World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    L'invasion de la porte des ténèbres

    Partagez
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Sam 11 Mai - 10:21

    une heure avant le mariage d'Epine:

    Quelque part dans les terres foudroyées, devenue terre démoniaque, eu lieu une réunion tactique. autour de la table se trouvait des ingénieurs gangrené, des démonistes, des démons. Tous semblaient attendre le discours de leur ingénieur en chef.

    Cet ingénieur, bouffé par la magie gangrenée, expliqua la structure d'un bouclier d'énergie et la façon de s'en servir. La disposition des générateurs autour de Rempart-du-néant et comment les utiliser.
    Une fois le discours terminé, une simulation fût ordonnée pour tester la résistance du bouclier.

    Après une demi-heure de parlote le test eu lieu.

    Pendant le mariage: Ligne de front des terres foudroyée, barrière.

    Des explosions se firent entendre. elles semblaient provenir du fort.
    La Horde, mise au courant de la présence d'otages dans le fort ainsi que du projet de bombardement de l'Alliance accusa l'Alliance d'avoir lancé son bombardement sans leur en avoir parlé.
    La tension monta et une esclandre eu lieu.
    Le Kirin'tor au milieu de l'émeute tenta vainement de calmer les deux factions mais la rage de la horde été tel qu'un de leur membre perdit la vie.

    Bilan de la bataille:

    La horde et l'alliance ont tout les deux perdu une partie de leur force.
    L'Alliance à réussi à sauver un tank.
    La Horde s'est emparé des tourelles que Méon a fabriqué pour la bataille sur ordre du Roi.
    L'Alliance est isolé du côté de la barricade des démons car la Horde s'est regroupée de façon à bloqué l’accès à la route.
    Des renforts de la Horde sont déjà arrivé sur les lieux pour renforcer leur position et garder l'Alliance en otage pour avoir un moyen de pression.

    Deux lettres partirent durant la bataille, les deux factions espérant que leur chef ai la lettre à temps.

    C'est ainsi que les lettres arrivèrent durant la fête célébrant le mariage d'Epine et de Joveste y mettant fin du même coup.
    Un malheur n'arrivant jamais seul, les elfes de la nuit durent partirent aussi car une sentinelle arriva pour annoncer que 3 des leurs avaient été retrouvées mortes: 2 empalées par des lances Nagas et une dépiautée minutieusement par les démons.
    Ah oui ! un guet de hurlevent arriva aussi pour annoncer une livraison macabre (une de plus), un des leurs démembré et emballé dans un joli papier cadeau.
    C'est aussi ainsi que les soldat démoniaque de la barrière observèrent ,amusé, la Horde et l'Alliance s’entre-tuer en ne comprenant pas trop le pourquoi du comment.


    _________________
    avatar
    gonfires

    Messages : 198
    Date d'inscription : 14/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par gonfires le Jeu 16 Mai - 18:48

    "passons dans mon bureau voulez-vous ?"

    ce fût la dernière phrase qu'il entendit après avoir quitté le roi.

    Une fois sortit du palais, il prit sa moto direction le Marais des chagrins.
    Durant le trajet jusqu'à son atelier du Bois de la pénombre, première étape avant de son plan, il repensa à sa mission.

    Le roi a demandé à Méon de désactiver les tourelles et le tank de l'Alliance et de la Horde avec en prime de mettre hors services les gangrecanons qui gardent d'un oeil mauvais le champ de bataille.

    "bon pour les tourelles je sais comment faire mais pour les gangrecanons...va me falloir un missile mais lequel ?"

    Une fois au repaire des mendiants il contacta sa maison/usine et demanda un missile. puis reprit le trajet pour le marais des chagrins.

    Arrivé à 100m environs du champ de bataille il marqua une pause et fît stationner le missile. Il devait d'abord neutraliser les défenses de la coalition Alliance/horde.
    Il commença par s'infiltré dans le tank et désactiva discrètement les système d'attaques et de défenses puis sortit.
    Il lui restait quelque seconde pour désactiver les tourelles. Ce qu'il fît grâce à sa télécommande universelle puis fonça jusqu'à son missile alors que l’incompréhension et la panique commençaient à envahir la coalition.


    L'explosion du missile résonna au dessus des têtes orcs, naines, humaines, en même temps que les gangrecanons tombait en panne.
    Fait étrange, le missile n'a semble t-il pas touché les canons démoniaque......un nouveau genre de missile aurait été inventé par Méon ? ou y'a t-il eu un dysfonctionnement dans les Gangrecanons ?
    On ne le saura jamais.

    Une fois sa mission terminée, Méon retourna à Hurlevent faire son rapport.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par milinda le Ven 17 Mai - 9:30

    Chayem, seule dans sa grande maison, revoyait la scène défiler sans arrêt dans ses pensées. Quand le troll c’était abattu sur le dol, ça avait fait un bruit flasque et lourd qui fut comme un coup de masse porté à la terre par un géant. La terre. Elle était tellement gorgée d’eau qu’elle refusa de boire le sang de la victime qui s’étalait au pied de l’elf’orque. Elle ne devait pas bouger. Il fallait qu’ils sachent qui commande. Elle eut assez de sang-froid pour regarder tous les autres qui semblaient ne pas y croire, ne sachant s’il fallait venger leur frère ou s’agenouiller devant cette frêle créature au regard si dur pour implorer sa clémence. Elle soutint leurs regards. Elle entendait encore les inepties que les soldats lançaient juste avant, incapables de montrer le moindre sens de la discipline. Ce n’était même pas un problème racial car même Gelroth, une vraie orque plutôt imposante, ne parvient pas à leur faire entendre raison. Chayem sentait ce moment venir, ce moment où toutes paroles seraient vaines. Ils étaient tous sourds et prêts à s’entretuer entre eux plutôt que d’attaquer leurs vrais ennemis, les démons. Alors elle saisit sa dague et la plongea dans la poitrine du troll qui était presque deux fois plus haut qu’elle. La surprise se lut sur son visage. Il la regarda de longues secondes avant de s’affaler au sol, sans vie.

    La parole du Seigneur Thall devait être entendue.
    avatar
    Senerys

    Messages : 63
    Date d'inscription : 29/09/2012
    Age : 30

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Senerys le Mer 12 Juin - 7:59

    Peur, désespoir, terreur, mort, sang. Voilà les mots qui régnaient sur le champs de bataille. Gelroth avait été envoyé espionner ces immondes créatures par le Seigneur Thrall. Elle avait escaladé une grande colline de pierre que certains auraient nommée "montagne", elle s'était postée au sommet de celle-ci en passant par le sud des Marais. A genoux, sans son compagnon le plus adorable et le plus fidèle, Felrin, elle observait alors, d'un oeil attentif, les démons et leurs vices. Elle se disait " Je ne dois pas simplement observer de mon oeil, mais aussi de celui de mon bien aimé seigneur."
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Mer 12 Juin - 8:04

    Des rumeurs plus ou moins vérifiée se font entendre au sujet des démons tenant d'une mains de fer les Terres Foudroyées.

    La première veut que la concentration de démons dans le territoire baisse peut à peut. C'est ce que les équipes de reconnaissances disent.
    Qu'est-ce que cela veut dire ? Une vérité ? les démons voyant qu'ils ne pouvaient plus aller plus loin se sont dit qu'il voyait mieux abandonner ?
    Ou est-ce simplement une nouvelle ruse ?

    La seconde rumeur qui, elle, est avérée veut qu'un commando de diablotins pillent le Marécage des Chagrins. Pierrêche à perdu quelque hommes et des vivres et du matériel ont disparut.
    Les opérations se font toujours de nuit. ils attaquent lors de la relève des gardes et font un maximum de dégâts avant de prendre la fuite.

    La petite taille des diablotins permet d'échapper aux gardes de pierrêche mais les gardes affirment qu'ils perdent la trace du commando au sud-est du marrait.


    _________________
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Mar 18 Juin - 20:22

    *appel aux armes dans les villes de la Horde*

    Compagnons de la Horde ! le 22 au soir Pierrêche aura besoin de vous ! nous allons lancer la traque sur les diablotins qui harcèlent le camp !
    Soyez au camp à partir de 21h !

