World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    La souveraineté Réprouvée

    Vayne
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    La souveraineté Réprouvée Empty La souveraineté Réprouvée

    Message par Vayne le Dim 9 Sep - 10:23

    "Les Orcs ne sont plus les bienvenus à Fossoyeuse..."

    Ce sont sur ces mots que la grande Reine Banshee, reine de tous les Réprouvés, Dame Sylvanas Coursevent, jeta les Orcs hors de Fossoyeuse, et mena ainsi son peuple à sa libération...

    A présent, le peuple Réprouvé était libre, indépendant. La Horde de Thrall, n'avait plus aucun pouvoir sur ses terres. La méfiance des Orcs envers les servants de la Dame Noire n'avait que trop duré, après tout.

    Fossoyeuse avait donc quitté la Horde... et plus aucun vivant n'y était le bienvenu. Les Sin'doreis, les "anciens frères", aujourd'hui considérés comme des traîtres et des soumis, avaient été chassés également. La réponse de la Horde ne tarda pas : tous les Réprouvés sur ses terres allaient, à leur tour, être chassés. Ainsi, la grotte des visions des Pitons du Tonnerre se vida, l'apothicaire Karlov fut chassé par Thrall en personne, et les quelques résidents de Lune-d'Argent se firent téléportés dans la cité souterraine.

    La Dame Noire, afin de clarifier certains points ne tarda pas à rédiger un communiqué :

    Sombresoir,

    Moi, Sylvanas Coursevent, Reine incontestée des Réprouvés, a décidé qu'il était temps de mettre fin au joug de la Horde.

    Ainsi, aujourd'hui, mon peuple s'est libéré de l'emprise de la Horde, comme il s'était libéré de l'emprise du Roi Liche, et devient indépendant.

    Plus aucun vivant ne sera admis sur nos terres*, sauf s'il possède une autorisation signée de ma main, ou bien de celle des chefs de la Horde. Je suis toujours prête à écouter vos complaintes...

    Les Réprouvés installés dans les différentes villes de la Horde sont sommés de regagner Fossoyeuse*. Nos frères de Tranquillien bénéficient d'un statut spécial et son autorisés à continuer d'œuvrer avec les Sin'doreis dans la lutte contre le Fléau dans les terres fantômes. Si les Sin'doreis apprécient toutefois leur aide.

    La trêve instaurée entre la Horde et l'Alliance dans les terres du Nord est à présent révoquée et tout membre de l'Alliance surpris aux environs des terres Réprouvés sera attaqué et/ou tué à vue.

    Le Kirin'tor, pour nous avoir attaqué sur nos propres terres perd son statut de neutralité et devient l'ennemi du peuple Réprouvé. Ses mages, ou tout autres membres de cette secte, aperçus sur nos terres sera tué à vue, sans aucune sommation.

    Le donjon de Fenris devient dès aujourd'hui un bastion militaire Réprouvé, et fait donc partit des terres du peuple Réprouvé.

    Dame Sylvanas Coursevent

    *Sceau de Fossoyeuse*

    Spoiler:
    * Aussi, j'aurais besoin de votre aide pour m'avertir d'un quelconque oublie. Je vous demanderais donc de me notifier par MP sur le forum (pour les grandes listes) ou en /w IG la présence de Réprouvés sur les terres de la Horde, ou de vivants sur les terres Réprouvés.
    Merci bien. Smile

    PS : Il se peut que j'ai oublie certain point... j'éditerais s'il le faut. Wink
    Vayne
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    La souveraineté Réprouvée Empty Communiqué de Thrall

    Message par Vayne le Dim 9 Sep - 10:39

    Suite aux évènements menés par Sylvanas, Thrall ne tarda pas à envoyer un communiqué à tous les peuples d'Azeroth, qu'ils soient de la Horde, de l'Alliance, neutres, hostiles, etc...

    Lok'tar,

    Suite à la rébellion Réprouvée menée à Fossoyeuse, la Horde à cinq n'existe plus, et les Réprouvés sont à présent interdits sur les terres de la Horde. Si toutefois ils dérogeraient à cette loi, ils seraient reconduis vers des terres neutres, sans aucune démonstration de force, sauf en cas de légitime défense.
    Cabestan, profitant d'une dérogation spéciale lié à sa neutralité, pourra toujours accueillir des Réprouvés.

    Aussi, les Orcs patrouillant sur les terres de Hautebrande sont rappelés au Trépas-d'Orgrim.
    Leur présence ne servait qu'à installer une certaine stabilité dans la région, et ainsi ne pas raviver les tensions entre la Horde et l'Alliance. Les Réprouvés ne faisant plus partit de la Horde, notre présence n'y est plus nécessaire.

    Thrall

    *Sceau de la Horde*
    *Sceau d'Orgrimmar*
    Euriel
    Euriel

    Messages : 32
    Date d'inscription : 17/06/2012
    Age : 45
    Localisation : Québec

    La souveraineté Réprouvée Empty La souveraineté des réprouvés

    Message par Euriel le Dim 16 Sep - 6:09

    La Dame avait demandé qu'on se réunissent tous dans la grande salle du donjon de l'île de Fenris. Les réparations avaient été rondement menés et on ne trouvait plus aucune trace d'incendie. Autour de la table, Thaleth expliqua à Dradh, Gildas et moi quelles étaient les attentes de la Dame nous concernant ... chacun ayant reçu une mission personnelle afin que s'accomplisse une grande mission commune. Et dans cet optique, la première étape afin de clamer haut et fort la reprise de nos frontières était de se débarrasser des écarlates qui occupaient encore nos terres. Roxane, arrivée en retard, reçue pour seule mission du moment d'aider Euriel.

