World of origine

Bienvenu sur 0rigine Wink

Forum du serveur jeux de rôles WoW

Désolé ! Ce serveur est fermé mais continue sa vie sur Imagina
http://imagina.forumgratuit.org/

    D'or et de sang

    Partagez
    avatar
    Aurore

    Messages : 46
    Date d'inscription : 21/02/2012
    Age : 27
    Localisation : Aix en Provence/ Marseille

    D'or et de sang

    Message par Aurore le Mar 10 Avr - 9:14

    effacé


    Dernière édition par Aurore le Jeu 31 Mai - 8:31, édité 1 fois
    avatar
    Talon

    Messages : 92
    Date d'inscription : 19/09/2011

    Re:D'or et de sang

    Message par Talon le Mar 10 Avr - 11:14

    L'événement n'avait pas manquer de faire grand bruit à Lune d'Argent et Fossoyeuse quand les gens apprirent qu'un Réprouvé juste avant la capture des Sin'doreis avait proposer sont aide pour régler le problème de la faucheuse, peut être connaissait t-il un moyen de la vaincre ou connaissait t-il la faucheuse en personne ?
    Une fois de plus, l'idiotie et le racisme des Sin'doreis envers les Réprouvés leur avaient coûter cher, peut être que le Mort-vivant aurait pu changer la donne, le Réprouvé en question semble être installer dans l'allée du meurtre, ne cessant de jouer et de faire des paries, riant de la situation des gens qui l'avait rejeter plus tôt.
    avatar
    Meiko

    Messages : 242
    Date d'inscription : 23/05/2011
    Age : 24
    Localisation : Bruxelles

    Re: D'or et de sang

    Message par Meiko le Mar 10 Avr - 12:50

    Miyara ne supportait plus de voir Marithe et son nouveau Maître friquotter sans arrêt dès qu'elle s'absentait un instant. C'était la foi de trop ce soir là, elle rentra à Brise-Clémente et, ouvrant les rideaux de la chambre, elle les aperçu collés l'un contre l'autre. Non content de rendre Miyara folle de jalousie, ils parlaient d'elle, sur son dos. La jeune Sin'dorei, bouleversée et blessée, n'ayant jamais rien connu d'autre que l'amour mégalo et psychopathe de Dorian et sa possessivité absolue, ne comprenait pas pourquoi Célérion n'agissait pas de la sorte avec elle. Pourquoi ne la punissait-il jamais pour la garder auprès-d'elle ? Miyara savait pertinnement bien que la seule manière qu'on ai de la garder comme esclave, c'est de la maintenir par la force, la peur, et l'attention passionnée. Une fois que l'un des trois facteurs manquaient, Miyara avait tendance à quitter plus souvent la demeure, et à se retrouver dans des situations toujours plus grotesques et dangereuses.
    Cette fois là, c'était sans doute là pire, elle s'était enfuie vers les mouillages du Soleil, un peu plus à l'ouest, elle avait dévalé la petite coline devant le Havre de Saltheril sur les fesses pour se retrouver face aux Déshérités, fonçant tête baissée elle se créa un chemin parmi eux, pour aller se loger tout en haut de leur tour, au calme, avec une belle vue qui s'offrait à elle. Dès qu'un déshérité venait lui chercher la misère, Rakhan se réveillait et l'envoyait valser par dessus bord. Mais l'endroit et le moment furent sans doute mal choisis...
    Célérion vint à rejoindre Miyara, suivant les dépouilles des bêtes dans la forêt et des réprouvés, retrouver Miyara n'était jamais vraiment difficile, surtout quand Rakhan était réveillée.
    Une fois les deux en haut, une discussion s'imposa entre l'esclave et son Maître. Allait-elle le trahir et retourner chez Roxane ? Elle devait apprendre à partager, et Célérion commencerait à punir si elle continuait ses crises de jalousie. Ainsi, cela marcherait peut etre, dans un climat plus familier, celui de la peur , Miyara resterait plus calme et soumise.
    Il était en train de la gifler quand un amas de déshérités en fureur se jetta sur eux, submergés par la masse, Rakhan/Miyara et Célérion ne tirent pas longtemps sous les coups...

    A leur réveil, des barreaux, une cage, et beaucoup...beaucoup de déshérités.