    Gloire à la Horde !


    _________________
    avatar
    Bakuroy

    Messages : 33
    Date d'inscription : 24/05/2013
    Age : 27
    Localisation : Marseille

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Bakuroy le Jeu 20 Juin - 6:11

    Une troupe de chevaliers se rassembla dans le sous-sol d'une bâtisse de la place des pérégrins. Tous savaient pourquoi ils étaient convoqués, mais la plupart venaient aussi tout juste d'obtenir leurs tabard de chevalier de sang. En réponse aux lourdes pertes, les hauts placés avaient favorisé l'idée d'appuyer les forces déjà sur place par le biais de combattants frais. Ceux-ci avaient tout juste accomplie leurs formations, mais bien que leur dévouement à la cause de Quel'thalas semblait ne pas connaitre de limite, et qu'ils avaient fait preuve d’efficacité sur le terrain face aux morts-vivants, combattre les démons allaient être une tout autre histoire, au point même que leur instructeur doutait de l'idée de les envoyer sur le front des terres foudroyées.

    - Bal'a dash Chevalier ! Les salua l'instructeur.
    - Bal'a dash Chevalier Instructeur ! Le saluèrent-ils en chœur tout en levant leurs poings sur leur poitrine.
    - Vous avez été convoqué à ce jour, car Quel'Thalas a besoin de vous. Vous savez tous que les démons ont surgit de la porte des ténèbres sur les terres foudroyé, dans le sud du continent. Nous ignorons exactement leur nombre, mais si une chose est certaine, c'est que leur poids à suffit à faire plié nos avant-postes sur la région. Actuellement, la Horde et l'Alliance combattent sans relâche dans le but de les contenir, mais la tâche semble fragile. Nos effectifs sur sur place se réduisent et c'est pourquoi vous serez envoyé sur place afin d'appuyer les troupes présentes à repousser les démons.

    Votre mission se divisera en deux parties comptant chacune deux objectifs. La première partie consistera à repousser les démons. Pour cela le première objectif, et probablement le plus ardu, sera de nettoyer la zone. Le second consistera à rétablir nos positions sur la région. Cela ne se fera pas en un jour soyez en certains, seuls vos efforts déterminerons la débouché de cette bataille.

    Si vous y arrivez, vous passerez à la seconde partie de votre mission à savoir retrouver nos positions en Outreterre. Plusieurs garnisons étaient posté là-bas, ainsi que des populations non-combattantes. Vous devrez les retrouver, prendre connaissance de leur état, et les rapatrier en Azéroth si situations oblige. Dans le meilleur des cas, débrouillez-vous pour renforcer nos positions là-bas tout en vous assurant que les caravanes de fournitures et provisions arrivent à eux.

    A partir de l'instant où vous serez envoyé sur le front, ce que je viens de vous dire devra vous rester en tête tout le long de votre mission. Entre l'instant où vous quitterez Lune d'Argent et votre retour, ces objectifs devraient être complétés. Ai-je été clair ?

    - Oui Chevalier Instructeur ! Répondirent-ils comme un seul homme.

    - Bien. Durant vos objectifs, vous devrez opérer aux côtés des barbares de la Horde. Même si est à noter une différence majeur des façons de vivre entre nous et ces sauvages, il n'est pas question que des troubles apparaissent alors que notre position sur place est mise en péril. Notez qu'une coopération est en cours avec l'Alliance, alors je ne veux pas entendre qu'une crise interne est apparu avec à sa cause une mésentente vous concernant. Est-ce bien entendu ?
    - Oui Chevalier Instructeur ! Répondirent-ils de nouveau en chœur.

    - Parfait ! Vous prendrez alors le premier navire pour Strangleronce, galoperez jusqu'à la base avancée de la Horde, et envoyez un rapport de la situation dès le premier jour. Rompez !

    Ils se saluèrent et s'en allèrent, tandis que le Chevalier instructeur resté sur place ne pouvait s'écarter l'idée qu'ils étaient sur le point de passé leur vrai baptême de sang. Mais en reverra-t-il au moins un ou une qui survivra dans cette mission digne des élites ?
    avatar
    Jeylin

    Messages : 85
    Date d'inscription : 26/05/2013
    Age : 22

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Jeylin le Dim 23 Juin - 13:54

    La veille au soir, Jeylin avait rencontré Daerwyn alors qu’elle partait se reposer de sa journée. Ce dernier lui parla de cet appel lancé à la Horde, et l’avait convaincue qu’elle pourrait être utile dans la traque aux diablotins.
     
    Au crépuscule, le jour prévu, elle était venue au camp de Pierrerêche pour rejoindre les forces orques. Jeylin, accompagnée de Nuage se dirigea vers l’entrée du campement, là un orc prit la parole et donna quelques explications concernant la reconnaissance qu’ils devraient effectués. Et l’écouta attentivement et partie accompagnée de Daerwyn et Harendil. Tous trois se digérèrent vers l’est. Jeylin observait tout ce qui l’entourait, prêtant attention à chaque détail, même les plus insignifiants. Soudainement un orc affolé leur coupa la route, il semblait poursuivi par quelque chose d’invisible. La troupe s’arrêta donc, stupéfaite. Jeylin tendit l’oreille, tous ses sens était à l’affut, elle sentait une présence… Elle fit volte-face et aperçut un démon ailé qui disparut aussitôt dans l’ombre. Les elfes furent aussitôt attiré par des cris venant du camp qu’ils venaient de quitter, ils firent demi-tour rapidement pour constater que les diablotins étaient passés à l’attaque. Aidés par Chayem qui fit son apparition, ils mirent un terme à l’assaut.
     
    Le groupe reprit la marche d’un pas décidé, et en chemin, ils rencontrèrent plusieurs grunts qui leur montrèrent les nombreuses traces de pas qui se dirigeaient vers la grotte plus loin. Tous se mirent donc en marche, et atteignirent bientôt l’entrée de cette dernière. Après avoir exterminé les murlocs qui gardaient l’entrée, les quatre elfes s’engouffrèrent dans le repère. Jeylin toujours aussi attentive, sentait de nouveau la présence d’un démon, ses sens ne la trompaient pas, un gangregarde les chargea. Le combat était engagé, mais les combattants arrivèrent à bout de ce dernier sans trop de difficultés. Harendil se dirigea dans un des nombreux passages de ce labyrinthe géant tandis que des violentes secousses firent leur apparitions, éboulant de nombreux rocher qui bloquèrent une bonne partie du chemin. Nuage, apeuré se rapprocha de sa maîtresse, la queue entre les pattes. Jeylin, qui se voulait rassurante caressa le museau de ce dernier avant de reprendre la route.
    Ils progressèrent dans la grotte, affrontant plusieurs démons et diablotins. De nouvelles secousses déstabilisèrent les combattants. Ils se précipitèrent vers la sortie qui était bouchée par d’énormes rochers. Ils étaient pris au piège. Une troupe d’orc qui se trouvait à l’extérieur, plaça des explosifs sur l’éboulement afin de les libérer. Après un léger différent entre Chayem et les grunts, cette dernière accompagnée d’Harendil se dirigea vers la plage plus à l’est. Pendant ce temps, Daerwyn et Jeylin traquèrent les diablotins au nord, ce qui les mena au sanctuaire des friches. Après un bref combat contre les démons, ils retournèrent faire leur rapport à Pierrerêche, où l’agitation laissa place à l’incompréhension des orcs qui ne savaient pas d’où venaient les ordres qui avaient visiblement mené les combattants au cœur d’un piège dans la grotte.
     