    La tour de l'entrée des égouts de Fossoyeuse a été la première destination. Malgré nos sommations de s'en aller, aucun de ces entêtés d'écarlate ne décida de coopérer. Il fallut donc leur montrer à quel point nous étions sérieux. Même chose à la ferme et à la tour des Solliden ... aucune coopération et aucun survivants ne fût laissé sur place. Nous avons même eu de l'aide de nos troupe qui ont bombardé la tour, pour plus de sûreté.

    À la tour Sud du Monastère écarlate, une certaine résistance fût rencontrée mais rapidement matée.
    La souveraineté Réprouvée Monastretour5.

    La vraie difficulté s'est présentée à la tour de garde à l'ouest du Monastère ... l'alerte avait été donné et on nous attendait de pied ferme.
    La souveraineté Réprouvée Monastretour3.
    Les gardes ne nous ont causés aucun problème, mais le capitaine fût ... une surprise carrément ! Après un échange verbal où il implora pour que sa vie soit épargnée, il réussit me planter un couteau en pleine poitrine Il perdit la vie moins d'une minute plus tard, alors que le sang s'échappant de sa gorge tranchée eut fini de couler. Jamais je ne remercierai assez Gildas pour avoir été beaucoup plus alerte et prompt que moi ... voyant qu'il s'approchait trop de moi, mon frère avait eu le temps de se positionner derrière le capitaine le menaçant d'un couteau sous la gorge. Mais les geste du capitaine fut tellement rapide pour prendre son couteau dans sa veste que la suite était inévitable.

    Après quelques soins très sommaire, nous nous remîmes en route, mais pour rentrer. Il me fallait voir les apothicaires le plus tôt possible avant de s'attaquer au Monastère .. oh !!! Voilà que des gardes réprouvés étaient justement là, surveillant le chemin menant au Monastère. Nous nous sommes approchés pour voir se qui se passait.
    Un garde attira notre attention sur une partie du Monastère où on voyait de la fumée s'échappait. Gildas parti voir de plus près et raconta qu'il y avait même une partie qui s'était effondrée, mais l'incendie semblait être maîtrisée.
    Soit ! Remercions ceux qui avait fait ça et allons nous reposer !

    Chez les apothicaires, on s'occupait de moi, nettoyant la plaie et retirant les bouts de côtes cassées. Il m'a été très difficile de m'empêcher de rire quand un réprouvé m'apporta quelque dessins qu'il avait fait suite à notre passages dans les tours et à la ferme.

    Les bannières écarlates brûlaient alors que celles de Fossoyeuse étaient déployées.
    La souveraineté Réprouvée Monastretour1.

    Partout dans les tours (et à la ferme) les cadavres avaient été rassemblés et brûlaient maintenant sous des feux qui répandaient partout dans la Clairière cette odeur reconnaissable de chairs qui calcine.
    La souveraineté Réprouvée Monastretour
    La souveraineté Réprouvée Solliden

    Mais là où les apothicaires furent d'une patience incroyable, c'est quand ils ont dû refaire patiemment toutes les sutures qui avaient sautées parce que j'étais morte de rire. On me donna une potion pour me calmer. Pendant qu'un apprenti ramassait le dernier dessin qui était tombé par terre, il ne put s'empêcher de sourire quand il m'entendit dire : Faudra trouver un moyen pour éliminer certains réflexes chez les abominations ... les voir attendre pour aller au p'tit coin, ça fait désordre !
    La souveraineté Réprouvée Solliden1
    Vayne
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    La souveraineté Réprouvée Empty Re: La souveraineté Réprouvée

    Message par Vayne le Lun 24 Sep - 16:04

    Le Moulin-de-l'Ambre était vide. Pourquoi ne pas en profiter, se demandait la Reine Banshee. Le Kirin'tor avait passé ses mages hors-phase, rien ne se mettait en travers de son chemin, à présent.
    Ainsi, des dizaines de Réprouvés arrivèrent au moulin, installant des défenses rudimentaires, faute de mieux, et prenaient position tout autour du la zone, afin de la sécuriser.

    C'était peut-être la victoire Réprouvée la plus facile, même si tous au Moulin-de-l'Ambre étaient conscients que le Kirin'tor pourrait refaire surface à n'importe quel moment. Mais ils étaient préparés. Les mages du moulin n'étaient pas réputés pour leur dangerosité...

    La veille, Euriel, fidèle serviteur de la Reine Banshee, avait découvert l'emplacement du portail, et avait rapidement fait part de sa découverte à Thaleth Siffletempête. Celui-ci, après en avoir informé la Dame, envoya gardes, mages et abomination sécuriser le portail. Le lendemain, Gildas Fortesque fut envoyé assassiner l'archimage Ataeric. Il remplit sa mission en rapportant le coeur de l'archimage à la Reine Banshee. Pour le récompenser, la Dame lui autorisa à utiliser l'une des chambres du donjon de Fenris.

