World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Reprise de Gnomeregan

    Partagez
    avatar
    Pluie de Plumes

    Messages : 163
    Date d'inscription : 26/12/2012
    Age : 24
    Localisation : Besançon

    Reprise de Gnomeregan

    Message par Pluie de Plumes le Lun 18 Fév - 1:45

    Ce n'est qu'un début, mais un bon début. L'extérieur (bien que ce mot ne soit pas le plus exact pour qualifier cette partie de l'ancienne capitale des Gnomes) est enfin sous contrôle.

    Brofín avait participé. Il ne traînait, certes, pas des masses à Forgefer mais s'intéressait toujours aux activités et aux événements qui le concernaient. Et Gnomeregan fait bien entendu parti de ceux-là.
    Il n'y eut pas que lui qui répondirent à l'appel de Mekkanivelle et de ses troupes, non, non non! D'autres, dont les noms étaient certainement passés dans l'une de ses oreilles pour ressortir de l'autre, étaient là aussi. Plusieurs Nains volontaires s'étaient rendus sur les lieux pour assister les courageux Gnomes et leurs troupes. Et un Draenei. Un Draenei certes arrivé quelques minutes après les autres mais dont l'aide précieuse avait sans doute évité un certain nombre d'ennuis.

    Ils ont tout ratissés. Par "tout", il faut comprendre qu'ils ont explorés chacun des recoins de cet endroit, repassant parfois par les mêmes chemins que ceux qu'ils avaient déjà empruntés. Malheureusement, une partie demeurait inaccessible, protégée et fermée par des éboulis qu'on déblaierait, plus tard, afin de continuer la reprise de la ville.

    Avec courage ils se jetèrent dans la mêlée lorsqu'ils tombaient sur les hostiles qui avaient fait de ces lieux leur habitat.
    La bataille fut rude, à certains moments plus qu'à d'autres, comme quand Brofín tomba à terre pour la première fois, malgré sa fierté : un coup venait de lui faire perdre connaissance. Il fallut quelques minutes - et des soins attentionnés - pour qu'il se relève, prêt à continuer à en découdre. Il n'avait rien à dire, d'autres étaient plus mal en point que lui.

    Parfois, il fallait prendre le temps de réfléchir et d'établir un plan, on était bien dans une une ancienne ville Gnome, ça crevait les yeux. Les mécanismes de défense n'avaient de solutions que des solutions Gnomes, comme ce passage que ces espèces d'araignées mécaniques durent enfoncer pour laisser les troupes avancer en sûreté. Ou comme cet autre moment où une machine était devenue le centre des problèmes : une grosse machine pleine de manches, de boutons, de jauges hystériques mesurant une quelconque chose relative à un des grands bocaux remplis de liquide verdâtre aux bulles inquiétantes.
    Deux Gnomes tentèrent de comprendre la mécanique de la machine. Finalement, on demandait à Brofín de fracasser les bocaux, sans plus de précisions, ce que celui-ci refusa de faire, assez peu convaincu. On préféra finalement s'en prendre à la machine elle-même et, cette fois, le Nain frappa à grands coups, de ces deux haches, le poste de commande.

    Il fallut courir... Un décompte se mit à résonner dans dans les couloirs de la cité. Alors ils courrèrent! Le plus loin possible, de leurs petites jambes. Certains se jetèrent à terre, alors que le boum devait retentir. Oui, le "boum devait" retentir. Car ce n'était qu'une farce, avouée d'une voix agaçante et sarcastique qui, elle aussi, s'était mise à sonner entre les murs. Une chance, peut-être, de n'avoir été victime que d'une blague...
    Quoiqu'il en soit, le groupe était reparti pour fouiller chaque couloir.
    Mais c'était terminé. Impossible d'avancer plus... On tentait pourtant de faire exploser ces maudits rochers afin de pénétrer plus profondément dans Gnomeregan, mais sans y parvenir vraiment.

    Frustré, le groupe se décida à quitter les lieux pour fournir son rapport à Mekkanivelle.
    Celui-ci, heureux et soulagé, se contentait de ce premier pas. Il choisit d'installer quelques troupes à l'intérieur afin de mettre en place la suite des opérations. Enfin, les remerciements. Le Draenei proposa son aide pour le prochain assaut, et personne ne s'en plaignait.

    Il y eut sans doute de la bière pour terminer la journée, les troupes s'étant en majorité retrouvées à la taverne de Kharanos. Sans doute qu'il y eut de la bière oui.
    Brofín, lui, repartait plus haut dans les montagnes, s'isoler comme trop souvent, cigare au bec.
    Ce vieux souvenir lui pesait lourd. Il l'avait eu en tête toute la journée.

      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 0:58