    Les elfes refusèrent toute récompense, sous l’initiative de Chayem, clamant que l’honneur d’avoir combattu pour la horde était suffisant à leurs yeux. Le chef orc insista pour leur offrir une modeste place dans l’auberge du camp, tous acceptèrent à l’exception d’Harendil qui quitta rapidement l’endroit alors que les autres allèrent se reposer, terminant la soirée sur une note plus paisible.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par milinda le Dim 23 Juin - 15:58

    Chayem avait entendu parler de cet "appel à la Horde" mais, Thall ne lui en ayant pas touché mot, elle ne l’avait pas vraiment pris au sérieux. Toutefois, elle partit vers les Marais des Chagrins le soir venu pour voir de quoi il retournait. Arrivée dans le camp de Pierrerèche, tout semblait normal. Elle se rendit auprès de Fel’zerul pour lui faire son dernier rapport sur ce qu’elle avait pu observer du côté du Temple d’Atal’Hakkar et il lui fit part des petits tracas que causaient des petits diablotins dans la région. C’est quand Chayem redescendit qu’elle entendit des appels de voix d’orcs et d’elfes. La porte principale du camp était en feu et des amis qu’elle connaissait – Harendil, Darwyn et Jeylin – semblaient pris au piège avec tous les autres orcs du camp. La sœur du feu sentit la colère monter et elle s’embrasa immédiatement, se jeta dans les flammes et les absorba immédiatement pour libérer ses amis qui, tout d’abord un peu hébétés, ne se firent pas prier pour s’enfuir à l’extérieur du camp. Avant de les suivre, Chayem en fit le tour pour vérifier si d’autres incendies c’étaient déclarés ailleurs, mais tous étaient éteints. Les feux n’étaient pas de simples flammes. Il contenait quelque chose de démoniaque.

    Les autres étaient partis et elle dut utiliser ses pouvoirs de long-voyante pour les retrouver. Ils étaient dans une grotte plus au sud-ouest où elle les retrouva. La terre tremblait et les voûte s’effondrait. Mais il en fallait plus pour effrayer une fille de la Terre-mère. Les diablotins étaient là et furent rapidement pulvérisés. D’autres démons avaient été renvoyés au néant par les autres, semblait-il. Chayem ne parvenait pas bien à saisir ce qu’il se passait car tous étaient bien trop occupés à courir partout pour lui donner quelques explications. Enfin, elle se dirigea avec eux vers une sortie obstruée par des éboulis que les orcs du dehors firent exploser à coup de dynamite. C’était un procédé plutôt barbare qui ne plairait pas à la Terre-mère mais il est parfois inutile de tenter de faire comprendre la subtilité à une bande de soldats orcs dressés à obéir, et non à réfléchir. À qui obéissaient-ils ? Mystère ! Cela ne semblait inquiéter personne de le savoir. La fin de cette équipée le dira peut-être... Quoiqu’il en soit, Chayem promit de faire un rapport au Seigneur de guerre, chef de la Horde, Thrall. D’autant plus que l’Alliance ne semblait même pas avoir été prévenue.

    Quand tout fut calmé et les esprits apaisés, Daerwyn, Jeynlin et Chayem se retrouvèrent dans l’auberge à papoter sur un peu tout comme l’opération à entreprendre à Silithus deux jour après et sur les amours de Daerwyn. Harendil était parti depuis longtemps. Tout le monde finit par s’endormir. Le lendemain, il faudra que les responsables de tout ce qu’il s’était passé juste avant s’expliquent.
    avatar
    Daerwyn

    Messages : 141
    Date d'inscription : 04/03/2013
    Age : 25
    Localisation : Dijon

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Daerwyn le Lun 24 Juin - 12:20

    En arrivant le soir du rendez vous dans le marais froid et humide au nord des Terres Foudroyées, Daerwyn retrouva ses deux compères Sin'Dorei : Harendil et Jeylin. Il avait vaguement entendu parler de ces petits démons qui faisaient la guérilla contre les caravanes et patrouilles orques, et s'était laissé convaincre qu'un combattant de plus serait utile. Ils se saluèrent rapidement avant de rejoindre les grunts qui se rassemblaient à l'entrée du camp de Pierrerêche.


    Ils se séparent en groupes pour parcourir le marais et débusquer ces fameux diablotins en suivant les indications données par les grunts. L'atmosphère se faisait plus oppressante au fur et à mesure qu'ils avançaient, des cris retentissaient de temps en temps, comme si finalement les orcs étaient traqués et débusqués eux même par les démons. Ils progressèrent un moment vers l'est, rejoignant un groupe de combattants orcs avant d'être interrompus par de nouveaux hurlements. Cette fois ils venaient de l'arrière : Pierrerêche était attaqué. Les elfes s'empressent de faire demi-tour vers le camp, constatant qu'un bâtiment de celui ci était en feu et occupé par les responsables : un petit groupe de diablotins. Cela ne prit qu'un instant pour s'en débarrasser, et alors que Daerwyn allait chercher un seau pour éteindre l'incendie il assista stupéfait à la démonstration de Chayem qui balaya les flammes avec un naturel déconcertant. 

    Alors que la chamane contrôla le reste de l'endroit, les trois elfes repartirent vers l'est où des orcs auraient vu les démons se terrer dans une grotte gardée par des murlocs. Il exterminèrent rapidement les piètres gardiens sûrement sous emprise démoniaque, avant de s'engouffrer dans la caverne. Surpris par un gangregarde à peine quelques mètres parcourus, ils mirent fin à ce guet-apens en le terrassant. Soudainement la grotte fut ébranlés par de brusques secousses qui firent ébouler une partie de la voûte. Harendil s'élança seul d'un côté, évitant les rochers qui tombaient, et malgré l'inconscience dont le chevalier faisait preuve Daerwyn ne pu se résoudre à le laisser aller seul. Ils nettoyèrent la grotte rapidement, rejoins par Chayem, avant de retourner vers la sortie.

    Malheureusement pour eux, les secousses avaient entre temps condamné le seul passage menant à l'extérieur. Alors que l'elfe pestait, les orcs à l'extérieur réagirent instantanément et placèrent des explosifs pour libérer le passage. La grotte risquait de s'effondrer mais cela semblait être la seule solution aux yeux des soldats qui firent exploser la barrière rocheuse... Indemne, le groupe quitta l'endroit sans plus tarder. L'écologiste commença à interroger les grunts sur la provenance des ordres et étrangement tous semblaient confus sur ce sujet. Devant le manque de réponse et le temps qui s'écoulait, ils décidèrent de remettre cette discussion à plus tard et partir traquer les derniers démons.

    Cela étant fait, ils retournèrent au camp pour finalement découvrir que même les supérieurs ignoraient la provenance de ces ordres. L'incompréhension était totale, et ils supposèrent à une manœuvre de la légion pour disperser les troupes et les piéger dans cette fameuse caverne. Alors qu'un chef orc allait récompenser les combattants elfes, Chayem s'interposa en parlant d'honneur du combat au nom de tous... Déclinant l'offre au plus grand désarroi du mercenaire. Si il avait combattu "pour l'honneur et la gloire" ce soir, il pût se consoler en passant le reste de la soirée en compagnie de Jeylin et Chayem avec qui il discuta un long moment, alors qu'Harendil s'était éclipsé à peine les combats terminés.
    avatar
    gonfires

    Messages : 198
    Date d'inscription : 14/05/2011

    phase finale

    Message par gonfires le Sam 13 Juil - 23:49

    depuis quelque temps la concentration démoniaque baissait de plus en plus dans les Terres Foudroyées.

    Méon, qui allait voir de temps en temps où en était le conflit, s'aperçut de la baisse et se dit qu'il était tant de passer à l'action.
    Il alla voir, le soir même, le comte des Marches de l'ouest, l'actuel légats du roi Varian.

    Après quelques échanges il eu l'autorisation de remettre en service les canons et tourelles de l'armée.
    Il ne reste plus qu'à en informer le roi avant et l'armée Horde/Alliance sera prête pour l'assaut finale !
    avatar
    gonfires

    Messages : 198
    Date d'inscription : 14/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par gonfires le Ven 19 Juil - 8:18

    Spoiler:
    pour ce poste la musique du post précédent peut être utilisée Smile.

    Tourelles et char réactivé !
    Le Brise-ciel est achevé ! Mercredi il sera inauguré.
    Dans une dizaine de jours, l'assaut final contre les démons sera lancée et le Brise-ciel ouvrira la marche sur les cadavres calciné des démons !

