World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    La petite vie ordinaire des Tarides

    Partagez
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Lun 4 Juin - 11:23

    Il le fallait. De toute façon, même sans son accord, il le fallait. Mais là, il le lui avait demandé lui-même, alors ce sera moins difficile. Chayem prit délicatement l'objet, comme si elle avait peur de se brûler. Elle l'enveloppa dans une étoffe de soie et l'enfouit au fond d'un sac avant de partir vers un lieu où personne ne viendrait la déranger.

    C'était une gemme d'un rouge sale, tirant vers le rose comme celui de certains bonbons pour les enfants que l'on trouve à la foire de Sombrelune. Mais Chayem ne l'aurait jamais donné à un enfant. Cette petite pierre dégageait une étrange impression de malaise quand elle la prenait dans ses mains. Avec dégout, elle l'observait en écoutant comment elle résonnait en elle. Il faudra faire vite, mais aurait-elle temps ? Cette gemme semblait très vielle et semblait abriter plus d'un secret.

    "Ils ne comprennent pas que la force de leur bras ne les aidera pas cette fois. Ils ne comprennent pas que Nergal est exceptionnel. Détruire, c'est ce font les démons. Ils ne comprennent pas que nous ne devons pas nous comporter comme eux. Ô petite gemme, vomit moi tes secrets ! Avec moi tu vas briller, tu vas vivre encore car je ne les laisserai pas te détruire. Mais il faut me livrer tout ce que tes entrailles recèlent comme immondices afin que je puisse maîtriser ton maître. Ô petite pierre rose, obéit moi car c'est moi qui te possède."

    Ainsi Chayem commença-t-elle sont étude par la prière.


    Dernière édition par milinda le Mer 4 Juil - 16:42, édité 1 fois
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Mar 26 Juin - 16:44

    « La terre mère a laissé faire cela ? L’aurais-je offensée ? Pourquoi a-t-elle laissé faire cela ? »

    Ainsi s’interrogeait Chayem, réalisant qu’elle venait d’échapper à la mort de peu.

    Les ombres dansaient sur les parois de sa caverne, dans le ventre de la terre mère, là où elle venait se réfugier à chaque fois qu’elle le pouvait, pour méditer, pour se retrouver, cherchant des réponses à ses questions, là où elle se sentait en sécurité. Mais la sécurité n’existe nulle part. Preuve en était encore faite. Un pirate, tricorne sur la tête, était entré sans y être invité. Il en voulait à l’artefact. Chayem était aculée. Le pirate lui bondit dessus et elle l’évita de justesse. Elle se retrouva à l’entrée de la caverne et en profita pour s’échapper.

    C’est une fois hors de danger, dans l’auberge de la Croisée, qu’elle vit les blessures que l’arme du marin avait laissé sur ses bras. Lûkor arriva à ce moment-là. La rage l’envahit quand l’elfe lui expliqua ce qu’il s’était passé. Ils partirent vite à Orgrimmar pour la soigner.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Enlèvement

    Message par milinda le Mer 4 Juil - 16:44

    Enlèvement

    « Ils ne l’ont pas trouvé. Une chance qu’il soit petit. Ils sont persuadés que je l’ai. On a dû le leur dire. Ce sont des traitres. Moi, je ne dirais jamais. »

    Elle regardait l’orc avec de la haine. Cette sorte de haine que l’on peut ressentir quand un frère vous trahit et vous fait souffrir alors que vous vous seriez attendu à une aide de sa part. Ce sont des trolls qui l’on amenées là. L’orc, lui, semblait les suivre sans vraiment beaucoup de conviction. Il faisait son boulot. Et son boulot était de la surveiller. Sans doute aussi de lui faire peur. Mais ça, Chayem avait connu suffisamment d’horreur quand elle servait les démons d’Outreterre pour ne pas se laisser impressionner. Les coups qu’elle recevait, même si ils faisaient mal et lui arrachait des cris, n’étaient pas ce qui l’inquiétait le plus. Ce qu’elle redoutait, c’est qu’il le trouve car dans ce cas, elle le savait, elle n’aurait plus aucune valeur à leurs yeux et ne donnait pas cher de sa peau d’elfe rose.

