World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    Évasion de l'île d'Alcaz

    Partagez
    avatar
    Alexandre

    Messages : 49
    Date d'inscription : 17/09/2012
    Age : 21
    Localisation : Québec

    Évasion de l'île d'Alcaz

    Message par Alexandre le Lun 21 Jan - 0:08

    Cette nuit a été rude et brutale pour Zin, celui-ci a dû secourir des gobelins qui auraient échoué sur l'Île d'Alcaz, bien-sûr il n'était pas seul, accompagné de plusieurs Orcs, Dagamdhrak, Warru, Borg et Ekk et quelques Mort-vivants, Emmen, Euriel et ceux-ci reçu un accueil assez «chaleureux» par les Nagas et Hydres qui se trouvaient sur place, le groupe de mercenaire sécurisa tout abord le port de l'île puis avança en suivant les ordres d'un des leurs, Ekk, l'employeur ayant donné un contrat à Zin et ses congénères pour sauver les gobelins, en continua de s'enfoncer dans l'îles. Ils réussirent difficilement à atteindre le tunnel qui mena aux gobelins prisonniers de l'île après avoir anéanti le groupe de naga et étrangement aussi de quelques nains qui se trouvaient devant l'entré du tunnel.

    Le groupe nettoya le plus rapidement possible le tunnel pour se rendre enfin à la cellule où se trouvait les gobelins qui avaient survis à leur emprisonnement. Escortant les gobelins, Zin et les autres ressortirent du tunnel en continua de neutraliser sur leur passage les Nagas voulant empêcher ceux-ci de sortir.

    Après une autre bataille qui dura quelques minutes à la sorti, un des gobelins survivant tomba au combat, qui s'avérait être le frère du donneur de contrat Ekk, ce qui chavira celui-ci, mais heureusement tous le groupe réussirent à atteindre le port et à mener les gobelins sur le bateau pour que ceux-ci retourne à Cabestan. Après des saluts entre le groupe, Zin, Ekk, Dagamdhrak, Warru et Borg retournèrent à Ogrimaar en portail et les trois autres Mort-vivants retournèrent sans doute à Fossoyeuse.

    Pour finir la soiré en beauté et pour fêter leur victoire, Zin et ses congénères, mis à part Ekk, allèrent à l'auberge d'Orgrimaar pour picoler et parler de connerie !
    avatar
    Nagri

    Messages : 74
    Date d'inscription : 03/11/2012
    Localisation : Kharanos

    Re: Évasion de l'île d'Alcaz

    Message par Nagri le Lun 21 Jan - 9:30

    [...] Surpris qu'il était de voir des nains dans le campement naga, cela n'empêcha pas Borg d'éventrer le plus proche d'entre eux, puis de planter sa dague entre les omoplates du suivant.
    Pendant que le chaos se propageait à la surface il entra dans les tunnels le premier et en profita pour assommer sec un naga, dans ces tunnels le silence était étouffant... Jusqu'à ce que le reste de la troupe, lourdement armée, arrive dans un terrible fracas.
    Un Seigneur naga et sa garde sortirent alors d'un des tunnels et une lutte acharnée s'engagea. Dans l'indicible fracas le naga courroucé maudissait les envahisseurs alors que Borg et le troll du groupe l'invectivait de tout les noms en continuant de se battre avec lui et sa garde.
    Enfin terrassé le monstre s'écrasa lourdement sur le sol et les mercenaires durent continuer puis passer dans un petit passage immergé.

    Arrivé devant la cellule des gobelins, le dénommé Ekk retrouva ses amis dont le dénommé Zpik pendant que Borg ordonna à Dagamdhrak et Warru de garder l'arrière.
    Les morts-vivants présents, plutôt avare en paroles se gaussèrent cependant à la vue de cadavres de pirates humains.

    Pendant que l'arrière garde s'assurait du bon retour des gobelins le reste du groupe s’efforçait déjà de faire le chemin en sens inverse, les gobelins signalèrent que l'eau avait été empoisonnée, mais que cela n'affectait que les nagas, pas convaincu, Borg la traversa aussi vite que possible.
    La lutte dans les tunnels fut rude, les gobelins n'étaient pas totalement remis, mais l'arrière garde, principalement composée de Ekk, le commanditaire ainsi que de quelques autres les défendaient bien.