    L'HEURE DE A REVANCHE A SONNE ! AUX ARMES ET PAS DE QUARTIERS !
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par milinda le Ven 26 Juil - 12:37

    « Un bateau, il faut trouver un bateau ! Cet humain incompétent à fait saliver mes petits, et ils ont faim maintenant. Il me faut ce bateau ! » Ainsi pensait Ophra quand elle croisa Gildas assis sur une barrière de bois en bord de route. Mais il était tard et l’heure de la métamorphose proche. Elle avait dit au réprouvé ce qu’elle cherchait et il lui avait laissé entendre qu’il avait pouvait l’aider, mais que ce ne serait pas gratuit.

    Il fallait partir. De plus, Ruine était là aussi et ils avaient repéré Rantha qui les épiait un peu plus loin.

    Le lendemain, Ophra alla à Moulin d’Ambre pour parler à Gildas. Morgendhal les rejoignit un peu plus tard. La conversation s’engagea autour de cette histoire de bateau mais tourna vite vers autre chose. Gildas voulait l’aide des worgens pour une opération militaire prévue prochainement dans une région du sud des Royaumes de l’Est. Envoyer ses petits se battre contre des démons pour les réprouvés était cher payer pour avoir un bateau. Ophra le leur fit comprendre et ils durent en convenir. Alors elle en profita pour mettre Fenris sur la table de jeu. La conversation dura encore et encore pour finalement aboutir à ce qu’Ophra voulait. Le bateau et l’ile de Fenris en échange d’une armée de Worgens pour massacrer les démons d’une citadelle.

    Restait à savoir si la Faux tiendrait ses promesses. Ophra n’en doutait pas un instant, mais le risque existait que, en raison d’une trop récente acquisition, le rituel ne soit pas assez maîtrisé malgré que, depuis maintenant près d’une semaine, elle s’y entrainait quotidiennement.
    avatar
    Joveste

    Messages : 107
    Date d'inscription : 04/03/2012
    Age : 28
    Localisation : Vaucluse

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Joveste le Sam 27 Juil - 11:21

    Rapport écrit pour la Reine Sylvanas par Gildas

    Ma reine,
    je vous écris le compte rendu des actions à la porte du Néant. J'ai commencé par réunir vos enfants les plus entraînés. L'effectif se composé de 3 forestières, 1 gardefroid royal et 4 nécrogardes d'élite. La missions était trop imprévisible et je ne faisais pas assez confiance à la gnome pour en prendre plus. Mais il y avait moi, Méthenis et Morgendhal avec les worgens dont Ophra. J'ai pris la liberté de faire importer des explosifs à Baie du butin, au cas où...

    La gnome arriva, après un échange aussi inutile que long, elle nous transporta sur une colline qui surplombait la ville. On chercha le meilleur chemin pour s'infiltrer, et on remarqua un endroit dépourvu de démon. J'y allai en premier puis les autres ont suivis. Méthenis resta en arrière avec les nécrogardes d'élite en cas de problème. Fait étrange, les démons semblaient quitter les lieu. J'ai essayé d'en attirer un discrètement, mais je n'ai pas compris comment il a fait pour capter notre présence... les démons nous ont donc vu et nous durent nous défendre contre eux. J'ai pensé qu'il y aurait une plus grande résistance que ça. On pu se frayer un chemin facilement jusqu'à une forge. On y fit le point et nous décidâmes d'entrer dans les espèces de donjon de la ville. On y croisa un draeneï totalement corrompu. Il semblait se fichait de nous, et comme tout démon ça parle pas ou ça ment, je me suis approché de lui et je lui ai fermé sa g..*rature* . Enfin la gnome insupportable m'a dit que c'était pas bien et qu'il fallait écouter le gentil démon pendant qu'ils étaient en train de bloquer la sortie de la ville avec un champ de force. Pas étonnant que rien à bouger avec une mentalité pareil...
    Après que l'orc énonça des choses aussi inintéressantes qu’inutile, il essaya de nous attaquer, mais ce n'était que son image. Il nous invita à sortir.
    Sur la place se tenait un molosse démon qui nous donna beaucoup plus de mal que la dernière fois. Le nécrogarde royal n'y résista pas.... moi même j'aurais été écroué si Méthenis n'était pas descendu. Le compagnon elfe d'Ophra, Ruine,qui pu la vie, tomba à son tour.
    Mais Ophra et Morgendhal réussirent à le faire tomber. Ophra est d'habitude la première à tomber, mais il semblerait qu'elle est trouvé sa faux. Je n'y connais pas grand chose, il faudrait demander à Morgendhal, c'est lui que ça intéresse. Mais c'est puissant. Après que Méthenis "soigna" la gnome et Ruine. Mais Ruine mal en point fut cicatrisé par l'ombre. Même Gildas n'aurait pas aimé être à sa place car ce l'ombre vous prête elles vous la reprend avec intérêt. Ruine allait ne pas pouvoir se lever le lendemain...
    La nuit tomba et le nombre de worgens augmentaient de plus en plus. La faux doit avoir une sorte de fonction d'appel. On essaya d'enfoncer les frontières, mais les worgens n'ont pas suivit, je pensais qu'elle aurait un peu plus de contrôle que ça...enfin j'aurais du le prévoir, mais on ne reviendra pas en arrière. On se fit canarder par leurs catapultes. On pu détruire celle surplomba la ville et deux à l'extérieur. Mais après les renforts démons sont arrivés, et Eyvie nous a fait revenir à Fossoyeuse, laissant la ville derrière nous. L'essentiel avait été fait, on a affaiblit leur rang.

    Plus tard dans la nuit Méthenis vient me trouver. Il me fit part que la gnome de Kirin Tor ne transporta pas les Worgens, les laissant dans la ville assiégée par des démons. Gildas se jura de la tuer, puis demanda s'ils étaient toujours en vie. Méthenis lui répondit que oui, et que ces cris était insupportable, la faux perturbent les routes d'ombres. Il lui raconta qu'il amena Ophra dans la vallée de Strangleronce, pour qu'elle puisse rappeler ces loups voués à eux même et que pour leurs cris cessent. Il l'a laissa ensuite seul pour repartir.

    La mission est donc une réussite, dans le sens où notre part était respectée. Il ne manque à présent plus que revoir le Kirin'Tor pour signer l'accord.

    Gildas


    Dernière édition par Joveste le Sam 27 Juil - 14:17, édité 1 fois
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Sam 27 Juil - 11:55

    QG DÉMONIAQUE, TERRES FOUDROYÉE, UN PEU APRES L'ATTAQUE DES REPROUVES:


    Cabaliste: Alors ? comment s'est passé cette attaque ?

    Démoniste: Comme prévue. L'opération s'est bien déroulée. On savait qu'il y allait avoir une attaque de la part de ces abrutis mais pas quand. On avait juste pas prévu qu'ils seraient avec des worgens.

    Cabaliste: Des worgens ? intéressant. Les pertes ?

    Démoniste: On a réussi à limiter les dégâts. la caserne du Conseiller Sevle a perdu quelque démons de plus sur ce qui était prévu et la caserne de Dar'toon à perdu la moitié des ses troupes.
    La tour à remplis son rôle. tout les chefs de section ont évacué. Les générateurs on été activé à temps.

    Commandant Vroncier Déclin-du-néant: Exact d'ailleurs me voila j'ai réussi.

    Cabaliste: Comment il est arrivé là sans mourir celui là ?

    Démoniste: C'est le dernier de nos otages. Il dirigeait la tour du rempart.

    Cabaliste: Bien bien. Ils ont réussi à sortir alors ?

    Vroncier: c'était laborieux mais ils ont résolut notre petite énigme au lieux de détruire le champ de force qui s'il il résiste à la force brut ne résiste pas à la force magique héhéhé. Qu'ils sont stupide.
    Et le démon qui à résulter de l'extinction des générateurs en a étalé trois.....sauf qu'ils sont toujours vivant....dommage.

    Démonistes: Quoi qu'il en soit cette mission est une réussite. On a le temps qu'il nous manquait.

    Cabaliste: juste par curiosité ? c'était quoi l’énigme posée ?

    Vroncier: trois petits démons s'en sont allé. Ou ça ? Nul le sait. Trouvez les et débloquée sera l'entrée.