    Les mages du Moulin-de-l'Ambre étaient à présent seuls, sans guide. Leur seul moyen de survivre seraient de mettre fin au champ de hors-phase, mais ils savent que les Réprouvés les attendent de l'autre côté. Ils étaient perdus. Quoi qu'ils fassent.

    Le surlendemain, on put entendre une explosion retentir dans toute la forêt des Pins Argentés, et même au-delà. Apparemment, l'explosion aurait eut lieu prêt du Moulin-de-l'Ambre. Mais qu'est ce que cela pouvait bien être... ?

    Spoiler:
    Les mobs du KT sont donc hors-phase (RP comme GP). Seul un portail permet de passer d'une phase à l'autre. Le portail a été détruit, tout comme la grotte.


    Dernière édition par Vayne le Mer 26 Sep - 23:17, édité 2 fois (Raison : Ajout d'évènements)
    Joveste
    Joveste

    Messages : 107
    Date d'inscription : 04/03/2012
    Age : 29
    Localisation : Vaucluse

    La souveraineté Réprouvée Empty La quête hors-phase

    Message par Joveste le Mar 25 Sep - 16:43

    Gildas à été convoqué par la Reine Banshee pour une mission un peu particulière en rapport avec la découverte du portail au Moulin-de-l'Ambre. Gildas n'avait pas vraiment de détail, il se demanda plusieurs fois ce qu'il attendait. Il se rendit à Fossoyeuse, où il rencontra la Dame Noire.
    Gildas n'est pas très à l'aise en sa présence, et se contenta juste de répondre à sa demande. Elle consistait à devoir tuer le dernier archimage mise en place par le Kirin'tor, et ainsi portait un coup à leur position. Gildas ne s'était pas vraiment tenu au courant de la situation avec le portail, et le plan d'existence hors phase du Kirin'tor. Même si Gildas était touché par l'importance de genre de mission, il avait encore du mal avec son corps et n'était pas sur d'avoir l’habilité nécessaire pour faire cette mission. Mais il ne voulais pas manquer de respect à la confiance que la Reine à en lui et accepta.

    Il se rendit dans la grotte ou se situé le portail menant au plan d'existence du Kirin'tor. Il rencontré les forces mise en place et il put en apprendre un peu plus sur la situation. Il pu notamment apprendre où chercher l'archimage. Il passa le portail sans être trop rassurer, puis il arriva dans la maison un peu en ruine à côté de l’hôtel de ville. Gildas chercha donc à s'infiltrer et décida de faire le tour de la propriété. Il fabriqua une corde avec ses bandages en lin pour escalader le mur et s'infiltrer par l'arrière. IL passa dicrétement devant les gardes de l'entrée et entra dans la pièce ou l'archimage était. Il était absorbé par ses bouquins, il n'eu pas de mal à l'atteindre et à l'égorger, puis lui prendre le coeur. Une autre arriva, Gildas lui lança une dague, mais il rata son coup et le temps qu'il l'a tue l'alerte avait été donné.

    Gildas pu profiter de la diversion créer par la panique pour s'en aller discrètement et retourner au portail. Mais il fut rattraper et peu après qu'il est franchit le portail, il vit arriver plusieurs mages du Kirin'tor le franchir. Il combattit avec les gardes jusqu'à que les mages puissent refermer le portail et le détruire. Il prit pas mal de coup, et s'est fait traité d'incapable pour avoir été suivi. Gildas accepta les critiques, puis se dirigea vers la Fossoyeuse pour remettre le coeur à la Reine Banshee.

    Heureusement pour lui aucune perte Réprouvé ne fut à mentionner, et par conséquent lui évite de gros ennuies. Il fut en outre récompensé par l'acquisition d'une chambre dans le château de Fenris. Il se dit alors qu'il ne s'en pas trop mal tiré même si il aurait pu faire beaucoup mieux.
    Euriel
    Euriel

    Messages : 32
    Date d'inscription : 17/06/2012
    Age : 45
    Localisation : Québec

    La souveraineté Réprouvée Empty Re: La souveraineté Réprouvée

    Message par Euriel le Dim 30 Sep - 6:41

    Encore une fois nous répondions à l'appel de la Dame. Cette fois-ci, c'était au Moulin-de-Tarren. Félicité et Daniel "Drahd" me tenaient compagnie en attendant que le début de la rencontre nous soit annoncé.
    Quand elle commença, la Dame elle-même était présente et nous donna l'ordre de mission : puisque le dernier héritier de Strahnbrande s'était éteint, il était maintenant temps d'aller prendre possession de ce village ... et accessoirement, faire parvenir tous les humains au Moulin-de-Tarren où ils seraient beaucoup plus utiles. La seule consigne étant de passer devant les orcs pour leur démontrer que nous pouvions très bien nous débrouiller sans eux.
    Daniel parti en premier afin de s'occuper des gardes montant la garde pendant que Félicité et moi passions tranquillement devant le petit campement des orcs.
    Sur place, l'alerte n'avait pas encore été donné et nous pouvions suivre le chemin suivi par Daniel en regardant autour les corps gisant dans leur sang.
    Malheureusement, ce fut Félicité et moi qui avons donné le signal d'alarme en arrivant directement en ville et en commençant les hostilités.
    Presque tous les humains sortirent au signal pour assurer la défense du village, mais peine perdue puisque nous étions préparés et efficace.