    Quand Lûkor est arrivé dans le camp, elle crut un bref instant que le calvaire allait finir. Mais non. Par contre, les autres comprirent très vite que Lûkor donnait une valeur bien supérieure à la vie de l’elfe qu’ils ne l’auraient pensé. Du coup, ils firent monter l’enchère. Après le départ du représentant de Thrall, ils cessèrent aussi de la torturer, du moins, ils utilisèrent des techniques qui ne laissent pas de trace, des fois que Lûkor reviendrait vraiment pour payer le prix. Inutile d’abimer la marchandise avant d’en être sûr. Le Sorcier-docteur eut même l’idée de la soignée des quelques séquelles qu’ils lui avaient laissée avant. La magie trolle fait, elle aussi, des miracles dans ces domaines.

    Elle sait aussi créer des horreurs.

    Ardias

    Messages : 36
    Date d'inscription : 25/06/2011
    Age : 27

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Ardias le Mer 4 Juil - 17:59

    Un nouvelle affront lui a été fait, il bouillonnais de rage de ce qu'il c'est passer.

    Ce stupide troll a eu la bêtise de capturer sa compagne Chayem, chez lui directement. Il ignore encor comment il a réussi a passer l’épaisse porte mais cela n'avais que peut d’importance. Ce fou a réclamer 5000 pièces d'or pour racheter Chayem. Il les aura. Mais Lûkor aura tout. Une fois que Chayem sera hors de danger, il fera capturer vivant cette bande de larve dégener et ils iront combattre et mourir dans l’arène pour son seul plaisir et divertissement. Il récupéra ainsi la somme que le troll lui aura prit et pourras la rendre a qui de droit. Il fera d'eux un nouvelle exemple de sa colère.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Jeu 5 Juil - 10:10

    Chayem dormait paisiblement dans son lit, se remettant doucement de ces trois jours d’enfer, pendant que son compagnon partait en guerre contre les démons de Mulgore. Thork avait immédiatement envoyé une escouade de guerriers de la Croisée jusqu’au camp des traitres, comme l’avait demandé le représentant de Thrall. Mais ils arrivèrent dans un camp vide, les traitres avaient disparu. L’escouade revint vers Thork faire leur rapport et celui-ci fut bien embarrassé. Comment allait-il annoncer cela à Lûkor ? Il s’énerva contre les soldats revenus bredouille, leur demandant pourquoi ils étaient là, leur expliquant énergiquement qu’ils devraient être à leur recherche, qu’il ne voulait pas les voir revenir sans ces salopards de renégats, etc. L’escouade, pas fière d’elle, repartit en chasse en serrant les fesses.
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    Du bruit à Cabestan

    Message par Vayne le Jeu 2 Aoû - 13:48

    Ce matin, plusieurs bateaux portant les couleurs du Cartel ont accostés à Cabestan. Ils ont déchargés dans la ville des dizaines de machines de construction et des tonnes de bois et de fer. Rapidement, les machines ont été activées et déjà, ont peut apercevoir quelques plateformes en bois se créer à l'entrée de Cabestan, jusqu'à la foire de Sombrelune, un peu plus loin. Mais que prépare Bernik ?
    Aussi, une étrange plateforme à été rajoutée dans le quais, en face du marché. Une fusée de tourisme y est entreposée, et plusieurs gardes la surveillent. Les habitants se rappellent des bruits de fusée entendu récemment, et se prépare à en entendre davantage...
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Vayne le Ven 3 Aoû - 17:55

    Les travaux étaient finis en un temps records. La "Nouvelle-Cabestan", comme certain l'appelaient déjà, était devenue le symbole de la puissance du Cartel et des Gobelins. Leurs machines avaient mit moins d'une journée à dresser et bâtir d'immenses plateformes et maisons. Les mains Gobelines étaient évidemment là pour les finitions, mais à la fin de la journée, tout était prêt. Cabestan avait un nouveau visage.
    Et déjà, un jeune Tauren vint acquérir une maison, accompagné d'un Humain aux très d'elfe. Les moyens n'étaient visiblement pas les même. Mais étrangement, c'est le Tauren qui eut la maison la mieux placée. L'elfe, quant à lui repartit, prétextant ne pas avoir encore assez d'or...

    Aujourd'hui, tôt dans la matinée, des Gobelins placardèrent des affiches dans les plus grandes villes d'Azeroth, afin de prévenir le reste du monde de la nouvelle :

    Cabestan fait peau neuve ! Venez découvrir nos nouveaux appartements luxueux et pour un prix près de 4 fois inférieur à celui du marché !