    Mais l'enfermement ne suffisait pas, ils furent ponctionnés jusqu'à la moelle et Miyara fut victime des ardeurs d'un Gangrelfe et de ses larbins...
    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Re: D'or et de sang

    Message par Savatell le Mar 10 Avr - 15:31

    Kaushalya sortait de la Flèche de Solfurie lorsque sa route fut barrée par Marithe et Roxane SangdeLune. La servante de la dame semblait plus que jamais paniquée, incapable de tourner une phrase complète. Lorsqu'elle fit comprendre à Kaushalya que son frère était en danger avec Miyara, cette dernière l'accompagna. Il fallait agir, et rapidement. Dame Saefra Aubeciel fut appelée à l'aide, en plus du chevalier de sang Nielinia. Les quatre femmes partirent pour le Mouillage des Voiles du Soleil où elles aperçurent la gravité de la situation. Une centaine de deshérités jonchait le port, désormais sous leur entière autorité. La cage dans laquelle était retenue Miyara et Célérion était située sur un navire à quais. L'idée adoptée fut de passer par la mer pour vider le bateau, et s'échapper au plus vite avec les deux détenus.
    L'inattendu vint se produire.
    Alors que le combat s'était engagé face aux deshérités, Marithe fut retenue par une adepte de la nécromancie. Elle portait à sa main une imposante faux, et flottait au dessus de la servante, inerte, dans les flots. Kaushalya eu le réflexe de s'éloigner avant d'être mise à terre comme toute les autres. Elle regagna la terre pour avertir les autorités de Brise Clémente afin de faire passer le message d'alerte jusqu'à la capitale. En proie à la panique, la dame tomba sur un réprouvé qui cherchait à perdre son temps à une heure aussi grave. Ce dernier se porta certes volontaire pour les aider, mais elle savait qu'un réprouvé seul ne changerait rien, il était donc inutile de l'envoyer à la mort véritable que dame Saefra avait malheureusement gouté. Il fallait plus de monde, beaucoup plus. Elle fit transmettre un message d'alerte à un forestier mais ce dernier mit du temps à regagner la capitale. Le réprouvé n'eut le réflexe que de se montrer désagréable face à une femme se sentant désemparée et impuissante. La paranoïa du mort le poussa à voir le mal partout, clamant à tord et à travers d'être persécuté comme un enfant. Kaushalya lui conseilla vivement de regagner la capitale pour y trouver la sécurité puis elle retourna au port ou un étrange spectacle l'accueillit.
    Dissimulée dans l'eau, derrière la voile d'une épave, Kaushalya observa la faucheuse flottante à la surface, nez à nez avec cette ombre qui lui était familière… Natalia. Elle était apparue, elle retenait la faucheuse. Après une discussion que Kaushalya ne manqua pas d'oublier, la nécromancienne planta son arme dans le buste de la kal'dorei. Cette dernière usa d'un sort : une bourrasque s'éleva pour propulser l'assaillante au loin, jusqu'à la rive où elle s'écroula dans l'herbe. Kaushalya s'avança derrière Natalia pour regagner la terre ferme, où les trois femmes finirent par disparaitre dans une direction différente.
    Les autorités étaient arrivées trop tard, et le bilan fut plus dramatique qu'au départ. Le chantier naval est désormais entre les mains des kaellistes deshérités en plus de trois sin'doreïs : Le seigneur Pourpresang, sa servante Miyara et le chevalier de sang Nielinia. On pleure également le trépas de Dame Saefra Aubeciel. Que sa témérité légendaire et sa dévotion pour sa patrie ne tombent jamais dans l'oublie. Kaushalya pleura cette femme dont elle admirait l'ambition et le courage. "Shorel'aran, Belore'dorei…"
    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Une victoire dans le sang

    Message par Savatell le Mar 10 Avr - 19:37

    Le Soleil déclinait lentement sur les terres enchantées de Quel'thalas lorsque l'assaut se préparait. Un camp de fortune avait été monté derrière le havre de Saltheril pour préparer l'offensive. Kaushalya s'y rendit dans l'après midi et y rencontra déjà du monde. Sur place étaient présent : Les elfes Shaanie, le seigneur Talrek Aubeciel et Shanaël, le réprouvé Xardas Darkwinter et l'orc Rodash. Kaushalya fut surprise de voir que la nouvelle s'était si vite propagée. D'autres volontaires arrivèrent, de l'Alliance cette fois ci. Les humains Katie Valladolid, Valek Bérille, accompagnés par les draeneïs Halvéa Heïtys et Rekhii Epine se joignirent au groupe en formation. Dame Pourpresang ne manqua pas à rappeler aux combattants qu'ils étaient soumis aux lois de la régence et qu'aucun conflit entre factions ne serait toléré, surtout à une heure aussi grave. Des retardataires arrivèrent par la suite : Le chaman orc Loktrann, Marithe, le prêtre Beloren et le troll Zul'gamesh. Une stratégie d'attaque fut mise au point. Deux groupes furent former : Un groupe de diversion et un groupe d'infiltration. Les plus robustes guerriers furent classés dans le groupe de diversion afin d'occuper les deshérités le plus possible pour alléger la défense du navire sur lequel les captifs étaient retenus. Le groupe d'infiltration, quant à lui, regroupa tout les combattants les plus discrets afins qu'ils puissent libérer les prisonniers en s'attaquant directement au bateau.
    Deux personnes ne préférèrent pas prendre part au combat, n'étant pas assez qualifiés. C'est alors que le seigneur Talrek Aubeciel et l'elfe Shanaël décidèrent de se retirer pour laisser les autres s'occuper des ennemis.