    En fouillant les bâtiments un par un, Daniel tomba face-à-face avec un orc tenu captif dans un grenier. Celui-ci semblait avoir été prisonnier depuis un bon moment et semblait ignorer la situation des réprouvés et leur dissociation de la Horde puisqu'il pensait que nous étions là pour le libérer. Il nous dit qu'il avait été envoyé pour prendre des renseignements sur le syndicat et leur actions ... mais qu'il fut pris avant qu'il puisse s'en aller. Entre nous, la question de son sort fut rapidement décidée et Daniel se pencha afin de libérer l'orc de ses chaînes. Il était tellement fatigué qu'il voulu s'en aller au Moulin-de-Tarren pour aller se reposer avant de s'en aller faire son rapport à Orgrimmar. En pensant à tout ce qu'il risquait de voir là-bas ou à l'accueil que les miens risquaient de lui faire, Félicité et moi décidâmes de le renvoyer directement à Orgrimmar. Je pris une rune en espérant que la magie opérerait toujours et ouvrir un portail qui fut semblait fonctionnel. L'orc s'y engouffra sans cesser de nous remercier.
    Nous sommes ressorti pour finir de faire le ménage, ce qui ne nous pris pas beaucoup de temps en fait. Les seules personnes qui nous ont offert un peu de challenge furent les responsables de la place qui étaient entourés de mages. Même avec cette résistance, il ne nous fallu que peu de temps pour finir notre tâche.

    La grande exécutrice Darthalia ne devait pas être bien loin car, quelques minutes à peine avions nous terminé avec le dernier survivant qui tentait de ramper à la fontaine, qu'elle apparu au bout du chemin. Nous lui avons fait un bref résumé de ce que nous avions fait sur place et elle entra dans une colère à peine contrôle quand elle apprit que nous avions retourné l'orc chez lui. Arguant que nous avions laissé passer une super belle occasion et que nous n'avions pas réfléchi, elle nous expédia prestement pour faire notre rapport à la Dame sans vouloir entendre toutes nos explications. Continuant à rager et prise dans son délire, elle entrant dans un bâtiment. Moins de cinq secondes plus tard, alors que nous nous préparions à repartir au Moulin-de-Tarren, nous l'entendions hurler contre nous que nous avions bâclé notre travail et qu'il y avait encore des humains en vie. Fronçant les sourcils, Félicité et moi sommes entré dans le bâtiment en question pour voir qu'en effet, des humains avaient dû se cacher car je me souvenais y avoir entré. Même si la grande exécutrice nous criait après qu'elle ferait elle-même le ménage et que nous devions partir, nous avons pris le temps de faire un dernier tour du moindre recoin de ce bâtiment avant de repartir faire notre rapport.
    En chemin, encore une fois, nous sommes repassés lentement près du campement des orcs, levant fièrement le menton.

    Je me préparai à entendre de fortes remontrance concernant le renvoi de l'orc chez lui, mais quand la Dame entendit nos explications (particulièrement ceux de Félicité qui remémora à la Dame la conduite qu'Elle nous avait conseillé d'adopter avec les orcs), son seul signe d'agacement fut un muscle crispé à la mâchoire quand elle nous dit que Thrall se réjouirait sans doute du retour de cet orc. Pour le reste, Elle nous félicita pour cette autre victoire. Nous étions en forme, en force, et nous étions sur les bons chemins, les chemins qui nous menaient à des victoires.
    Vivement que nous recevions de nouvelles tâches ! Mais pour le moment, il était temps pour moi de retourner au Norfendre, continuer la recherche d’ossements. Tien ! Voilà qu'Emmen était là. Ça tombait bien, nous pourrions continuer ces recherches ensemble.
    avatar
    Emmen

    Messages : 24
    Date d'inscription : 30/04/2012

    La souveraineté Réprouvée Empty Strahnbrande - l'installation

    Message par Emmen le Mar 2 Oct - 20:57

    Avec Gildas, au cours d'une discussion avec Thaleth, celui-ci nous propose d'aller retrouver l'Exécutrice Darthalia à Strahnbrande, la ville nouvellement libérée.

    Sur place, celle-ci nous confirme effectivement avoir besoin de petits coups de main pour sécuriser la ville et aider à l'installation des troupes. Il s'agit tout d'abord de nettoyer les environs de la ville des ogres et des membres du syndicat. Se débarrasser des ogres fut relativement aisé. Le syndicat posa plus de problèmes car un humain nous attaqua soudainement, sans prévenir. Gildas fut assommé mais j'ai réussi à geler l'humain sur place avant qu'il puisse finir son attaque contre moi. J'ai alors pris le temps de le transformer en petit mouton bêlant avant de courir vers Strahnbrande avertir la garde et demander de l'aide.

    Me reposant et recouvrant mes forces au milieu de la garde de Strahnbrande, j'ai été soudainement assommé sans que les gardes n'aie eu le temps de réagir. Mon assaillant disparut tout aussi vite et se perdit dans la nature. Il n'avait sans doute que très peu prisé son état de mouton qui lui allait pourtant plutôt bien...

