World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Torche et tenebres; le dernier combat.

    Partagez

    elissande

    Messages : 23
    Date d'inscription : 09/05/2012

    Torche et tenebres; le dernier combat.

    Message par elissande le Jeu 12 Sep - 13:33

    La soirée s’annonçait pourtant bien, malgré leurs mésaventure du matin, Megam et Elissande etaient toujours en quête de jolies choses a voir. Pourquoi ne pas tout simplement flaner sur le hauteurs du ports, souvant nous cherchons les choses les plus lointaines alors qu'elles sont a porté de main. D'autant plus que Swen et Tezca arpentaient elles aussi les hauteurs des contre-forts.

    Une discutions tout a fait anodines, suivit de choses plus serieuse comme la situation en Desolace, la bouderie habituelle d'Elissande, quoi de plus normal en cette nuit ?

    Et d'un coup l'on s'inquiete de son etat, d'une attaque d'une demoniste qui aurait pu la corrompre, voir la possédé, alors on dédramatise l'affaire en une mauvaise blague.
    Juste pour faire rire, Elle s'initia a l'imitation d'un mort vivant quelconque, a croire que l’imitation fut parfaite car tout ce petit monde se retrouva bien vite au seins même de la cathédrale, malgres les protestations vigoureuses de l’intéressée.

    En un rien de temps tous se retrouvèrent dans les bas fonds de l’édifice accompagné D'Emiade. Seule contre sept, Swen et valek pour l'empeché de partir, Tézca et Megam qui s’inquiétaient pour elle, et Hazel qui soutenant Emiade dans son travail . . .comment s'enfuir, d'autant qu'ils ne voulaient que son bien, alors on abdique. Il n'y a que cela a faire

    Le regard lumineux d'emiade , une voix apaisante et tout son monde disparait dans les ténèbres, la laissant seule au milieu du néant l’emprisonnant autant qu'elle la protège. Ne reste plus qu'une petite rouquine assise en tailleurs la tête caché dans ses mains.

    Du fin Fond de son monde, pour la première fois une étincelle apparait, d'ou se diffuse une voix légère et réconfortante. Pour la premiere fois elle se leva et avanca dans les tenebres. Elle se voyait grandir a chaque pas, amusant tout du moins, son enfance a l'abbaye a courir et sauté dans les flaques.

    Haaaa les etudes de magie si simple, si facile, trop facile, on s'ennuie et c'est c'est la que tout s’enclenche, une orphlmine sortit dont ne sais ou, les regards moqueurs, les ragots sur son passé.

    Alors on se defend comme l'on peut, on s'acharne a devenir la meilleur dans tout, la premiere quoi qu'il en coute, on meprise son entourage, car il ne merite que cela.

    La gamine regardait ces images lui defilaient sous les yeux comme un mauvais souvenir, elle fit un pas en arrière, mais la vois d Emiade la rappela a l'ordre, toujours avance quoi qu'il arrive . .

    Bien plus grande maintenant, et qu'elle réussite . . .se tenez devant elle une grande femme rousse, toute vêtue de blanc, au regard froid et impassible, mais personne auitour d'elle . Pourquoi ? Les gens autour la respecter c'est certains mais pourquoi ce dédain ? Cela se voyait sur sa figure, elle les méprisait tous. Personne ne lui arrivait à la cheville ils le savaient, et elle leur rappelait.

    Une scène attire son attention une mère en pleure tenant son enfant dans les bras
    On vien lui donner ce cas dans les mains, car ses patients n’étaient plus que cela des cas a soigner des experiences a tester, et à apprendre, qu'importe ce qui pouvait lui tomber dans les mains.

    Et celui la, encore moins aucun intérêt, elle s'y affaira plus par depit qu'autre chose pour qu'on lui fiche la paix et qu'elle passe a des choses plus importante que ce cas la. Mais rien ne se passe comme prevue, le cas se complique, ne sait plus quoi faire, elle commence a perdre pîed et c'est la fin, le corps sans vie et la devant ses mains. . .un enfant d'à peine 5 ans . . .La folie la gagne tou tourne autour d'elle, les images se brouillent tout s’écroulent sous les pieds de la petite rouquine qui se met a courir vers la faible lueur. Courir le plus vite possible laissant derrière elle une vie de souffrance et de déchéance.

    Des images de guerre dans les montagnes , l'attaque d'une liche, un ami qui meurt.
    Elle le mérite, elle accepte son sort. Sa vie n'a ete batie que sur son arrogance, son mépris des autres, désormais sa vie ne sera que souffrance, car elle le merite . .