    Prix d'achat :
    Maison à étage : 500 pièces d'or
    Maisons simple : 350 pièces d'or

    Démarquez-vous également en acquérant les maisons les mieux placées et profitez du calme des hauteurs !

    Loyer (mensuel) :
    Secteur 1 : 50 pièces d'or
    Secteur 2 : 40 pièces d'or
    Secteur 3 : 20 pièces d'or
    Secteur 4 : 15 pièces d'or


    Et si jamais les emplacement ne vous conviennent pas, nous ajoutons nous-même un étage à votre maison simple !
    De plus, profitez de nos 6 emplacements uniques et à proximité de la toute nouvelle foire de Sombrelune, définitivement établie ! Vous pourrez y construire ce que vous voulez !

    Venez également profiter de notre tout dernier service à la pointe de la technologie ! Lassés de la lenteur des oiseaux qu'utilisent la Horde, ou même l'Alliance ? Alors venez essayer nos fusées X-53 ! Un simple trajet à faire ou une envie de tourisme ? Nous vous ferons aller où vous le voulez !


    Dernière édition par Vayne le Dim 6 Jan - 12:50, édité 1 fois
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Ven 31 Aoû - 17:33

    Retour aux Tarides. En regardant sa maison, Chayem ne put retenir ses larmes. De joie, de tristesse, elle seule le sait. Peut-être les deux à la fois. Dalaran avait été un échec mais Uktena était venu l’y chercher et se fut comme une petite renaissance qui lui fit oublier un temps toutes les peines ses ces dernières semaines. Elle avait pu rencontrer Oasha’noa et avait fait de son mieux pour mériter d’être reconnue par elle. Peut-être était-ce peu, mais pour l’elfe, tout cela était nouveau. Elle était sincère et la déesse dût le remarquer.

    Les Tarides, sa terre chérie, avait mal. Ses nouveaux pouvoir lui avait fait sentir que quelque chose n’allait pas là-bas. La Terre souffrait un peu plus que d’ordinaire Alors elle se mit en route, faire le tour de ses terres, gravir les montagnes, les descendre, de la Croisée vers le sud, puis remonter vers le nord, longeant les frontières jusqu’à… Non, elle fut arrêtée avant Cabestan par une chose inhabituelle, quelque chose qui ne devait pas être là, une pierre dégageant quelque chose de la mort, une pierre maléfique qui faisait mal à sa terre.

    Aussitôt, elle invoqua son loup noir et partit comme une flèche à la Croisée. Il fallait prévenir et envoyer des soldats pour surveiller cette chose qui ne devait pas être. Ce fut fait. Il fallait trouver maintenant un moyen de la détruire. Ce qui sera bientôt. ON ne touche pas à la terre de Chayem. [Vu avec .Dredd]

    Elle en profita aussi pour demander qu'on éteigne l'incendie du village Kolkar près de l'oasis Stagnante avant que celui n'embrase toute la région. [Vu avec Elorfiwyn]
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Le paradis sur terre

    Message par milinda le Jeu 6 Sep - 12:08

    "Des morts devant ma porte !" C’est ainsi que Chayem voyait les choses. Le pas de sa porte était, à ce moment, le centre de la Croisée, là où les routes se croisent, justement. Un groupe d’orcs et de taurens ramassaient des cadavres. Natalia était là, elle aussi. Personne n’y faisait plus attention. Chayem la vit et se précipita vers elle pour lui reparler de leur projet écologique vers les Bassins Oubliés. C’est Natalia qui lui révéla les causes de ces morts. Un démon aurait pénétrer la bourgade à la recherche d’un objet et... Chayem grimaça, comprend qu’elle était indirectement la cause de tout ça.

    Natalia était venue voir Chayem pour le reboisement des Tarides. Maintenant que l’esprit de l’eau avait accepté l’elfe de sang, il était temps de se mettre au travail. Elles se rendirent alors toute deux aux Bassins Oubliés, passant en chemin devant le parc des animaux malades que Chayem avait fait installer près du mont de l’Autel du Guerrier Mort. Natalia tenta de soigner une antilope mais en vain. Cela semblait être une maladie trop complexe pour qu’un simple sort lunaire parvienne à guérir la pauvre bête.