    Dés la sortie du tunnel un étrange gnome fut sur eux, très coriace celui-ci bénéficiait de renfort écailleux, la lutte fut intense, à la dernière seconde, Borg faillit lui transpercer le dos de sa dague, mais l'étrange être esquiva habilement avant de regagner sa machine volante sachant que tout était perdu.
    Pendant que les autres s'enfonçaient dans la jungle pour le retour, Zin'gun était déjà sur la première ligne à fracasser des crânes, suivis de près par Gildas et Euriel, alors que la dernière déchaînait ses sorts sur les nagas.
    Borg, inquiet au sujet des gobelins rebroussa chemin pour découvrir que l'un d'eux était entrain de se vider de son sang, surement blessé par le gnome, il courra chercher Dagamdhrak, s'y connaissant en capacité curative, aussi vite que possible.
    Il lui signala la présence d'un blessé puis indiqua aux autres, en particulier à Zin'gun et Warru, de tenir la ligne.
    Arrivé auprès du blessé, il se rendis compte que Dagam' n'y avais rien pu faire, frappé d'un pragmatisme nécessaire, l'orc expliqua qu'il fallait fuir pour ne pas laisser sa mort vaine.

    Ils regagnèrent les quais par ou ils étaient arrivés grâce à la force des armes, puis la mage réprouvée Euriel dressa un portail pour Orgrimmar. Borg convainquit rapidement Ekk de les y suivre afin de regagner facilement Cabestan, puis le tueur orc passa en premier en remerciant rapidement ses compagnons de massacre.
    Arrivé à Orgrimmar, Ekk commençait déjà à s'éloigner, Borg le rattrapa alors pour lui témoigner ses condoléances, l'habitant de Cabestan arriva à exprimer difficilement que le mort était son frère, frappé d'angoisse, l'orc le laisse partir faire son deuil.
    avatar
    Carudas

    Messages : 82
    Date d'inscription : 12/02/2012
    Age : 25

    Re: Évasion de l'île d'Alcaz

    Message par Carudas le Lun 21 Jan - 11:44

    Ekk leur avait donné rendez-vous dans les côtes de Tanaris, au Nord du port Gentepression. Le groupe, en retard, se présenta malgré tout devant lui. Des Orcs, un Troll, des Réprouvés... une "belle" équipe.

    Après une brève explication et une distribution d'équipement, le groupe prit la mer, à bord d'une petite barque, censée les emmener jusqu'à Alcaz. Là-bas, à peine venait-il d'approcher l'île qu'une Hydre les attaqua, les forçant à rejoindre le rivage à la nage.
    Heureusement, il n'eu aucun blessé. Malheureusement, le groupe ne se montra pas aussi discret qu'espéré.
    Quelques secondes seulement après leurs arrivée, l'alerte avait été donnée, et on pouvait entendre l'ancienne cloche d'alarme du camp sonner. Les Hydres furent les premières cibles, afin de dégager le ponton et de sécuriser la voie maritime, pour le bateau de retour. Cependant, les bestioles se montrèrent très coriaces. Ajoutez à cela les pouvoirs des sirènes Nagas présentent, et vous obtenez des litres et des litres de sang...
    Après un combat acharné contre les Hydres et leurs maîtres, Ekk put enfin donner le signal de départ du bateau. Mais déjà, les Nagas se rassemblaient de nouveau devant eux. Tandis que les mercenaires tenaient les Nagas éloignés, les Gobelins à bord du bateau s'empressaient de localiser le signal d'émission, qu'ils finirent par localiser : sous la terre. Le groupe se dirigea alors vers l'entrée du tunnel sous-terrain, où après quelques têtes et écailles tranchées, se retrouva face aux Gobelins qu'ils recherchaient.

    Ekk s'empressa de vérifier les présents, et sans surprise, y trouva Zpik. Dès lors, son comportement ne fut plus le même. Lui qui avait gardé son sérieux et son calme jusque là, ne pensait qu'à une chose : son frère. Un frère qui ne le reconnaissait pas, mais qu'il allait pourtant sauver.