    La gamine se met a hurler des voix naissant des ténèbres la rappelle a l'ordre, la voix d'une mère sortant de la lumière, un choix s'impose, la peur lui ronge les os, les ténèbres elle les connait bien, et finalement elles sont rassurantes . . .mais la bas c'est l'inconnu . Cette voix résonne et gronde lui ordonnant de revenir, elle secoue la tête et se met a courir, courir le plus vite possible, son coeur cogne, ses poumons brulent . . .

    et tout disparait dans un grand éclat de lumière blanche. La laissant seule avec elle meme depuis bien longtemps. Tout est calme est serein , tout reste a reconstrruire, et tout est la pour cela, mais par quoi commencait ?
    La gamine d'un air enjoué et interrogateur se posa les mains sur ses hanches et s'ecria " Bon ben y a du boulot ma grande " mais d'abord dodo !!

    Elle s'allongea dans cette espace blanc et s'endormit sereine depuis bien longtemps






    Au loin tout au loin plus loin que son regard pouvait se poser une petite cage grondait.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: Torche et tenebres; le dernier combat.

    Message par milinda le Ven 13 Sep - 18:07

    Possédée, c’est à chaque fois ce qui est dit. Ce mot avait tendance à agacer un peu Emiade qu’on ne venait jamais chercher que pour ce genre de problème. Les fidèles de la Lumière ne vont jamais se confesser. Ils viennent peu poser de questions pour approfondir leur foi et leur compréhension de cette Lumière que, soi-disant, ils vénèrent ou, tout au moins, ils respectent. Combien de messes lui a-t-on demandée ? Combien de bénédictions pour les soldats qui partent au combat ou les blessés qui reviennent ?

    Il semblait donc, aux dires du groupe qui l’encadrait, que cette femme était possédée. La femme, c’était Elissande et le groupe était formé du comte Valek Bérille et de l’une des jumelles : Swen ; deux draeneïs : Megam et Tezca ; et Hazel. Ils tentèrent d’expliquer un tas de choses qui, en fait, se révélèrent parfaitement inutiles, hormis que cela éveilla l’attention d’Emiade sur Elissande qu’elle avait l’impression d’avoir déjà vue.

    Elle la fit descendre dans les catacombes, invitant les autres à les suivre, car c’est là, dans l’ombre de la cathédrale de la foi, que le pouvoir de la Lumière est le plus puissant. L’aura de Benedictus y est très concentrée. Cela faciliterait le voyage que la prêtresse devait faire dans les méandres de l’esprit d’Elissande.

    La démoniaque était étrangement docile. Avec douceur, calme mais fermeté, Emiade explora son monde intérieur et y découvrit une forme d’Ombre liée à un souvenir très fort et très sombre. Comme un flambeau qui éclaire le fond d’une caverne, Emiade entraina sa patiente vers les tréfonds de son âme, là où se dressa le démon qui crut pouvoir tenir tête à la Lumière divine. Le flambeau devint une gigantesque flamme d’incendie qui dévora l’ombre et réduisit le démon en une petite chose sans force qui fut bientôt entourée par les barreaux d’une cage. L’incendie s’apaisant pour devenir une chaine dorée qui enserra la cage et scella le démon-souvenir pour qu’il ne tourmente plus son hôte.

    « Il faudra qu’elle continue à me voir. Elle est hors de danger pour le moment, mais une rechute est possible » dit-Emiade aux autres en les guidant vers le lit des catacombes, celui où elle dormait la nuit du temps où elle passait toute sa vie dans la cathédrale. L’exorcisée était inconsciente. Megam restera à la veiller. Pour Elissande, demain allait être un nouveau départ.

    Emiade repartit, épuiser, content mais un peu soucieuse car il semblait que tout n’était pas terminé.

    elissande

    Messages : 23
    Date d'inscription : 09/05/2012

    Re: Torche et tenebres; le dernier combat.

    Message par elissande le Ven 18 Oct - 22:05

    Il s'est passé bien du temps après l'epreuve de l'exorcisme, le mal qui l'a hanté depuis des années, n’était plus. Mais tout a un prix, et se retrouvée, seule dans un monde qui lui était inconnu,n'allait pas se passer sans heurt.

    L'esprit de son pére n’était plus la pour la guider et la protéger face à la perversité de son entourage. Elle se devait de faire face et accepter de payer pour ses erreurs passé.

    Le cauchemar du Norfendre n’était plus qu'un lointain souvenir, toutes ces nuits sans sommeille, la peur au ventre, n’était plus. Qu'il est bon de pouvoir a nouveau arpenter les rues de Dalaran, les mains dans les poches en sifflotant un petit air guilleret.

    Il lui a fallut du temps mais tout etait finit, rage et colere n’était plus qu'un lointain souvenir.

    Et c'est par un jour pluvieux dans un petit village Hautbrandais, que tout pris un sens.
    Dans la petite chapelle, agenouillée devant l'autel, elle vit la lumière au coté d'Emiade, et jura fidelite et allégeance a la Lumiere.
    La cérémonie fut simple, sobre, seule Uktena fut le témoin de la scène.

    Il pleuvait sur la chapelle, mais son ceour etait enfin illuminé.

    Contenu sponsorisé

    Re: Torche et tenebres; le dernier combat.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 25 Juin - 20:51