    Les Kolkars regardèrent passer les deux elfes avec de yeux noirs. Elles arrivèrent à l’étang, au milieu de l’oasis. Il fallait demander à l’esprit de l’eau de créer une source sacrée pour augmenter les pouvoirs fertilisants de l’eau. Elles de déshabillèrent, et entrèrent nues dans l’eau pour aller tout au fond, au-dessus de du point le plus favorable pour la faire jaillir la source. Chayem lança son sort de respiration aquatique, reliquat de ses anciens pouvoirs de démoniste, et se mis à prier silencieusement pour invoquer l’esprit de l’eau.

    "Esprits de l'eau, et de la terre... je vous implore d'accorder vos bienfaits à la nature de ce pays. La terre nourrice et les eaux qui fertilisent... ensemble, accordez à la terre de cet oasis, et du monde plus de vie et de richesse pour le bien de tes enfants. Terre-mère... je ne suis qu'une humble servante... qui tente de toutes ses forces d'aimer cette terre."

    L’esprit apparut à ce moment et sa voix ce fit entendre d’une façon mystérieuse, résonant dans le fond de l’étang. "Que veux-tu ?" Elle lui répondit par la pensée : "aider cette terre à devenir plus fertile et paisible et aider les peuples qu'elle porte à profiter des richesses qu'elle leur donne".

    L’esprit entendit les pensées de l’elfe et sentit sa sincérité. Alors il dit : "Que les barbares à quatre pattes la quitte ! Ils ne respectent ni l'eau ni la terre. Ils pillent mon pouvoir et l'offre aux vents maudits qui dessèchent le sol et les plantes. Nulle graine ne poussera tant qu'ils seront là pour les piétiner. Châtie les ennemis de la Terre-Mère et nous accèderont à ta prière. Alors plus haut je jaillirai, plus loin j'irriguerai, plus de vie je fournirai. Va fille des éléments." Il venait de lui dire de chasser les centaures Kolkar qui occupaient l’oasis.

    Chayem s’inclina et retourna vers la berge pour retrouver Natalia qui l’attendait. Elle était bien déterminée à faire ce que l’esprit de l’eau lui avait demandé. Elle raconta à Natalia ce qu’il venait de se passer et quand Natalia lui demanda ce qu’elle allait faire, Chayem lui répondit sans se démonter : "Demander aux Kolkars de partir". Et c’est ce qu’elle fit. Elle alla droit vers un vers une Légion-Tempête qui demander à parler au chef de la tribu. Celle-ci se fit menaçante, mais céda devant la détermination de Chayem, persuadée que, de toute façon, les deux elfes finiraient soit esclave du maître, soit dans sa marmite.

    Arrivée devant le chef Bras-de-Pierre et avec un aplomb extraordinaire, Chayem demanda sans détour au chef de partir de ses lieux avec toute sa tribu. Celui-ci, à la fois impressionné par la détermination de l’elfe et amusé par son apparente naïveté, lui proposa de régler cela par un duel. "Si tu gagnes, nous partirons, mais si tu perds tu seras mon esclave. " Il était certains de gagner contre la petite elfette fragile qui se dressait devant lui. Mais Chayem aussi était sûre d’elle-même. Elle garda son calme et se prépara au combat en invoquant ses totems. Alors, le Centaure la chargea. Elle esquiva le coup mais il revint aussitôt pour se cabrer devant elle, cherchant à l’écraser avec ses sabots. L’elfe fit pleuvoir un déluge de feu sur le centaure qui s’écroula sur le sol, dans un état proche de la mort. Chayem avait vaincu. La Légion-Tempête vint le ramasser et signifier à Chayem que la promesse serait tenue. Chayem s’inclina devant elle et lui dit comme au revoir : "Vous... avez sans honneur. Chayem respecte... Terre-mère apprécie. Esprits sous... guident."

