    Havgan

    Messages : 75
    Date d'inscription : 18/08/2013
    Localisation : Essonne (91)

    Re: Ragefeu

    Message par Havgan le Dim 16 Fév - 20:03

    Terreur à Orgrimmar.

    Orgrimmar, le soir.


    La Faille de l'Ombre était bien gardée. Une escouade de grunts et de Kor'Krons étaient notamment postés à l'entrée du gouffre de Ragefeu, empêchant toute approche. Yazgash avait repéré les lieux plus tôt dans la journée, sous couvert d'une commande de composants à quelque marchand établi là. Le soir, elle était passée chercher ses emplettes et, profitant d'un recoin sombre et discret, avait absorbé une potion d'invisibilité. Elle s'était alors faufilée rapidement et silencieusement entre les gardes, pour bientôt descendre dans la chaleur étouffante du gouffre.

    Hormis quelques élémentaires de lave chétifs, rien ne bougeait plus dans les grandes salles souterraines. Tout avait été nettoyé du repaire de la secte qui sévissait là auparavant.

    Tout ... ou presque. La gangremage trouva rapidement le sceau, au fond de la grotte principale. Les chamans de la Horde n'avaient pu le détruire, alors ils l'avaient contenu avec leurs totems élémentaires. Invoquant son feu ardent, la sorcière détruisit rapidement les totems, libérant le sceau de contention. Suivant ses ordres à la lettre, elle activa la rune de lancement et constatant que le sceau s'illuminait, elle s'esquiva rapidement.

    Ce qui allait sortir de là serait peu enclin à différer l'expression de sa rage démoniaque...

    L'orque fila plus loin dans la caverne, allant se dissimuler sur les hauteurs rocailleuses éclairées de la lueur fauve du magma qui coulait aux alentours. Elle entendit les hurlements de fureur du démon libéré et attendit qu'il s'éloigne vers la sortie du gouffre et la cité orque. Elle avisa l'artefact complexe que la créature avait laissé derrière elle dans un recoin des passages. L'objet, de facture clairement démoniaque, luisait doucement dans la pénombre et vibrait d'une puissante énergie gangrenée.

    ...

    Yazgash sortit finalement du gouffre, usant d'une nouvelle potion d'invisibilité. Là-haut c'était la panique, les corps des blessés et des morts jonchaient le parcours du démon. Des bribes de cris et conversations qu'elle entendait, le monstre semait chaos et destruction et semblait invulnérable aux armes des soldats. Elle eut un ricanement intérieur en repensant à l'étrange artefact qui vibrait au fond du gouffre.

    Voilà qui lui laissait amplement l'occasion et le temps de procéder à la suite des opérations. Attentive aux mouvements de troupes qui se rassemblaient vers la vallée de la force pour affronter, en vain, le démon, la démoniste dissimula avec précaution une série de petits cristaux noirs dans la Faille de l'Ombre, la Brèche, la Vallée de l'Honneur et la Vallée de la Force.

    Ceci fait, elle retourna dans la Faille de l'Ombre et se joignit à une petite escouade qui avait enfin compris que l'invulnérabilité du démon était liée à quelque source inconnue probablement cachée dans l'endroit d'où il était apparu. Elle appris ainsi que la créature démoniaque avait tué nombre de soldats, percé les murailles de la cité, corrompu des pans entiers de certains quartiers et qu'elle faisait maintenant mouvement vers le sud de Durotar.

    Bien. L'affaire principale ayant été réglée, Yazgash envisagea un développement inédit. Ses ordres s'arrêtaient là, et elle n'avait pas d'instruction ultérieure quant à la suite des événements. Elle entendait donc en profiter d'une façon nouvelle.

    Parvenus vers le fond des grottes, les soldats de la Horde se dispersèrent, à la recherche de n'importe quel signe qui pu les aider contre le démon. La "chance" voulu que Yazgash découvre l'étrange engin qui vibrait dans un repli des cavernes. Elle héla les autres et son feu se joignit aux armes des guerriers pour détruire l'artefact.