    Après quelques soins rapides, le groupe se remit en marche, vers la sortie cette fois. Les Nagas s'étaient rassemblés, et la lutte allait être sanglante, comme elle avait été jusque là, après tout...
    Les Nagas tombaient, les écailles volaient, le sang giclait. Malheureusement pour Ekk, le sang dans "innocent" fut versé. Zpik, surement blessé par un Nagas, au vue de la blessure, gisait au sol et se vidait de son sang. Ekk n'eut pas le temps de lui parler, que déjà, il rejoignait ses parents.
    Emporté par le chagrin, Ekk rengaina son arme et prit son frère dans ses bras, et lentement, traversa le champ de bataille. Alors que ses compères risquaient leurs vies pour sauver les Gobelins restant, lui, marchait, le regard vide, suivit par lesdits Gobelins, jusqu'au ponton.

    Les au revoir furent brefs. La Réprouvée, une mage, ouvrit un portail vers Orgrimmar, qu'Ekk traversa, avec son frère. Arrivé là-bas, l'un des Orcs lui présenta ses condoléances pour son ami tombé, mais fut visiblement surprit lorsque Ekk lui annonça qu'il s'agissait en fait de son frère. En temps normal, il l'aurait prit la peine d'expliquer tout cela, de clarifier la situation. Mais pour Ekk, l'heure n'était pas aux bavardages inutiles. Il rentra donc à Cabestan, et y enterra rapidement son frère, et resta assis, à contempler sa tombe, durant des heures...

    Plus tard, alors qu'il rentrait chez lui, il ouvrit le journal de Zpik, qu'il avait trouvé sur son corps ensanglanté. Tout y était expliqué, plus ou moins en détails.
    Leur bateau avait en réalité attaqué par des pirates des mers du sud, ceux de Tanaris. Surprit, l'équipage Gobelin ne put faire grand chose, et les pirates firent preuve d'une grande violence. Chacun se battait comme il le pouvait, avec les moyens du bord, mais les pirates semblaient savoir ce que la bateau transportait. Les pirates subtilisèrent la cargaison, tandis que le bateau, sans personne aux commandes, se dirigeait vers l'île d'Alcaz.
    Là-bas, les Hydres attaquèrent à leur tour le bateau, et face à la grande menace qu'elles représentaient, les pirates préférèrent prendre la fuite. L'équipage, lui, décida de tenter sa chance à la nage. Alors que le bateau coulait, et que les Hydres déchiquetaient les membres de l'équipage, une partie se fraya un chemin sur l'île la plus proche : Alcaz. Ils combattirent tant bien que mal les Nagas, jusqu'à ce qu'ils durent se replier, jusqu'à la geôle où les mercenaires les retrouvèrent ce jour-là...

    Ekk savait maintenant qui était l'un des responsable de la mort de son frère. Son nom y était inscrit : "Kregg Soulaquille"...

    Spoiler:
    Merci à Lathspell pour avoir géré la partie mobs ! Et moi bah... j'espère que vous avez enjoyé ! Rolling Eyes
    avatar
    Keritos

    Messages : 20
    Date d'inscription : 01/12/2012
    Age : 24
    Localisation : la Motte d'Aigues

    Re: Évasion de l'île d'Alcaz

    Message par Keritos le Mar 22 Jan - 15:15

    Warru avait accouru à Gadgetzan quand elle reçu une lettre de Zin'Gun dans laquelle elle était invitée à participer à une mission de sauvetage. Ne manquant jamais une occasion de se battre et de passer du temps avec le Troll, elle prit alors en hâte un coursier du vent pour ne pas manquer le rendez-vous. Mais malgré ses efforts, elle arriva la dernière.
    En arrivant à l’auberge, remarqua la présence de trois Réprouvés, dont un qu'elle rencontré il y a plus de trois semaines totalement par hasard dans les Cavernes des Lamentations. Mais là n'est pas le plus important, Zin' leur fit un rapide résumé des objectifs de la mission avant que le groupe ne se mette en route.
    Sur les rivages de Tanaris, elle fit la rencontre d'Ekk, leur employeur et le célèbre Gobelin qui avait mis en place la tour radio de Cabestan. Après quoi un rapide briefing et une distribution d'objets assez utiles, le groupe embarqua pour Alcaz. Warru en profita pour faire connaissance avec la étrangement sympathique Réprouvée Euriel et du Réprouvé au cheveu sur la langue, Emmen.