    C’est ainsi que Natalia put ensuite planter les graine qui transformerons bientôt ce coin des Tarides en forêt luxuriante.
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Vayne le Jeu 6 Sep - 17:00

    Les Kolkars s'étaient repliés au Nord-Ouest, non loin du camp des Harpies. Bras-de-Pierre survécut au voyage, mais il lui fallait prévenir ses supérieurs des Milles Pointes. Il savait qu'il n'allait pas être tendre, si bien que du messager qu'il avait envoyé ne revint que la tête, traînée par un autre messager, accompagné de plusieurs guerriers. La faiblesse dont avait fait preuve Bras-de-Pierre faillit lui coûter la vie, mais ses supérieurs avaient décidés qu'il pourrait toujours être utile. Au moins une dernière fois...
    La Horde n'avait qu'une fois de plus infligée une lourde perte aux Centaures. Mais la vengeance viendra. Bientôt...
    Les Centaures n'allaient plus laisser agir la Horde aussi impunément !


    Dernière édition par Vayne le Jeu 6 Sep - 18:36, édité 1 fois
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Sam 8 Sep - 7:32

    Quelque chose se passait aux Tarides. Pour une fois, il s’agissait de quelque chose de bien. Depuis quelques temps, non seulement les arbres poussaient à une vitesse fulgurante du côté des Bassins Oubliés, mais toute la faune aussi changeait, s’harmonisait. Les animaux se regroupaient et l’on pouvait voir de grande migration de troupeaux entiers parcourir la savane pour chercher des terres plus fertiles. Peut-être était-ce un effet du travail de Chayem. Avec l’aide des habitants, elle étudiait la faune et la flore de son pays d’adoption, cherchant le meilleur moyen pour en faire une terre plus fertile et où il fait bon vivre.

    Ce soir-là, elle se rendit en compagnie de son amie Syrielle et de Natalia au bord du l’étant de l’Oasis Luxuriante, non loin de chez elle. L’oasis était infestée de centaures tous plus stupides les uns que les autres et ils eurent quelques démêlés avec quelques-uns d’entre eux avant d’atteindre la berge. Là, Natalia expliqua à Chayem que si celle-ci elle parvenait à obtenir de l’esprit de l’eau d’y placer une source fertilisante, Natalia pourrait probablement planter des graines qui permettrait de couvrir la terre d’arbres et de végétation reliant cet oasis à celle des Bassins Oubliés. Ce qui ce qui créerait une vaste forêt sur le nord du pays. Chayem alla donc dans le fond de l’étang prier à nouveau l’élément eau de lui accorder cette faveur. Bientôt, la voix silencieuse de l’esprit résonna dans la tête de l’elfe.

    « Comment pourrais-je m'éveiller tant que les corrupteurs piétinent les terres ? Ils corrompent la terre sur laquelle ils marchent, contaminent l'air qu'ils respirent, polluent l'eau par leur seul regard. Tue les démons, sans quoi tout tes efforts seront vains car ils détruiront tout ce que tu bâtis et souilleront ce que tu planteras. Ils empoisonnent les bêtes qui empoisonnent la terre et l'eau, contaminant d'autre animaux. Ils sont là où le vent souffle. Disperse leur poison ! Et ton rêve de verdure pourra voir le jour. Ils vivent dans un nuage de corruption, le vent le porte jusqu'ici. Je sens sa puanteur ! Disperse ce nuage ! Tu dois appeler les Vents au sommet de la montagne ! Va, fille des éléments ! N'oublie pas : aide les éléments et ils t'aideront en retour. »

    Ainsi parla l’esprit de l’eau. Il ne restait plus qu’à trouver Neris ou Uktena pour apprendre à invoquer le quatrième élément.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Jeu 11 Oct - 16:57

    Ces difficultés de communication commençaient à peser sur Chayem. Parler lui faisait mal et la douleur l’empêchait d’avoir des conversations plus profondes que de simples descriptions d’actions et de répondre par oui, ou non. De plus, faire une phrase lui prenait du temps et tout le monde parlait plus vite qu’elle.

    Elle aurait tant aimé poser certaines questions à Natalia pour mieux comprendre ce qu’elles faisaient ensemble dans les Tarides. Comment ces essences d’arbre pouvaient-elle apparaître ? Comment pouvaient-elles pousser aussi vite ? Comment s’en occuper pour qu’elles deviennent exploitables pour ceux qu’elle considérait maintenant comme on peuple ? Qui était Natalia, vraiment ? Mais elle ne posait pas ces questions car c’était trop compliqué. Elle voudrait aussi parler des esprits, pourvoir répondre à Serka, par exemple, quand elle lui demande comment une sin’doreï pouvait être devenue chamane. Mais s’est trop compliqué. Avec une voix malade, il est difficile de tout dire. Et comment se faire comprendre sans tout dire ?