    Cabaliste: Pas mal...Je suis sûr qu'ils ont cherché un bon moment avant de se rendre compte que les petits démons était en réalité les générateurs.


    LETTRES PARVENU AU DIRIGEANT DE LA HORDE ET DE L'ALLIANCE. ELLES PORTENT LE SCEAU DE LA LÉGION ARDENTE

    Destiné à Varian et à velen a écrit:Roi des Humains ! / Prophète qui n'a rien vue venir !

    Nous vous avions prévenu ! Si l'Alliance, la Horde ou les deux factions lançaient une opération sur nos terres, vos otage en feraient les frais !
    Vous avez osé alors assumez les conséquences !
    Quel dommage. Ils avaient si bien résisté à nos meilleurs bourreaux.
    Ah ! Quant à l'idée d'avoir des worgens dans vos rangs c'était pas mal comme idée.

    *avec la lettre il y la tête du conseillé Sevel, le bras et l'épée du Commandant Vroncier Déclin-du-Néant emballé dans une boite en metal*

    Destiné à Thrall a écrit:Chef de la Horde !

    Nous vous avions prévenu ! Si l'Alliance, la Horde ou les deux factions lançaient une opération sur nos terres, vos otage en feraient les frais !
    Vous avez osé alors assumez les conséquences !
    Quel dommage. Il avait si bien résisté à nos meilleurs bourreaux.
    Ah ! Quant à l'idée d'avoir des worgens dans vos rangs c'était pas mal comme idée.

    *avec la lettre il y la tête du Seigneur de Guerre Dar'toon emballée dans une boite en métal.*


    _________________
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Sam 27 Juil - 15:56

    Lettres aux dirigeants de la horde et de l'alliace a écrit:Par les Pouvoirs qui lui sont conféré, le Kirin'Tor demande une réunion stratégique le lundi soir, 18h30. Le rendez-vous est fixé à l'Abracadabar, à Dalaran.
    Le rendez-vous sera confirmé par retour de courrier.

    *sceau du Kirin'tor*

     
    Spoiler:
    Rendez-vous donc lundi à 21h30 (heure irl). Les principaux concernés sont: Velen, Varian, thrall et le Kirin'tor. d'autres chefs peuvent venir mais c'est pas le plus important.
    Les représentants aussi sont convoqué. D'autres joueurs peuvent venir mais ils ne pourront pas participer à la première partie de la réunion.


    _________________
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Jeu 1 Aoû - 10:26

    Spoiler:

    *Affiche placardées partout en azeroth sauf ville réprouvés*

    APPEL GENERAL AUX ARMES !

    Suite à la réunion stratégique qui a eu lieu nous avons décidé d'en finir avec les terres foudroyées ! L'ennemi est affaiblit ! Ne laissons pas passer cette occasion !

    Nos armées ont lancé la première phase de l'attaque. Votre tour arrivera !

    La date vous sera communiquée bientôt. Que vos lames soient prêtent, vos marteaux lustrés et vos armures réparées !


    Dernière édition par Elorfiwyn le Sam 3 Aoû - 21:17, édité 1 fois


    _________________
    avatar
    Tobiaslune

    Messages : 784
    Date d'inscription : 14/05/2011
    Age : 38

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Tobiaslune le Sam 3 Aoû - 19:55

    Rapport de Evie Scynosureal au Conseil du Kirin'tor.

    21h30 : Les agents sont absents au point de rendez vous. Commence à envisager la désertion des troupes. Envois un courrier au contact.

    21h45 : réponse au courrier. Tardive. Jamais attednu aussi longtemps pour une lettre. Ils sont en fait déployé à l'autre bout du monde, devant chez eux, comptant sur une téléportation longue distance.

    22h : Heureusement que j'ai eu le temps de placer mes propres glyphes partout chez eux. Je me suis téléporté sur place pour voir ce qui en ai. Une quinzaine de soldats plus ou moins étriquer. Heureusement, ils ont des forestières. Même mortes elles restent compétentes et acharnées. Une sorte d'anti-paladin et de mage d'ombre accompagnent le contact dans ce qui semble être l'unité de commandement. Déjà vue des paysans avec une meilleur mine en période de disette. 2 vivants les accompagnent. Pas prévus. L'opération semble mal partie.

    22h10 Tout le monde est téléporté sur place. Contournement des lignes ennemies.

    22h12 Nous sommes repérer, les mortels ne sont pas discrets. Mais il semble que ce soit l'anti-paladin qui ai trahis notre présence.
    L'humaine et son acolyte elfe invoquent des hommes-bêtes. Des worgens. Il semblerait après rapide enquête qu'elle soit un résidente des terres entourant l’ancien fort de feu-Arugal. A priori elle serai capable d'invoquer les worgens tout comme lui.

    Engagement des combats : les troupes et worgens prennent aisément position sur la forge. A partir de là nous pouvons lancer l'offensive. La court est vite sous contrôle et nous partons sur les forts.

    Des agents des démons nous y attendent, ce sont des officiers de la horde et de l'alliance possédés par les démons. Compte tenu de la situation, le combat est inévitable et nous ne pouvons nous permettre d'extraire en toute sécurité les possédés pour un éventuel assainissement. De fait ils sont éliminés au combats.
    note personnelle : Je doute de toute façon que les démons les aient laisser partir en vie ou sans pièges. Paix à leurs âmes.

    les combats s'enchainent, les worgens se révèlent utile dans les opérations d'offensive et les macchabées dans celle de prise de contrôle des objectifs. Nous découvrons que la zone est confinée par une barrière. Nous procédons donc à une rapide enquête pour désactiver le dispositif.

    Une fois le dispositif désactivé, nous subissons une première offensive de vrais officiers démons, venant de l'extérieur. Blessée durant le combat.

    0h00 : L'humaine et l'elfe se transforment en Worgens et s'égayent dans tout les sens, réfractaires à toute tentative de leur donner des ordres ou de les faire agir de façon cohérente. Niveau organisation, on repassera.
    Les troupes réprouvées se réunissent en état de siège. la forteresse des remparts du néant est sous contrôle, contrairement aux worgens qui se mettent à agir de façon chaotique sans pour autant se retourner contre nous, heureusement.

    0h30 : nos tentatives de sorties se soldent par un échec. L'artillerie ennemie nous bombarde. Nous parvenons malgré tout à neutraliser quelques pièces avant que les renforts ennemis ne tentent une contre offensive.

    L'ordre de repli est lancé. J'emmène le maximum de non-mort avec moi. Je sais que rien ne m'y oblige et qu'il aurait été facile de faire abstraction de leur devenir, mais j'estime qu'ils auraient pu aussi négliger mon état de santé durant les combats.
    Un prêter pour un rendu, il m'ont permit de revenir en vie, je leur permet de rentrer chez eux. Les Worgens ne répondent pas à l'appel, pas de prise de risque, évacuation d'urgence. Aucun doute sur le fait qu'ils s'en sortent. Ou qu'ils y restent. quoiqu'il arrive ils ont couvert notre repli.

    Débrief : Au nouvelles, les renforts lancés contre nous ont bien permis de dégarnir le front frontalier contre la coalition Orque et Humains.
    Les soldats réguliers ont profiter de cette opportunité pour lancer l'attaque, comme prévu. Ainsi la zone d'exploitation minière et Rempart du Néant sont désormais au mains des troupes amies.

    Mission Réussit !
    avatar
    Tobiaslune

    Messages : 784
    Date d'inscription : 14/05/2011
    Age : 38

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Tobiaslune le Sam 3 Aoû - 20:09

    Après que le Kirin'tor ai engager une opération secrète de diversion visant à déstructurer la cohésion de l'armée de la Légion Ardente dans les terres Foudroyées, l'armée de frontière des orcs et humains à pu avancer sur les lignes démoniaques.


    S'en est suivit une opération de neutralisation des pièces d'artillerie anti aériennes de la Légion.

    Malgré un nombre de question encore en suspend, notamment quant à la moralité de l'action du Kirin'tor, les opérations militaires continues sans répit.
    Comme promi par Sa Majesté Varian Wrynn, la toute nouvelle arme de guerre de l'alliance à rejoint le front pour offrir un soutient majeur aux troupes au sol.