    Ils sortirent rapidement du gouffre et se lancèrent à la poursuite du monstre. Le carnage et les destructions étaient impressionnants, la cité semblait en proie à la terreur et au chaos les plus complets. Un chemin de cadavres marquait l'avancée du monstre. L'alerte sonnait désormais à Tranchecolline, et c'est là-bas que la gangremage s'avança. Le démon était en train de détruire la garnison du village, mais il n'était plus invulnérable et son ichor verdâtre coulait de nombreuses blessures.

    Adoptant une tactique de harcèlement, aux côté d'un archer troll qui était également descendu dans le gouffre, Yazgash éreinta le démon de feu. Elle prit bien garde à ne pas user de feu gangrené ou d'ombre, mais elle avait une palette bien pourvue en sortilèges de destruction à base de feu, aussi l'affaire fut-elle rondement menée. La bête démoniaque fut abattue à la porte sud de Tranchecolline, et les grunts survivants détruisirent promptement le corps corrompu par un violent brasier.

    ...

    De retour à Orgrimmar, la gangremage se mêla aux groupes de secours et se fit une idée des dégâts. Les orcs s'en remettraient, mais ils avaient reçu une méchante blessure qui prendrait du temps et des ressources importantes à guérir. Yazgash retrouva l'archer troll, blessé, en compagnie d'une draenei de haute taille qui tenait des propos proprement incompréhensibles. Il semblait qu'elle conseilla de raser la ville toute entière afin de laver la corruption laissée par le démon. Le troll se présenta, sous le nom de Xzuräan, et Yazgash fit de même, sous le nom de Badb, sorcière du feu. Elle le félicita pour son adresse au combat.

    Il fallait qu'elle soit reconnue pour avoir participé à la défense d'Orgrimmar, à la découverte de l'artefact qui avait permis d'annuler la protection magique du démon, et enfin à la mise à mort du monstre à Tranchecolline. C'est ainsi que se gagnaient la reconnaissance et la confiance au sein de la Horde de Thrall...

    Avec cette reconnaissance et cette confiance bientôt assurées, elle envisageait bien de nouveaux développements à méditer, pour la suite ...
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Ragefeu

    Message par milinda le Lun 17 Fév - 12:00

    Depuis plusieurs jours déjà, Chayem surveillait le gouffre de Ragefeu. La récente décision de Thrall d’en faire un sanctuaire dédié aux esprits la concernait directement car qui mieux qu’elle pouvait parvenir à apaiser les ardeurs de celui qu’elle considère comme son frère, le feu ? Elle sentait toutefois que quelque chose ne tournait pas rond. Il y avait encore cette grande rune qui tournoyait au fond et le silence des totems qui étaient là pour la surveiller ne la rassurait pas. Son intuition ne fut pas trompée car, ce soir-là, les totems signalèrent leur propre destruction.

    Chayem couru vers le gouffre. Les gardes n’avaient rien remarqué de particulier et maintenaient une surveillance relative de l’entrée. Prudemment, Chayem s’en approcha. Soudain, un immense démon de type moarg obstrua l’arche du gouffre. Il tenait des propos étranges, comme ceux qu’on entend souvent dans la bouche des mekingénieurs gnomes chargés de la maintenance de leurs sites. La chose gesticulait en tous sens, usant d’un outillage greffé sur son corps répugnant, brûlant, sciant, martelant tout sur son passage. Une trainée de corruption le suivait, se fixant par endroit en d’immondes flaques gangrénées et nauséabondes obligeants ses poursuivants à les contourner pour ne pas être souillés eux-mêmes.

    L’invulnérabilité du démon déroutait Chayem. Se débarrasser de ces créatures était déjà difficiles mais cette fois, cela dépassait l’imagination. Il parcourait Orgrimmar sans trop ressentir les coups que les soldats et les quelques bonnes volontés présentes lui portaient. Pire : Il était même parfois impossible de le frapper, une force mystérieuse retenant les coups des combattants. La banque, l’étang d’eau pure de la Valée de l’Honneur, la Herse, l’entrée principale de la ville, tout fut souillé par cette horreur. Le troll Xzuräan était là, courant comme un fou en tous sens sans parvenir un rien de plus. Un orque que Chayem ne connaissait que vaguement et dont le nom était Nezgra était là aussi. Elle gesticulait comme les autres sans se soucier de leur présence, c’est-à-dire Chayem et, un peu plus tard, Uktena. Les deux chamanes de renoms ne parvenaient pas à se faire entendre.