    Mais elle était contente car sa forêt poussait bien. En dehors de son handicap vocal, la seule ombre au tableau reste la présence bien trop importante de ces idiots de kolkar. « Il faut trouver un moyen de se débarrasser d’eux », se disait-elle.

    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Mer 14 Nov - 23:01

    Bassins Oubliés. Chayem s'entrainait dans la discipline de long-voyante sous la direction de son maître Iktena quand elle vit une chose terrible qui n’aurait jamais dû être : Des Kol’kar avait envahi une partie du camp où c’était installé une partie des Kor’kron envoyé par Thrall lui-même pour protéger l’oasis.

    Les trois malheureux centaures qui avaient pris la place des orcs ne firent pas long feu. Une pluie de feu et quelques boules en eu vit e raison. La fille du feu n’allait pas laisser faire cela.

    Après avoir prévenu les autres gardes et leur avoir demandé de venir surveiller la partie du camp touchée, Uktena ramena une autre proie malade à Chayem. Un elfe répondant au nom de Shiren Loeltenas. Il semblait pourrit pas une sorte de corruption qui le plaisait pas au Chamans. Chayem finit par le laisser partir mais nota son nom et l’image de son visage dans son esprit.
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Vayne le Mar 20 Nov - 17:27

    Il y a du mouvement à Cabestan. Des Gobelins font de nombreux allers-retours depuis le Hall de la Tortue et un bateau aux couleurs du Cartel Gentepression. Le bateau ne resta que quelques heures, le temps de décharger son stock et d'emporter quelques meubles du Hall.

    Aucune information officielle n'a encore filtrée, mais on se dit ici et là que le Hall aurait été repris par Krizz, le bras droit de Bernik. Personne ne sait vraiment ce qu'il compte en faire, mais toujours selon les rumeurs, Bernik lui aurait laissé carte blanche. Jusqu'à maintenant, seul le nom du nouvel établissement aurait filtré : le Palace de Brutus.
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Vayne le Ven 30 Nov - 14:48

    La veille, au soir, un bateau accosta a Cabestan, sur un dock spécialement construit. Personne ne sait vraiment ce que cela veut dire exactement, mais les rumeurs vont bon train. La plus répandue, et surement la plus probable, parle d'un nouveau projet du Cartel Gentepression, mais rien n'est sûr...

    Alors que l'équipage du bateau avait finis d'assembler d'étranges machines, celui-ci le pointèrent vers la mer. Les machines s'activèrent et un bourdonnement assourdissant vint se rajouter au brouhaha commun de la ville. Mais le plus étrange reste l'impact sur l'eau. Seulement quelques heures après, l'eau se mit à bouillir, ou du moins, cela y ressemble, et d'immense gerbes d'eau jaillissent du fond des océans.
    Qu'est-ce que cela veut dire ? A première vue, cela ressemble à une nouvelle source thermale, mais le bruit court qu'il n'en est rien, et qu'un secret longtemps gardé par le Cartel allait faire surface. Et c'est le cas de le dire...
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    D'étranges tremblements...

    Message par Vayne le Dim 9 Déc - 12:04

    Depuis hier, de petits tremblements de terre secoue Cabestan...
    Selon Bernik le Gros, les Gobelins essayeraient des nouveaux missiles au large, dans les eaux d'Azeroth, et que les tremblements de terre n'en sont que les conséquences, et qu'ils ne sont en rien dangereux pour la ville portuaire.

    Pendant ce temps, l'étrange construction prend forme, et les suppositions ne sont plus possibles. Bernik fait construire une plateforme pétrolière à Cabestan.
    "Pourquoi ? Lui qui veut faire de Cabestan une superbe ville, touristique, économique,..." Tout le monde se pose cette question, mais aucun n'a la réponse. Cependant, les Gobelins semblent en savoir plus, mais leur bouche restent fermées, pour une fois...
    avatar
    Alexandre

    Messages : 49
    Date d'inscription : 17/09/2012
    Age : 21
    Localisation : Québec

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Alexandre le Jeu 10 Jan - 2:14

    Aux Tarides, aux Bassins Oubliés, une personne aurait provoqué un énorme incendie dans le champs qui aurait commencé à se répandre le plus qu'il le peut dans le Bassin, un recensement des dégâts va sûrement se faire très rapidement de cet évènement surprenant.