    Le Brise-ciel, navire de guerre volant, fleuront de l'alliance, a fait parler les canons contre les ennemis de tout ce qui existe sur Azeroth. Les démons ont été contraint a un repli vers la porte des ténèbres, désormais en état de siège. Le nettoyage des terres alentour se poursuit, même si il reste difficile si ce n'est impossible de maintenir une surveillance militaire sur chaque parcelle du terrain.
    Quoiqu'il en soit, les poches de résistance dans les terres foudroyées sont bien trop modeste pour représenter une menace envers les armées, mais les choses seraient différente si elles engageaient le gros des démons situés derrière la porte.

    A l'heure actuelle, toute l'attention est tournée vers la Porte des Ténèbres. Les appel aux armes sont lancer : Bouté les démons hors d'Azeroth ne suffit pas, nous n'aurons de repos que lorsque nous les auront tous terrassé jusqu'au dernier !
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Sam 3 Aoû - 21:40

    *lettres parvenant à tous les héros d'Azeroths sauf réprouvés*

    Tous les héros sont appelé Mardi 6 de l'an 40 pour la reprise de la porte des ténèbres.

    Vous devrez vous présenter à shattrah à 18h30.

    Que vos équipement soit prêt !

    AZEROTHS A BESOIN DE VOUS !


    _________________
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Mer 7 Aoû - 10:09

    MARDI 07 AOUT DE L'AN 40. Un peu avant l'opération Tenaille. Côté Azeroth.

    "Commandant des forces Alliées: Ecoutez moi bien ! Dans quelque minutes l'opération Tenaille va commencer ! Les forces de l'Outreterre et les tous les héros rassemblé vont percer les défenses démoniaque et les repousser jusqu'à la porte !
    Notre objectif est d’empêcher leur retraite par ce côté de la porte.
    Des renforts ennemis tenteront surement de nous prendre par derrière alors que nos force se divisent pour être prêt à les recevoir.

    N'oubliez pas ! On tient notre position on n'attaque pas ! ils sont encore trop nombreux pour nous ! TOUT LE MONDE A COMPRIS ?

    -OUI ! Répondirent en cœur les Soldats"

    Et la défense commença les tourelles et les tanks en tirs de barrage pendant que les soldats repoussaient les démons qui se jetaient sur eux.
    Le combat dura un moment et alors que les démons étaient sur le point de gagner une clameur côté porte se fie entendre.
    "Valek: NOUS VOILA !
    Commandant: Les renforts sont là ! Feu à volonté on passe à l'attaque !"


    L'artillerie commença à tirer dans le tas forçant les renforts à trouver refuge avant que le feu se fasse plus précis et concentré en certain point.


    Soudain une boule de givre zébra le champ de bataille. Une Wyrm de givre immense pointa ses ailes et chose étrange elle ne tirait que sur les forces démoniaque.
    Le combat fini on eu le droit à un discours de victoire de Valek et aux éternelles remerciement et prières à la lumière d'être toujours vivant.
    Les Héros partirent vers la Balafre Impure pour finir le travaille.


    De souvenir de soldat il y avait: Le Légat Valek, L'ingénieur Royal Méon, Pholoween, Lomion, Joveste, L'anachorète Epine, l'archi-tank draeneï Uktena, deux sindo'rei connu sous le nom de Jeylin et Daerwyn, la Kaldo'rei dit "on va tous mourir" Sharays, le comploteur Aectalion, les Draeneïs Pincette....et Tezca, deux inconnus et enfin le Paladin Harendil Fait étrange, aucun orcs n'est venu excepté les soldats.
    En ville la rumeur de a victoire se répandit très vite et les citoyens de chaque ville, chaque capitales, chaque villages célébrèrent cette victoire totale contre les démons.

    Spoiler:
    J'attends la version côté Outreterre et balafre impure avant de conclure ce conte. Merci à vous d'être venu si nombreux Smile.


    Dernière édition par Elorfiwyn le Mer 7 Aoû - 13:27, édité 1 fois


    _________________
    avatar
    Valek Bérille

    Messages : 327
    Date d'inscription : 02/09/2011
    Age : 23
    Localisation : Hurlevent

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Valek Bérille le Mer 7 Aoû - 12:48

    Ambiance, chez Valek:

    Après avoir vérifié du côté de la porte, en Azeroth, Valek rejoint Shattrath et retrouva son griffon, désormais âgé de 9 ans Melabibinofrë. Il grimpa sur ce dernier, lui tapota gentiment ses plumes d'un blanc immaculé et se rassembla avec les autres "héros". Ne doutant pas de leur courage et de leur vaillance, Valek ne fit aucun commentaire désobligeant. La mission avant tout. Il se rappelait avoir vu Joveste et Epine, le couple de Draeneï. Tezca et "Pincette", deux chamans ainsi que Uktena et sa légendaire Lame du Cherchevent. Il vit aussi Lomion, un ancien garde de Hurlevent, équipé de son armure de saronite ornée de pointes. Il y avait aussi des Sin'Dorei, une certaine Jeylin, un Daerwyn et un paladin dont Valek ignorait le nom et Sharays, une prêtresse de la Lune des Kal'Doreï. Et bien sûr, le seul véritable ami de Valek : Méon Silarce.

    Le maître griffonier de Shattrath, un Draeneï nommé Nutral, les invita à prendre ces griffons et wyvernes, qui était bien plus rapides qu'un griffon équipé d'une armure. Valek refusa l'offre, il ne montait que Melabibinofrë, lui aussi digne de confiance, 9 ans de confiance ! Ils laissa les autres monter sur leurs griffons et Valek les suivit, légèrement à la traîne sur Melabibinofrë. Il en profita pour regarder si des démons étaient en arrière du Bastion de l'Honneur, le lieu de rendez vous.

    Ils arrivèrent devant le Bastion, et lorsque le rassemblement fut fait, les bénédictions, prières, sorts et aura avaient été lancés tel un défi face à l'Ombre, ils rejoignirent le Sentier de la Gloire, qu'il aurait volontiers nommé Sentier de l'Horreur. Ceux qui connaissait son histoire, en particulier les amis Draenei présent devaient sentir un certain malaise, de marcher sur les ossements des leurs, massacrés autrefois par la Horde. Un fier tank, ornée d'un canon de 3 mètre de diamètre siégeait sur le centre du sentier, à ses côtés, un redoutable lance-lame de la Horde, rebâtie pour l'occasion. Valek ignorait quel était la plus redoutable, l'explosion ou le tranchant. En face de ses troupes, le Commandant Dalton, vétéran des deux première guerres donnait les instructions à ses hommes ainsi qu'aux membres de la Horde. Valek remarqua que leur nombre était moindre, comparé aux soldats du Bastion de l'Honneur. Cependant il dût admettre qu'ils avaient envoyé du lourd, des Champions Chanteguerre, des Mag'har, sans doutes les plus féroces des orcs.

    Le tank de l'Alliance s'appêtait à tirer une salve de barrage pour semer le chaos et la destruction dans les rangs démoniaques. Valek cria avant que le canon tire que tout le monde se bouche les oreilles. Une bonne chose puisque Valek avait bien d'autres ordres à donner à la suite de cette salve. Le lance lame tira également et la charge fut donné, Valek en première ligne avec les paladins, les chamans, les guerriers et son ami Méon. Les prêtres restaient en arrière et priait pour que la Lumière les protèges tous et les empêche de mourir. Le premier réel obstacle fut un infernal aux flammes plus rouge que le feu lui même. A chaque fois que l'on détruisait un de ses membre, ce dernier se relevait de lui même et combattait indépendamment ! Lors de ce combat on vit apparaitre Pholoween "Félix", un agent du SI:7 dans sa nouvelle armure ainsi que le mystérieux Aectalion. Valek se méfait de ce dernier mais : La mission avant tout.