    Après avoir prodigué des soins à Gildas, nous avons fini notre travail avec le syndicat et rendu compte de nos résultats à Darthalia.

    Elle nous a ensuite demandé d'aider le formateur de l'armée. Il avait besoin de pièces d'équipement pour l’entraînement de ses soldats que nous avons assez rapidement dénichées sur un groupe du Syndicat.

    En revenant sur la place du village, un des mages avait besoin d'une sorte de roche particulièrement friable afin de pouvoir maintenir en place le brouillard.... Gildas m'a entraîné vers une grotte non loin des ruines d'Altérac, fréquentée par les ogres, dans laquelle nous avons pu trouver la roche demandée.

    La soirée se terminait alors par un débriefing et un "satisfecit" général!
    Nous avions bien travaillé pour la Dame.
    Vayne
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    La souveraineté Réprouvée Empty Strahnbrande, la -future- grande ?

    Message par Vayne le Jeu 4 Oct - 13:12

    Les choses avançaient rapidement à Strahnbrande. L'aide demandée par la Grande Exécutrice Darthalia à ses frères et sœurs Réprouvés avait permit au village de se développer rapidement. La tour Sud se dressait à présent fièrement dans le paysage neigeux d'Alterac, et bien qu'il restait encore beaucoup à faire pour envisager la construction des remparts, déjà, la tour servait de poste de surveillance.
    Les nouveaux arbalétriers, entraînés par une des Forestières-Sombres de Sylvanas, progressaient rapidement et leurs stocks de flèches devaient sans cesse être renouvelés.
    Les Nécrogardes, eux, s'entraînaient sur les mannequins en bois envoyés depuis Fossoyeuse, sous la vigilance d'un Gardeffroi royal, qui ne les laissait pas se reposer, et qui les faisait s'acharner sur les mannequins, qui n'allaient plus résister très longtemps.
    Il y avait aussi ce mage, fou selon certains, qui ne voulait qu'une chose : la Brume...
    Mais rapidement, de nouveaux Réprouvés vinrent s'ajouter au petit peuple de Strahnbrande et prirent un rôle plus ou moins important. L'auberge venait d'être ouverte, mais le colis de Fossoyeuse s'était perdu en chemin, Lymel, l'intendante des lieux, saura surement aiguiller ses frères.
    Il y avait aussi ces quelques apothicaires, qui menaient diverses expériences dans le village, mais on n'en savait pas plus... seul les plus curieux -et surtout courageux- oseront aller leur parler. Peut-être... ?
    Le Syndicat, a qui les Réprouvés avaient reprit Strahnbrande, se rassemblait en masse aux alentours du village, particulièrement au Nord-Est, où la situation commençait à inquiéter Darthalia. Mais nul doute que d'autres Réprouvés viendront régler ce problème.

    Une chose est sûre, il restait encore beaucoup à faire. Mais le village avait déjà tellement progressé.

    Spoiler:
    Un petit point sur les diverses quêtes disponibles à Strahnbrande. Pour les plus perspicaces, vous pourrez en déduire un peu moins d'une dizaine en lisant ce texte, bien qu'il y en a plus ! Smile
    Vayne
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    La souveraineté Réprouvée Empty Re: La souveraineté Réprouvée

    Message par Vayne le Sam 6 Oct - 11:27

    A Strahnbrande, la veille avait été marquée par la venue d'une nouvelle personne, indésirable...
    Tout s'était passé dans l'auberge. Celle que les Réprouvés prirent d'abord pour une Humaine, avait infiltré le bâtiment et, avait, apparemment bloquée, elle tenta diverses subterfuges pour s'en échapper. Malheureusement pour elle, elle fut finalement mise à terre par l'une des Forestières-Sombre en poste à Strahnbrande. Tout cela avait coûté aux Réprouvés 2 hommes, ou plutôt, 1 homme et 1 femme. Lymel*, l'intendante fut "mortellement" touchée et ne survécut pas. Un autre soldat fut également tué.

    Plus tard, alors que l'infiltrée avait été emprisonnée dans la cage de l'apothicaire, son sort, qui servait à la camoufler s'estompa, dévoilant ainsi à tout le monde son vrai visage. C'était une Sin'dorei. Les Réprouvés en étaient maintenant sûrs, les Sin'doreis les avaient déjà oubliés et ils étaient à présent devenus ennemis.

    Mais il fallait une preuve. Une preuve de la lâcheté et de la traîtrise de ces chiens. Qu'à cela ne tienne. Les seuls alliés des Réprouvés, les Gobelins, leurs avaient fournis bon nombres d'appareils en tout genre. Parmi eux, un appareil photo. La Sin'dorei fut immédiatement prise en photo et le tout fut envoyé à Fossoyeuse, pour la Dame Noire. Ils en avaient assez, elle ne leur servaient plus vraiment, et faisant partit de la Horde, les Réprouvés ne pouvaient la tuer. Pas encore...
    Daniel "Drahd" Farels, l'Ombre de la Dame en personne, se chargea de l'Elfe et lui laissa une plaie dont elle se souviendra éternellement. Il lui trancha l'une de ses oreilles, avec une lame imprégnée d'une légère variante du poison que Sylvanas avait utilisée contre le Roi Liche lors de sa libération. Son oreille pourrait être soignée, mais la douleur, elle sera toujours là, la marque des Réprouvés avait été posée.