    Dernière édition par Alexandre le Ven 11 Jan - 5:53, édité 1 fois
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Vayne le Jeu 10 Jan - 2:43

    L'incendie aurait démarré très tard dans la nuit, au Sud des bassins oubliés. Non loin du foyer, se trouvait un membre du Cercle Terrestre, qui assista au départ de l'incendie. Selon lui, en un instant, tout se serait embrasé sous ses yeux, sans qu'il ne puisse stopper la vague de feu.

    Il se serait vite mit au travail et aurait invoqué les esprits afin d'éteindre le feu, tout en demandant de l'aide aux Kor'krons postés non loin. Ceux-ci auraient stoppé la progression du feu de leur côté, pendant que le chaman s'occupait de l'autre. Ils parvinrent finalement à éteindre l'incendie, et ne purent qu'assister, impuissants, à la scène qui suivit : les nouveaux arbres, herbes et fleurs avaient été réduit en cendre, littéralement.

    Selon le chaman, il aurait aperçut une ombre rodant non loin du foyer de départ de l'incendie, aller puis venir, deux fois. Toujours selon ce même chaman, bien qu'il ne pouvait identifier le pyromane, il affirme que celui-ci montait une bête, aux premiers abords, c'était un raptor, ou un zhévra apprivoisé.
    L'enquête commence...
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Jeu 10 Jan - 12:57

    Quand elle entendit parler de cette rumeur, Chayem bondit hors de sa maison et galopa à toute vitesse au dos de son loup pour voir de quoi il retournait, imaginant déjà toute la forêt en cendre. Quand elle arriva sur place elle chercha partout où se trouvait le sinistre. Ne voyant rien, elle crut un moment à une mauvaise blague d’un plaisantin désœuvré mais elle aperçut de la fumée. Son sang se mit à bouillir dans ses veines et elle se précipita vers le lieu d’où venait cette fumée. Des orcs surveillaient le feu, maintenant éteint et cela la rassura. Il n’y avait pas grand mal, mais ça ne plaira surement pas à Natalia. Les orcs lui expliquèrent ce qu’il s’était passé. Elle alla parler ensuite au chaman qui lui confirma ce que la rumeur disait. Elle s’étonna tout de même qu’il ait pu confondre un raptor avec un zhévra et lui promit alors que celui qui avait fait cela serait châtié sévèrement. Elle alla ensuite prier dans sa montagne pour que les esprits lui accordent leur aide.
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Vayne le Dim 13 Jan - 23:58

    Dans la soirée, un groupe de peon Chanteguerre, visiblement des bûcherons, au vue de leur équipement, acompagné de quelques gardes ont été se poster près de l'oasis Nord des Tarides, sous une ancienne tente Centaure.
    Ils n'ont pas commencés a exploiter les nouvelles ressources de la région, bien que tout semble prêt.
    avatar
    Tobiaslune

    Messages : 784
    Date d'inscription : 14/05/2011
    Age : 37

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Tobiaslune le Mar 15 Jan - 20:39

    La rumeur se confirme, les nouvelles forêts autours des oasis sont hantées !

    La nuit il y règne un noir d'encre, on peut voir d'étranges lueurs dans les arbres qui disparaissent aussitôt qu'elles sont apparues ... La fraicheur du sous bois jure lourdement avec la chaleur des tarides, ajoutant à l'hostilité des lieux.

    Certain péons partis récolter du bois s'y sont même perdus ! Pourtant l'étendu boisée reste relativement modeste, mais le chemin a tendance à s'effacer derrière les voyageurs.
    Enfin, le plus difficilement supportable pour ceux qui y séjournent est l'impression permanente d'être observé et juger.