    On ne déplora aucun blessés lors de cette bataille et après un repos de quelques secondes, Valek ordonna que l'on continue la charge, l'épée au poing. Le second combat fut légèrement plus facile, il s'agissait de chuchoteuse de morts, des démones à six bras, équipés de long cimeterre et de seigneur de l'effroi. Valek ne se concentra que sur ces derniers, pour qu'ils évitent de semer le chaos dans les rangs. Les chuchoteuse de morts furent tuées et on célébra la victoire, rapide. On se rapprochait de la Porte, et ça se sentait, une puanteur, pas comme celle des porcheries. Une puanteur de mort, de corruption, de Mal. Le Commandant des abîmes siégait devant la porte, une énorme lame à son bras droit. Il provoqua les héros d'approcher, de tâter au fer de lance de la Légion. Valek donna l'ordre de n'attaque que de flanc, la queue pouvant se révéler des plus dangereuses, d'autant que celle ci s'ornait de pointes surement plus tranchantes et cruel que l'épée du commandant elle même.

    Le combat s'engagea et dura, le commandant des abîmes semblait surpris de la vaillance de ces héros intrépides bien décidé à terminer cette guerre. Il finit par tomber, et tout le monde eu la présence d'esprit de ne pas se trouver sous son corps et finir en hachis. La Porte n'était qu'a quelques mètres et pourtant, des démons plus vicieux que celui qu'ils avaient affronter la gardait. Ils réussirent à blesser Aectalion, qui fut vite remis sur pieds. On alla ensuite charger la porte directement et les marches furent longues à gravir. Les démons laissés en arrière s'étaient rassemblé pour les prendre en tenaille. Tactique simple, mais efficace contre des imbéciles. Ce qu'ils n'étaient pas. Le combat fut gagné, malgré une frayeur, quand il vit Uktena entouré de gangregardes. Heureusement, la louve des Draeneï avait plus d'un coup d'épée dans son sac et elle s'en débarrassa, grâce à l'aide des compagnons de route. Valek donnait des ordres, des bravo, des merci pour les soins. Son sang bouillonait ! Jamais il n'avait vécu pareil combat, sa voix de stentor faisait résonner les ordres, le camp de la Horde fut libérer et ce fut au tour de celui de l'Alliance. Le second eut plus de difficulté, Pholoween "Félix" fut blessé, mais on s’occupa de lui, il pouvait encore marcher et la Porte était bientôt prise.

    Les derniers démons furent massacrés comme leurs prédécesseurs. Et la Porte s'ouvraient à eux. A peine avait on pris la porte, lancé des acclamations, que l'ordre de libérer le côté d'Azeroth fut donné. On chargait les pauvres démons, pris en tenaille, eux étaient des imbéciles. Cependant quelque chose n'allait pas. Une wyrm ?! Ici ?! Valek resta prudent et donna l'ordre de l'abbatre au moindre mouvement d'hostilité. La wyrm, cependant les aidait. Elle avait donc des ordres. Qui pouvait s'attirer la sympathie de la Horde et de l'Alliance en détruisant la Légion ? Mystère.

    Ils vainquirent et les célébrations furent courte, car Valek, renard comme il est, proposa de terminer le boulot comme il se devait. La Balafre Impure. Une vallée remplie de démons. Tant qu'ils serait là bas, ils continueraient de comploter. Tout le monde suivit. La barrière cepndant, bloquait. Qua cela ne tienne, la wyrm ouvrit le passage, elle souhaitait leur offrir leur aide ? Nul ne saurait faire confiance aux morts ou aux démons. Le passage s'ouvrit néanmoins et ils s'engouffrérent dans la vallée. Cela sentait la mort, pire que en Draenor. Une légère tempête de sable les empêchait de voir mais on entendait. Le principal.

    La vallée fut nettoyé jusqu’à l'autel, ou les Draeneï firent preuve d'un grand humanisme, surtout Uktena qui atomisa un vieux avant qu'on ait le temps de poser une question. Il se révéla que c'était un démoniste. Bon, tant pis. Valek et quelques uns continuèrent leurs investigations. Ils trouvèrent un érédar, à la peau orangé, se disant être appeller le Général Kruul. Valek cria qu'on amène les renforts. Les érédars étaient vicieux et être quinze de plus pouvait changer la donne. Cependant... Les renforts n'arrvièrent pas tout de suite...

    "PLAN B !" cria Valek, avant de charger courageusement le démon, Ordre et Justice dans chaque main. Méon lui cria dessus, le traitant de taré et autres adjectifs référant à la folie. Cependant Valek n'en avait cure. Ils ne pouvaient perdre, la Lumière, les Éléments, tous étaient avec eux en ce soir et leur donnerait la force d'éliminer l'Ombre une fois pour toute sur ces terres. Les renforts arrivèrent, et Méon, un peu trop enthousiaste se chargea d'encaisser les coups du démon, bien que Valek faisait ça très bien. La force du démon venait du nombre d'ennemi ! Ils envoyait des salves d'ombre, punissant les héros. Pholoween "Félix" tomba, son armure n'étant pas adapté à subir d'aussi grand choc. Le combat fut gagné, même si Méon en avait bavé.

    Cette victoire montrait une chose.

    Quel que soit l'ennemi. Les Azerothiens vaincront toujours si ils restent unis et soudés. Horde, Alliance, ensemble rien ne pouvait les arrêter. Les querelles Kal'Doreï et Sin'doreï n'avait même pas été évoqué ! Et ainsi... Fut gagnée la guerre contre les démons de la porte !
    avatar
    Pholoween

    Messages : 114
    Date d'inscription : 14/08/2011
    Age : 21

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Pholoween le Jeu 8 Aoû - 2:00

    Pholoween sortit du bureau du SI:7 avec son nouvel équipement des plus optimaux, obtenue grâce à l'intendant Kroy à la dernière minute, car le précédent ne l'était plus du tout.
    Il utilisa sa pierre de foyer, (qu'il déteste par dessus tout, il a toujours peur de se retrouver ailleurs que le lieu prévu) et apparu à Shattrath, fonça vers le maître des griffons et hurla de vite l'emmener au bastion de l'honneur, Nutral eu comprit de suite et ne le fit pas payer et lui dit juste : "attention à toi, jeune homme".

    Il survolait la péninsule des flammes infernales, en direction de la porte des ténèbres, alias "le nid à emmerdes magiques", tout en équipant son armure, et ses deux dagues, les enduisit de poison avant d'atterrir auprès de ses compagnons. A peine eu t-il le temps d'analyser le terrain, et de reconnaître Lomion, un ami qui lui est très cher et Valek, le légat du roi, qu'il fût pris au dépourvu en voyant d'énormes démons foncer vers le groupe d'élite, bien entendu, il participa aux combats, mais jamais il n'en avait vu auparavant ailleurs que dans les livres.

    Quand le jeune agent commença à souffler, il se trouva face à un infernal immense, et même si ses dagues semblaient dérisoires face à cette entité incandescente, il se glissa entre ses "jambes" et attaquait entre les rochers qui le constituait, et fut surprit de voir que ses dagues semblaient agir sur l'étrange feu qui les liait entre eux, et lorsque que les soldats d'élites réussirent à détacher ses membres, ce dernier se relevait et combattait lui même ! Lors de cet affrontement, il vit Aectalion apparaître. Voyant le regard de Valek envers cet anti-paladin, il n'osa pas trop lui parler.

    Après quelques secondes de répit, où l'agent "Félix" observait ses compagnons, qu'il reconnu pour la plus part, comme Méon Silarce, Uktena et son épée du Cherchevent, (mais pour le reste, il ne reconnu pas, et se contentait de se concentrer sur sa mission), un odeur de cadavre se fit sentir, et une voix sortie de la gueule hideuse d'une horrible créature sortie du néant distordu, aux quatre pattes fermement clouées au sol, une queue qui semblait être une arme à part entière, des ailes qui paraissaient inutile, étant donné la taille de la bête, et deux musculeux bras dont l'un tenait une double lame gigantesque, de la taille de trois hommes pour chacune des lames.
    Le combat fut rude, et long, mais sans aucun blessé n'était à déplorer, et le jeune homme fut soulagé que tout le monde eu le réflexe de s'écarter quand le commandant des abîmes perdit l'équilibre avant de s’effondrer dans un nuage de poussière.

