World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Le sort du traître

    Partagez
    avatar
    Addranry Agator

    Messages : 45
    Date d'inscription : 22/06/2012
    Localisation : Pays de la mirabelle

    Le sort du traître

    Message par Addranry Agator le Lun 12 Aoû - 21:24

    "Le moment redouté est arrivé" Ce fut la première chose à laquel pensa Yspilg lors de la lecture de cette lettre d'Ophra. Car, qui dit Ophra, dit Berurgrian, le vieux papy. Comment l'avait t'il retrouvé ? Aucune idée. Mais ils devaient avoir une dent contre lui depuis les évenements de Baie du Butin.
    Cependant, la lettre fût vite oubliée, et la soirée continuait, cuisinant sans relâche des rotis de raptor. Le gnome était à la plus grande table du cochon siffleur, avec les jumelles, Pincette, et un elfe anonyme. Des rires ponctuaient une conversation importante, emplis de ragots sans grandes importence. Jusqu'à ce que Pincette lui murmure ces mots à l'oreille " Es tu Rathe ?"

    Ce simple nom, son vrai nom, lui sonnait étranger dans les oreilles. Il c'était habitué à cette vie en tant qu'Yspilg, à ses amis. Son passé, ses choix remontaient à la surface. Il n'avait rien fait de mal pour sa part. Enfin... Il avait choisit un camp plutôt qu'un autre. Voilà tout. Mais si le vieux fou commençait à s'approcher de ses amis, il aurait vite fait de donner une version bien différente de la sienne.

    Sa décision était prise, Yspilg allait affronter le vieux et ses amis, seul, La tête haute... et les jambes tremblantes. Le gnome n'avait jamais vraiment prit ses responsabilités, jamais pour ainsi dire. Mais il n'en pouvait plus de devoir faire attention à ses dires, à ses faits, pour ne pas attirer l'attention du papy. Et de toute façon, sa vengence devait avoir lieu un jour, et si celle ci pouvait épargner les amis du gnome...

    Cependant, le voyage aller ne se fit pas seul. Tout le monde qui était présent à la table c'était décidé à la suivre. Remettre les pieds sur un bateau lui a d'ailleurs rappelé une nouvelle fois sa vie d'avant, ce temps passé pirate. Le perroquet, c'était son surnom. D'ailleurs, voir son ami volatile, répondant au nom de Papegay voltiger autour du nie de pie du bateau lui faisait du bien. Oublier son sort à venir, et peut être la fin de son existence, c'était plus que suffisant. Il regrettait de devoir être dûr avec les amis qui le suivait, mais c'était cela, ou risquer de fondre en larme. Et ce n'était pas le moment.

    Ophra ne mit pas longtemps à montrer le bout de son nez une fois à Cabestan. Et à l'entrainer à l'écart de ses amis, sur sa propre demande. Yspilg ne se faisait pas d'illusion. Si le vieux voulait vraiment lui régler son sort, alors ses amis n'avaient pas la puissance de l'arreter. La discution semblaient peu évidente pour Ophra, celle ci cachant mal qu'elle n'attendait qu'une chose, et que la présence des gobelins la mettait mal à l'aise. En y repensant, le piège était évident, mais sur le coup, le gnome n'arrivait plus à réflechir, reggretant soudain sa témérité. Mais aussi le sort de son perroquet, qui allait perdre son maître. Et soudainement, plus aucune pensée, plus rien. Juste un trou noir de plusieurs minutes. Il avait dut être assomé par cet orc, qui le maintenait au sol, ligoté. et le visage de Berurgrian, bien trop proche, toujours aussi laid. Peut être même plus, enlaidi par un plaisir malsaint.

    La présence de cette flèche, tenu par l'humain, à quelques centimètres à peine de ses yeux n'était pas rassurant non plus. Toute trace de bravoure avait fuit le pauvre gnome, prisonnier. Il a essayé d'argumenter, de se débattre. En vain. Il pensait son heure arrivé, mais le calvaire ne faisait que commencer. Une douleur effroyable irradiait de son front, le touchant dans le fond de son être lorsque la pointe gravait des lettres dans son crâne. Il connaissait ce mot, le vieux l'utilisait beaucoup trop dpeuis son réveil. Le mot "traitre". Avant de sombrer dans l'inconscience, il avait entendu Pincette arrivé, accompagné des jumelles.

    Trou noir.

    Eveil rapide, prise de conscience, simple mais vrai : Je ne suis pas fait pour souffrir, j'aurais meiux fait de fuir.

    Trou noir.

    Réveil. Le visage affreux de Berurgrian a laissé la place aux visages des jumelles, de Pincette visiblement en colère. Mais aussi à celui de Natalia. Que faisais t'elle là ? Aucune idée. Mais le voilà, flottant dans les airs, ses blessures partiellement refermées, une douleur toujours vivement présente, toujours ligotés, obligé de suivre une draeneï qui est donc définitivement en colère. Il la comprends. Les voilà de retour à Hurlevent. Il peut enfin boire, fumer et se nettoyer. Les deux premiers points lui avait tant manqué après tant d'émotion.

    Et voilà que tout le monde revient, et que de grandes questions s'imposent au petit gnome, peut t'il rester ? En quoi cette aventure et ce passé, si different de ce qu'il avait raconter vont t'ils altérers son amitié ?

    Shae lui dit que rien de changera, c'est peut être vrai. Dans tout les cas, il va devoir s'excuser pour un moment encore de son comportement...

      La date/heure actuelle est Mar 18 Déc - 20:43