    Jusqu'ici, seul le vieux Fanrall et ses enfants n'ont eu aucune mauvaise surprise lors de leur visites pour y collecter du bois de chauffage, au contraire, il parle même d'une agréable sensation de bienvenue ..
    Quoiqu'il en soit, il devient difficile de trouver des grunt pour assurer la sécurité des bassins oubliés et les péons rechignent à s'y aventurer.
    avatar
    Alexandre

    Messages : 49
    Date d'inscription : 17/09/2012
    Age : 21
    Localisation : Québec

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Alexandre le Jeu 17 Jan - 1:31

    Dans la nuit, un feu autre se déclara à l'Oasis Luxuriante, bizarrement, ce feu ne se propagea seulement que dans le champ de récolte de la représente des Orcs de la Horde, Chayem Mangeterre, autre fait aussi étrange qui s'est produit à proximité de l'incendie, les cochons qui se trouvaient derrière l'enclos de la maison de l'Elfe se sont étrangement mis à s'endormir subitement un par un, jusqu'à ce que le dernier animal debout tombe à plat ventre pour qu'après, ceux-ci ne se réveillent plus jamais... À ce qu'on peut voir, quelqu'un veut du mal à cette Chamane pour une étrange raison...
    avatar
    Vayne

    Messages : 704
    Date d'inscription : 29/06/2012

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Vayne le Jeu 17 Jan - 2:47

    Personne ne put prévenir ce nouvel incendie, ou même l'intoxication de certains animaux, qui sont sans doutes liés. Aucune ombre n'a été aperçue, et aucun témoin n'a put voir le ou les incendiaire(s).

    Chose cependant étrange, assez inhabituelle pour être reportée, un Tauren de la Grande Élévation aurait aperçut un Humain sur un Talbuk, dépassant à toute vitesse l'avant-poste improvisé. Bien que le Tauren lui ai demandé de s'arrêter, l'homme était bien trop rapide, et disparut rapidement.
    Bien que le message fut transmit jusqu'à Taurajo, personne ne reporta la présence de cet Humain.

    Le feu aurait tout ravagé, et il ne resterait encore une fois plus que des cendres sur une terre calcinée.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Jeu 17 Jan - 8:28

    Réveillée par le bruit en pleine nuit, Chayem sauta de son lit, enfila rapidement quelques vêtements et fonça dehors pour voir ce qu’il se passait. Quand elle vit les gardes de la Croisée en train d’essayer d’éteindre le feu avec des moyens de fortune, elle commença par s’énerver en leur demandant à quoi ils servaient et à quoi ils pensaient. Le feu, la sœur du feu aurait pu s’en occuper. Ce qu’ils auraient dû faire, c’est courir après ce criminel de malheur. Ils tentèrent de lui expliquer ce qu’il s’était passé, qu’il semblait que s’était un homme, qu’un Tauren se serait lancé à sa poursuite, mais sans parvenir à la calmer. Au paroxysme de la colère, elle hurla : « Vous périrez tous dans les flammes et, pour ce bandit, je m’arrangerai pour qu’il cuise lentement ! » Elle entra alors dans le brasier qu’était devenue sa vigne sous le regard médusé des gardes et le feu s’éteignit en deux secondes. Elle rentra chez elle, sans plus rien dire. Les gardes restèrent à comme deux idiots, à regarder la fumée, n’osant pas parler à l’elfe qui, s’était visible, brûlait à l’intérieur d’une colère qu’aucun moyen donné à un mortel n’aurait pu éteindre.

    Ils la virent ressortir quelques minutes après le regard sombre et le pas déterminé dans la direction où ils avaient vu l’ombre s’enfuir. Elle partait à la recherche de traces pendant qu’elles étaient encore fraiches. Un homme, monté sur un Talbuk, qui s’enfuit rapidement laisse forcément des traces visibles, même pour un non chasseur.

    Spoiler:
    Je n’étais pas co au moment des faits. Mais je donne tout de même ma version de ce qu’il se serait passé ensuite si je l’avais été. Parce que Chayem dort la nuit, dans sa maison.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par milinda le Mer 23 Jan - 1:10

    Voyant que la Horde, la seule, la vraie, celle de Thrall, ne bouge plus et semble abandonner à la fois son Chef de Guerre et et les Tarides, préférant la compagnie de ses stupides petit bonshommes verts qui ne pensent qu'à accumuler du métal jaune et de la boue noire, Chayem décida ce soir là de ne plus attendre personne et de s'occuper elle-même des Kol'kar en leur pourrissant la vie. Peut-être que Natalia, la seule bienfaitrice du peuple orc, viendra l'aider. Mais peu importe car Chayem sait qu'elle a les esprits élémentaires avec elle et c'est une armée bien plus redoutable que celle des ces faux amis qui se vendent pour si peu de choses que des pierres où rien ne pousse.

    Contenu sponsorisé

    Re: La petite vie ordinaire des Tarides

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 25 Mai - 9:38