    A peine arrivés aux abords de l'île que le comité d'accueil s'empressa de leur souhaiter la bienvenue à coup de dents enduites de poison. En effet, les hydres rôdant aux alentours du rivage d'Alcaz firent bien comprendre à la bande hétéroclite qu'elle n'était pas la bienvenue et allait servir de repas.
    Quand la plage fut nettoyée des monstres tricéphales, nos héros n'étaient pas arrivés au bout de leurs peines, un bataillon de Nagas vint les accueillir. Et, d'ailleurs, pour s'enfoncer plus profondément dans l'île prison, les sauveteurs dû abattre bon nombre d'ophidiens aquatiques jusqu'à parvenir au camp principal. Ce dernier était bizarrement occupé par quelques Nains qui aidèrent les Hommes Serpents à leur barrer la route. L'Orque n'y fit pas vraiment attention, complètement emportée par le feu de l'action, laissant libre cours à sa rage.
    Le groupe finit par pénétrer dans les cachots eux-même, s'enfonçant dans les profondeurs humides d'Alcaz. Ils durent faire face au seigneur Naga régissant ces lieux, détenteur d'un force incroyable, mais qui succomba tout de même. Son corps git toujours parmi la montagne de cadavres reptiliens qu'ont laissé derrière eux les aventuriers.
    Après avoir emprunté un tunnel inondé, ils finirent par retrouver les Gobelins qu'ils devaient sauver. D'ailleurs, Warru fut chargée avec Dagamdhrak par Borg de surveiller le passage qu'ils avaient emprunté, au cas où les Nagas les prendraient à revers. Après un temps qui paru long pour Warru, malgré le fait qu'elle en profita pour demander à Euriel ce que ça faisait d'être à la fois mort et vivant, ils finirent par repartir en sens inverse, accompagnés des Gobelins.

    Évidement, un nouveau bataillon de Nagas se dressait sur leur route. Nos héros les occire tous, mais une perte fut à déplorer, Zpik, un des prisonniers récemment libérés. Se frayant un chemin à coup de haches et de sorts destructeurs, le groupe finit par rejoindre la berge, dont l’embarcadère avait été accostée par une barge gobeline. Ils s'empressèrent de faire embarquer tous les Gobelins, avant d'emprunter un portail pour Orgrimmar.
    Pendant que les Orcs, le Troll et Ekk se rendaient à la capitale des Orcs, Emmen, Gildas et Euriel prirent un portail pour Fossoyeuse. Mais avant de prendre le portail nouvellement créé, Warru remercia les Réprouvés de leur présence, leur dit l'honneur qu'elle eut à se battre à leurs côtés et leur exprima sa hâte à les revoir.

    A Orgrimmar, les membres de la Vraie Horde purent enfin songer à se reposer, mais... une bien triste nouvelle rendit la victoire amère. En effet, Zpik était en réalité le frère d'Ekk, et sa mort troubla profondément ce dernier et attrista Borg. Warru comprenait la douleur du Gobelin, après tout elle avait perdu ses parents très jeune.
    Mais ce triste épisode passé, nos quatre lurons se rendirent à l'auberge. A peine le seuil de l'entré passé qu'ils réclamèrent haut et fort à boire. Pendant qu'ils festoyèrent leur victoire avec moult vinasse, la radio gobeline de Zin'Gun se mit à parler. La voix parla de l'évènement produit à Alcaz, mais ne mentionnant pas le nom des sauveteurs, seulement celui des sauvés.

    Leur vin cuvé, Borg redonna une ambiance sérieuse en demandant à Warru d'exposer sa stratégie pour pouvoir s'emparer de la forteresse des Hache-Tonnerre, en Désolace. Après tout, le chef de la Vraie Horde l'avait nommée tacticienne du groupe. Elle exposa alors tout ce qu'elle savait sur le lieu et la meilleure manière pour le prendre. Suite à cela, le plan de bataille fut mit en place et était prêt à être appliqué, l'attaque commencera la semaine prochaine...

    Contenu sponsorisé

    Re: Évasion de l'île d'Alcaz

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 1:41