    Plus tard, alors que l'Ombre en avait fini, un groupe de 3 soldats vinrent secourir la prisonnière. Les Réprouvés montrèrent une faible résistance, avant de finalement les laisser prendre l'Elfe, puis de les laisser s'enfuir.
    Le village fut rapidement nettoyé et la garde fut renforcée. Tout allait reprendre normalement...
    Savatell
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    La souveraineté Réprouvée Empty Re: La souveraineté Réprouvée

    Message par Savatell le Sam 6 Oct - 12:47

    Spoiler:
    Message supprimé


    Dernière édition par Savatell le Mar 9 Oct - 17:06, édité 2 fois
    Euriel
    Euriel

    Messages : 32
    Date d'inscription : 17/06/2012
    Age : 45
    Localisation : Québec

    La souveraineté Réprouvée Empty du nouveau au village

    Message par Euriel le Mar 9 Oct - 1:48

    Après avoir enfin récupéré les ossements dans Les Grisonnes, je me suis rendu à Strahnbrande pour apporter mon aide.
    Une fois sur les lieux, j'ai pu constater que des cadavres gisait un peu partout autour de notre village. En suivant les traces de sang, je suis tombé sur un humain qui ne faisait que nous injurier. Après quelques échanges avec cette homme, j'ai appris qu'il venait voir son village natal. Il semblait en rage et tuait tout ceux qui osait s'approcher de lui. Comme il ne s'agissait que d'autres humains du syndicat qui traînaient dans le coin, j'ai pris plaisir à le laisser faire, après tout, ça nous était bien utile !
    Il n'a rien voulu savoir de partir et s'approcha de moi et m'attaqua. Sa chance lui avait déjà été donné, je ne fis que me défendre. Pensait-il vraiment que je me laisserait faire pendant qu'il tentait de me purifier ou de m'exorciser ?
    J'entendis les gardes derrière s'approcher et commencer à rigoler et même prendre des paris. Même si je périssais, les gardes auraient tôt fait de s'en occuper. Il était seul et inconscient.
    Grâce à mes boucliers et à mes boules de feu, cet humain ne tardât pas à fléchir du genou et à se retrouver par terre. Il s'était battu vaillamment mais ce ne fût pas assez. Son corps brisés gisait par terre, ses chairs étaient brûlés et il souffrait plus ce qu'un humain aurait pu endurer. Mais ... je lui offrit quand même une seconde chance : ses brûlures on pouvait les soigner ! Bien sûr, à la limite de l'inconscience, il tenta de me cracher au visage, mais peine perdu ... Je demandai aux gardes de l'amener à la Grande Éxécutrice. Qu'il ait donc une seconde chance ! Une chance de servir encore !
    Pendant qu'on l'amenait, je préparais un message avisant les apothicaires qu'on aurait un nouveau cobaye ... ou un nouveau membre.

    La souveraineté Réprouvée Talvard2

    Spoiler:
    Qu'on m'avise de suite si j'ai oublié quelque chose ou mal décrite une action. J'apporterai les correctifs.
    Talvard
    Talvard

    Messages : 13
    Date d'inscription : 02/03/2012
    Age : 27

    La souveraineté Réprouvée Empty Re: La souveraineté Réprouvée

    Message par Talvard le Mer 17 Oct - 22:18

    Le mal de crâne sauta à la gorge de Talvard comme s'il avait été un des sorts de la magicienne Réprouvée, une semaine plus tôt.
    Talvard fut d'abord ébloui par la luminosité l'entourant. Quand sa vision devint plus nette, il regretta d'avoir ne serait ce que rouvert les yeux. Il était dans une cage. A en juger par la crasse qu'il trouvait sur lui, ca devait faire un moment qu'il était là. Son tabard de l'Eglise de la lumière était loin du blanc éclatant qui avait enthousiasmé le soldat lors de sa prestation de serment. Il était à présent d'un gris terne, comme si la Lumière l'avait abandonné. Peut être était ce réellement le cas..

    Un apothicaire vint lui parler, voyant qu'il s'animait enfin.. Celui-ci demanda à Talvard comment il se sentait. Résigné, Vancelvis lui fit part de ses blessures, mais aussi de sa confusion. L'apothicaire sourit progressivement, d'un rire mauvais.
    - C'est bien, vos plaies se sont infectées, dit il.
    Talvard comprit que ca n'était pas de bon augure pour lui.
    L'apothicaire alla dans une tente, non loin de là, et d'après le bruit, trifouillait entre différentes fioles, grimoires et autres. Quand il ressortit, le Réprouvé attrapa un rat qui trainait non loin de là, et, d'une main, lui maintenait un oeil ouvert, de l'autre, versait un peu du contenu de la fiole dans l'oeil du rat.
    Il reposa l'animal à terre, et jeta le contenu d'une autre fiole sur le Chevalier de l'Eglise. Il fut immobilisé presque instantanément. Incapable de parler. Incapable de bouger. Incapable d'empêcher quoi que ce soit de se produire... Le rat entra alors dans la cage, dont les barreaux étaient suffisement espacés pour lui permettre d'y pénétrer sans le moindre mal.
    Il entra également dans l'armure de Talvard, puis, passa sous ses vêtements. Alors commença pour lui le festin.
    Talvard aurait pu crier, si sa mâchoire lui répondait seulement... Son corps entier ne voulait plus répondre... il en avait toutes les sensations, de sa brûlure le long de la jambe gauche, au sang qui inondait son ventre dont le rat se repaissait. La seule chose que Talvard pouvait faire, c'était voir le sourire de l'apothicaire s'agrandir au fur et à mesure que le rat poursuivait son oeuvre sanglante...