    Quelque chose protégeait le démon, c’était évident. L’image vint comme un éclair dans l’esprit de Chayem : La rune dans le gouffre. Avec Uktena, elles bondirent vers la Faille et entrèrent dans l’antre magmatique à la recherche de la rune. Bien qu’elle y soit déjà venue plusieurs fois, Chayem ne connaissait pas encore très bien les lieux, et Uktena les connaissait encore moins. Elles se perdirent et quand elles retrouvèrent la salle où devait se trouver la rune, il n’y avait plus rien. Soit quelqu’un était passé avant elles, soit elles avaient fait fausse route et un autre objet, caché ailleurs protégeait le démon. Des cris révélèrent que la seconde hypothèse était la bonne. Un groupe de soldats avait apparemment découvert et détruit l’objet. Les deux chamanes ressortirent pour continuer la lutte contre l’horreur mai il était déjà loin.

    Chayem – et Uktena, visiblement – étaient abasourdie par l’ampleur des dégâts provoqués par le démon. Elle ressentait cela comme des coups et des blessures dans sa chair même tellement elle s’était attachée à Orgrimmar. Elle n’eut pas le courage de courir en dehors de la ville pour continuer la poursuite de la créature innommable. Elle n’en eut d’ailleurs pas besoin car les gardes annonçaient déjà la victoire. Chayem n’écoutait plus. Après avoir contemplé l’eau du bassin devant lequel elle avait habité et connu tous les petits bonheurs d’une vraie vie simple et pleine d’amour, cette eau dans laquelle elle avait pêché, s’était baignée, lavait son linge, fallait y noyer une prêtresse humaine et bien d’autres chose plaisantes encore, son cœur était brisé. Elle partit pour son temple dédié à son frère afin de lui demander des comptes. Elle y passa toute la nuit.

    ***

    Le lendemain, alors que Chayem qui s’était présentée à la convocation des chamans de Tranchecolline pour être auscultée et qu’ils aient constatés, après quelques brûlures bénignes, qu’elle était parfaitement saine, Natalia apparut auprès d’elle et lui souffla à l’oreille une chose que la Sœur-du-Feu aurait dû penser elle-même : « L’eau de l’oasis est suffisamment pure pour purifier l’eau de la Vallée de l’Honneur ». Aussitôt, Chayem bondit sur ses jambes et entraina l’Oracle vers sa maison pour y prendre une bouteille vide. Chayem nettoya la bouteille d’un coup de flamme brève et intense. Puis elles foncèrent toutes deux vers la source magique de l’oasis. Là, la chamane remplit la bouteille de l’eau de la source et prit la direction d’Orgrimmar, toujours avec son amie, au triple galop sur leurs montures. Arrivées à la Vallée de l’Honneur, Natalia montra à Chayem le meilleur endroit pour déverser l’eau de la bouteille : La source. La joie de Chayem fut immense quand elle s’perçut que l’eau de la marre se purifiait. L’eau de a bouteille avait provoqué une réaction en chaine et c’était certains, toute la marre serai à nouveau pure le lendemain. Natalia et Chayem allèrent ensuite se reposer dans l’ancienne maison de la chamane, au bord de la marre, afin de surveiller tout ça. De plus, les gardes de l’entrée de la ville leur avaient signifié que qu’une fois entrée, elles ne pourraient plus ressortir avant que tout soit rentré dans l’ordre. Chayem allait passer une nuit bien tranquille, contente d’avoir pu redonner de dignité à sa ville.

    Contenu sponsorisé

    Re: Ragefeu

    Message par Contenu sponsorisé

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 0:58