    Le groupe d'élite continuait sa marche vers la porte, moissonnant les démons, les soigneurs lançaient des auras de lumière sur ceux qui prenaient quelques coups, même minimes, les soldats frappaient de toutes leurs forces dans les jambes des gangregardes, les faisant tomber, les achevant comme des condamnés destinées à la lame rutilante de la justice du Roi et de l'Alliance, l'agent courait à une vitesse des plus rapides entre les démons blessés, lâchant des coups de dagues pour les achever, tranchant les gorges, piquant les colonnes vertébrales, et crevant les yeux jusqu'au cerveaux pourris de ces ordures. Le deuxième groupe fût un peu plus rude, et l'action était brève, mais pas suffisamment pour que Pholoween manque la vision d'une elfe de la nuit lançant des sorts de lumière dangereusement approchée par un gangregarde. L'action fût immédiate : le gangregarde était lent, et blessé, un seul coup suffit à l'achever, mais quand le malheureux lui sauta à la gorge, pour lui trancher, la créature levait son épée, et malgré ses excellents réflexes de voleur, la pointe de la lame lui ouvrit le long du nez. Il reçut donc des soins adaptés.

    Ils continuèrent leur percée dans les rangs de démons de l'autre côté de la porte, jusqu'à un hôtel, ou se trouvait des créatures, bien sûr, mais un vieillard était également présent, et avant même de pouvoir lui soutirer des informations, Uktena l'avait poutré à coups de pierre. C'est ce qu'il eu compris car il n'avait pas tout vu.

    L'agent du SI:7 s'éloignait du groupe en compagnie de Lomion, quand il reçu l'ordre d'appeler les renforts demandés par Valek. Quand il arriva en face d'un érédar de plusieurs mètres de haut et de large, il tira une tête à faire peur à un cadavre, mais se jeta dans la bataille courageusement, enfonçant ses dagues empoisonnés dans les veines des articulations, essayait de déchirer les muscles, évitait les coups que le général de la légion essayait de donner à ceux situés derrière, mais les sorts de l'ombre commençaient à arriver pour frapper tous les héros en même temps.
    Des sorts.. De la magie... De l'ombre pour ne rien gâcher. Pholoween eu à peine le temps de comprendre qu'il en encaissait un, deux, il essayait de les éviter, mais toutes l'atteignaient, mais au bout du 5e trait qui frappait sa poitrine, le jeune homme de 21 ans, l'agent Félix sentit sa cage thoracique craquer, et ses côtes se briser, il tomba, et sentait le sang couler le long de son corps, il entendait les hurlements, le fracas des armes, le tremblement de la chute du général, puis, plus rien... Il s'en allait, ses muscles se relâchaient uns à uns et... Il fût ramené par les prêtres, le blessé reçu les soins, et malgré leurs victoire sur ces démons, Pholoween se sentait triste, malgré les dires de Valek, il était convaincu d'avoir été un boulet, un poids mort pour ce groupe de héros de guerre, il avait été l'un des seuls à avoir été blessé et à manquer de mourir...

    harendal

    Messages : 376
    Date d'inscription : 14/04/2013

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par harendal le Jeu 8 Aoû - 10:03

    L'heure du combat avait enfin sonnée; les ordres avaient été donnés par Dame Liadrin pour rejoindre au nom de la horde shattrath. Harendil se retrouva au milieu des héros volontaires pour l'un des combats les plus durs depuis longtemps : libérer la porte des ténèbres et reprendre le contrôle des terres foudroyées. Envoyés depuis Shattrath jusqu'à la porte du bastion de l'honneur de l'alliance dans la péninsule des flammes infernales, les groupes d'assaut furent formés. harendil était heureux d'être accompagné par Dame Jeylin et Daerwyn. IL les connaissait et avait déjà combattu ensemble ce qui était pour lui très rassurant. Leur chef de groupe n'était autre que Sire Joveste, ce qui était là un gage encourageant, il demeurait cette dame Megam qui lui restait à découvrir. L'heure était solennelle, et les vieilles querelles auraient été déplacées; ils étaient tous là rassemblés dans un but commun pour triompher des forces démoniaques des plus obscures qui menaçaient l'existence même d'Azeroth.

    le combat s'engagea, mais le soutien combiné s'avéra être une arme très efficace. Les démons un à un tombèrent. Nous marchâmes jusqu'à la porte des ténèbres fauchant les démons rangs près rangs. Une fois la zone de la péninsule des flammes ardentes libérée, nous franchîmes la porte pour porter le coup de grâce à l'action menée dans les terres foudroyées. Notre action nous mena jusqu'aux terres balafrées aidé par un sombre wyrn.
    Un petit groupe dont faisant parti les elfes, se retrouva devant Kruul un puissant seigneur et démon majeur de ce lieu. Et nous dûmes porter au combat contre lui pour soutenir deux humains stupides qui s'y étaient attaqués après l'avoir provoqué. Il s'en était fallut de peu.

    Le combat semblait terminé, mais un chevalier de la mort, qui visiblement contrôlait le wyrn qui nous avait aidé nous avertit qu'il n'en était rien. Un démon plus puissant encore que le dernier vaincu, demeurait dans l'invisible avec nombreux des siens. Il parlait d'une épée forgée à partir de métal magique que l'on trouve dans Azshara comme étant la seule condition pour pouvoir le vaincre. La victoire était totale, mais, visiblement, la guerre n'était pas finie pour autant...
    avatar
    Elorfiwyn

    Messages : 462
    Date d'inscription : 16/05/2011

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Elorfiwyn le Lun 12 Aoû - 11:03

    Musique d'ambiance.:

    Quelque part dans les hauteurs des Terres Foudroyées, deux ombres observaient le champ de bataille en jubilant.

    Ces idiots avaient enfin mordu à l'hameçon. Ils ont perdu le Rempart-du-Néant ? et alors ? ils en avaient plus besoin.

    Toute cette mise en scène soigneusement préparée pour la future conquête d'azeroth. Même pas gâchée par ces mortels qui s'accrochent désespérément à la vie sans savoir pourquoi, laissant derrière eux des vestiges et des contes sois-disant pour qu'on se souvienne d'eux. Le temps fera son oeuvre. Les contes s’oublieront et la pluie érodera les vestiges. Au final ? On oubliera jusqu'à leur nom.

    Ils pense avoir chassé les démons ? ils organisent de grandes fêtes pour le prouver ?
    Qu'ils sont loin du compte. Grâce à eux nous sommes partout.
    Infiltrés, attendant notre heure.

    Un seul point cependant inquiétait les deux ombres jubilante. La mort du Généralissime Kruul. Abattu par un humain soutenu par ses compagnons d'arme, Ingénieur Royal. Encore un qui tente de laisser son empreinte comme cette draeneï bourrine qui se prend pour un dieu ou ce légat se prenant pour le commandant alors qu'il n'est rien qu'un stupide humain comme les autres.

    Kazzak ne va pas aimer quand il apprendra la mort de son plus fidèle serviteur. Il pourrait très bien débarquer éradiquant tous sur son passage.
    Une autre rumeur circule dans les cercles des arcanes démoniaque: Le démon Nergal. Il attends le moment propice pour faire son retour.

    Les deux ombres s'évanouir. Laissant derrière eux ce témoignage des événements ayant eu lieu.

    Vous pensiez que ce n'était qu'un début ? Erreur ! Ce n'est que le début !

    Oui. Le temps peut tout effacer, il peut tout faire oublier. TOUT ! SAUF NOUS !
    Ohh oui, nous existeront toujours, dans vos peurs, dans cauchemars, dans vos coeur. Même les plus purs cèdent. Nous arriveront toujours à nos fin !

    TOUJOURS !

    *referme le conte et le range dans la bibliothèque du Rempart-du-Néant, se lève et quitte la salle laissant derrière lui un groupe d'auditeurs*

    Spoiler:
    Merci à tous d'être venu à cette conclusion ? commencement ? d'animation. Je m'attendais pas à vous voir si nombreux et ça fait plaisir.
    A bientôt pour de nouvelles aventures !


    _________________

    Contenu sponsorisé

    Re: L'invasion de la porte des ténèbres

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 23 Sep - 17:32