    Le Réprouvé, une fois que Talvard se crut au bord de la mort, ouvrit la cage. Il n'y avait plus rien à craindre. Il défit tranquillement les noeuds et les agencements qui tenaient l'armure de Talvard en place, puis déchira ses vêtements. En plus de la douleur déja insupportable, le froid le cueillit vite. Une autre fiole fut versée sur Talvard, qui lui donna l'impression que son corps allait s'enflammer sur-le-champ. Chaque partie de son être, chaque nerf, chaque petit muscle, chaque cellule, se mit à hurler. Talvard savait que la mort était proche.. Cette fois, elle le prendrait. Il sentait son corps lentement mourir, ses muscles se raidir, son sang arrêter de couler, et son coeur qui battait, chaque seconde, un peu plus lentement..
    La seule chose qui était encore vivante, c'était son esprit... Il repensa à sa vie, plus particulièrement à ce mot qui l'avait entièrement façonnée, à cette injonction de son père qui avait servi à Talvard de guide dans toute circonstance...

    Honneur...

    Le corps de Talvard fut alors transporté par l'apothicaire jusqu'à un magus de Fossoyeuse. Son corps avait été vaincu, corrumpu, prêt à servir la Dame Noire. Il ne restait plus qu'à faire de même avec son esprit.. Cela prendrait plus de temps. Mais viendrait.
    Carudas
    Carudas

    Messages : 82
    Date d'inscription : 12/02/2012
    Age : 25

    La souveraineté Réprouvée Empty Re: La souveraineté Réprouvée

    Message par Carudas le Dim 28 Oct - 11:54

    Une immense fumée noire s'élevait dans le ciel blanc d'Alterac, s'échappant des ruines de l'ancienne capitale de la région, à présent aux mains des Réprouvés. Une fois de plus, ils avaient mit à genoux leurs ennemis et leur marche semblait impossible à arrêter. Ils avaient enchaîner les conquêtes, mais la prise des ruines d'Alterac fut surement la plus belle, et aussi la plus dévastatrice.

    Tout avait d'abord commencé au fort de Fenris. Enfin, après des semaines de préparation, les mages de Fossoyeuse avait réussit à donner l'immortalité à Searinox. Ce puissant dragon, qui autrefois harcelait les Humains de Strahnbrande ne rêvait aujourd'hui plus que d'une chose, se venger d'Arthas, du Roi Liche. C'est ce point commun qui lia le dragon à la Reine Banshee. Cette même haine envers le prince déchu. Searinox jura à Sylvanas qu'il servirait à ses côtés, jusqu'à la chute d'Arthas. Mais lorsque ce dernier sera enfin mort, que sa vengeance sera accomplie, sa colère se tournera vers Sylvanas et son peuple. Ce sera le prix à payer pour avoir fait de Searinox une monstruosité... à leur image.

    Le dragon s'envola alors, recouvrant alors le fort de l'ombre de ses ailes squelettiques et enflammées. La Reine Banshee, satisfaite malgré tout, envoya ses serviteurs présents à Strahnbrande, où l'attaque sur les ruines d'Alterac allait débuter.
    Une fois arrivés, la Forestière-Sombre Vorel, en charge de l'assaut, briefa rapidement ses troupes. Les Humains attaquaient aussi les ruines et il ne fallait pas qu'ils arrivent à les prendre avant eux. Les Orcs, logiquement durent rester à Strahnbrande, mais les Réprouvés, eux, marchèrent à l'unisson, en direction de la grande porte. Ils ne mirent pas longtemps à défaire les Ogres et rapidement, ils arrivèrent devant le fort, occupé par les Humains. Ils avaient baissés la herse et préparaient déjà leurs défenses. Il n'avait aucune chance de fuite, et une première catapulte fut avancée et un énorme boulet défonça la herse et les soldats en position derrière. Malgré tout, le premier assaut fut un échec et seul quelques Humains supplémentaires furent tués. Mais les renforts arrivaient... la catapulte fut détruite par un tir de mortier, placé sur le toit, mais une seconde arrivait déjà et envoya un rocher enflammé défonça le toit, emportant les Humains qui y étaient postés et le mortier. Au même moment, le mortier avait tiré une seconde fois... la seconde catapulte fut détruite à son tour.

    Les forces Réprouvés comme Humaines avaient été anéanties. Il ne restait plus que quelques hommes debout et encore apte à se battre. L'Humain Tara de Waldstatt Perenolde, dans un élan de folie, surement, s'attaqua, seule, aux Réprouvés et fut mise à terre, non sans mal. La situation commençait enfin à tourner à l'avantage des Réprouvés. Peu de temps après, la présence des Humains dans le fort avait disparu. Il ne restait plus que... ds Ogres. Oui, des Ogres...
    Alors qu'ils s'occupaient de la prisonnière, le fort explosa, soudainement. Lannel ne tarda pas à comprendre que les Humains avaient piégés le fort et que les Ogres les avaient déclenchés... soit, au moins, aucun autre Réprouvé n'avait trépassé.

    Vorel ordonna que l'on téléporte la prisonnière à Fossoyeuse, où elle fut emprisonnée dans l'Apothicarium. Au même moment, Lannel et le Nécrotraqueur Royal, Drahd, remarquèrent la présence de l'Humaine qui accompagnait Tara. Ils la prirent en chassent et elle fut rapidement maîtrisée. Pendant que Drahd s'occupait de la transporter à Strahnbrande, Lannel, elle, retourna aux ruines et chercha parmi les corps Humains, celle d'une femme, aux mêmes proportions que Tara... une fois qu'elle trouva son bonheur, elle trancha sa main, puis la jeta sur la seconde prisonnière, Katie.
    "La main de la Perenolde, sans sa chevalière... Alterac est à nous." Voilà le message qu'elle fit passer.

    Lannel retourna alors à Fossoyeuse, la chevalière d'Alterac dans les mains. Elle allait la remettre en personne à sa Reine. Mais elle devait se préparer, cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vue, ou même parlée...

    A Alterac, en milieu de journée, l'immense fumée noire se dissipa soudainement. Des ailes enflammées furent aperçut au-dessus des ruines et le feu s'était éteint. Les Réprouvés, eux, commençaient déjà à fortifier les ruines et à réparer le fort, presque entièrement détruit.


    Dernière édition par Carudas le Lun 29 Oct - 11:51, édité 1 fois
    avatar
    Emmen

    Messages : 24
    Date d'inscription : 30/04/2012

    La souveraineté Réprouvée Empty Re: La souveraineté Réprouvée

    Message par Emmen le Dim 28 Oct - 21:22

    Les réprouvés avaient été convoqués par la Dame. La famille avait bien sur répondu à l'appel. Euriel et Emmen étaient donc présents aux cotés de Drahd le traqueur personnel de la Dame et de Gildas.

    Sur un signe de la Dame, la cérémonie avait commencé et les mages de Fossoyeuse avaient officié. Sous les regards étonnés et inquiets des personnes qui avaient participé aux recherches et aux différents travaux préparatoires, Searinox avait été réveillé et a fini par jurer allégeance à la Dame.

    Satisfaite du résultat, celle-ci nous envoya rejoindre ses troupes à Strahnbrande afin de porter le coup final à Altérac. La prise de la ville fut aisée, seul restait finalement la forteresse dans laquelle s'étaient réfugiés des humains qui avaient sans doute pensé pouvoir s'opposer à la puissance de la Dame!

    Après avoir mis à mal les défenses et le portail, notre première catapulte fut malheureusement détruite par un coup chanceux de leur mortier. La seconde catapulte subit le même sort non sans détruire auparavant le mortier.

    L'entrée du château ayant été dégagé, les assiégeants harcelèrent alors les humains dans la forteresse afin de les provoquer et de les faire sortir par petits groupes pour les détruire plus facilement. Et c'est ce qui arriva...

    Une ranger inconnue, au service de la Dame, vint même nous donner un coup de main.

    Finalement, une guerrière humaine, qui semblait être un de leur chef tenta une sortie. Après avoir liquidé son escorte, elle fut rapidement assaillie par Drahd et Gildas, soutenus par la ranger. Les sorts lancés par Euriel et Emmen permirent de l'abattre rapidement. Drahd la ligota et commença à l'interroger.

    Pendant ce temps, le reste des humains parvint à s'enfuir à travers un portail. Avant que les assaillants aient eus le temps d'entrer dans la forteresse, celle-ci explosa, probablement une œuvre des fuyards. Heureusement, il n'y eu pas de blessure notoire! Par contre, il allait falloir reconstruire!

    A ce moment, Drahd aperçu une guerrière humaine non loin de là et parti à sa recherche, suivi par Gildas et la ranger. Emmen suivit également, laissant Euriel avec les troupes pour surveiller le transfert de la prisonnière.

    Arrivé au sommet de la colline, Emmen aperçu le traqueur et ses acolytes qui avaient localisé la guerrière. Il sauta en bas de la petite falaise en utilisant la chute de plume et, a peine arrivé, bombarda l'humaine avec ses sorts de glace en soutien des autres combattants; elle fut très rapidement abattue.

    De retour à Strahnbrande, Drahd voulu s'occuper tout particulièrement de la deuxième prisonnière. La conquête accomplie selon la volonté de la Dame, Euriel et Emmen se retirèrent à Fossoyeuse, laissant les autres jouer avec la prisonnière qui donnait de plus ou moins bonne grâce son nom au moment ou ils partaient: Katie.


    Contenu sponsorisé

    La souveraineté Réprouvée Empty Re: La souveraineté Réprouvée

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Mai - 17:38