    La manoeuvre fut un succès et les trois elfes captifs, Miyara, Célérion et Nielinia, furent libérés puis reconduits au camp de fortune. Les deux divisions se retrouvèrent au quais du port pour entamer ensemble le nettoyage des lieux. Ils arrivèrent à monter au sommet de la tour où le chef les attendait pour livrer bataille. L'elfe gangresang du nom de Salamael ne tarda pas à chuter sous les coups trop nombreux de ses adversaires et fut capturé. Kaushalya décida de le conduire jusqu'à Lune d'argent pour l'enfermer dans les geôles. Sans doutes que le démon possédait des informations concernant le prince...il était donc du devoir des autorités de les lui arracher à son silence.

    L'opération fut un vif succès et aucune perte ne fut relevée. Le seigneur Pourpresang et sa servante purent recouvrer leur forces magiques pour enfin retourner se reposer au calme. Le groupe se dissipa rapidement et tous partirent avec des remerciements. Aucun survivant deshérité ne trainait dans la vase ni ailleur, ce fut une double victoire. Le port est retourné aux mains de la régence, et les enlevés peuvent désormais retrouver la sérénité...ou presque.


    Dernière édition par Savatell le Mar 10 Avr - 23:25, édité 1 fois
    avatar
    Zaladim

    Messages : 170
    Date d'inscription : 23/09/2011
    Age : 23

    Re: D'or et de sang

    Message par Zaladim le Mar 10 Avr - 22:20

    Katie venait boire une bière quand l'aubergiste lui dit qu'il y avait problème en haut, sans s'attendre à ce qu'elle monte.

    Il s'en suivit une discussion avec Valek et une elfe voulant retrouver sa mêre qui allait se faire massacrer par une bande d'autre elfe en colère. Dans l'histoire on appris le les elfes en colère l'étaient car un ambassadeur avais été capturé. voyant venir une bonne bastion Katie acceptât de tenir la main à un Valek effrayé.

    Sur le chemin ils tombèrent sur la Marshmallow Halvéa, qui d'ailleurs n'a toujours pas montré sa lentille à Katie.
    Après une traversé de Malterres bordées de goules et autres larves géantes, le petit groupé déboucha sur les joyeuses terres elfiques.

    Le commandement avais été pris par la cousine de Lulu, visiblement la sœur du diplomate. Il y avais déjà sur place un bon tas d'elfe, un mort-vivant puant et moche et un orc, tout aussi puant et moche, visiblement ingénieur aussi.
    Un idiot de chaman orc, borgne et décatit les retrouva un peu plus tard, avec un troll.

    Au final Katie réussit a obtenir le droit de pilonner la zone au mortier pendant que le groupe composé des deux orcs, du troll, de la draeneï pendant que le reste de la clique elfique allait délivrer les captifs.

    Résultat une belle baston et une Katie de bonne humeur.
    avatar
    Meiko

    Messages : 242
    Date d'inscription : 23/05/2011
    Age : 24
    Localisation : Bruxelles

    Re: D'or et de sang

    Message par Meiko le Mer 11 Avr - 2:01

    Miyara n'en pouvait plus, sort corps souffrait, tant du manque d'arcanes gangrenées que des blessures physiques qui le recouvraient... Tabassée à plusieurs reprises par les déshérités parce qu'elle se débattait, et largement abusée, son corps commençait à céder à la fatigue, de plus le froid de la nuit la faisait grelotter, ils lui avaient prit tout ses vêtements...

    Elle avait vu trépasser Saefra, pour sa vie, mais surtout pour celle de son Maître Célérion, et une nouvelle sœur les avait rejoints dans la cellule, Nielinia . Miyara se souvenait de sa première rencontre avec Nielinia, et depuis ce jour, elle l'avait toujours détestée. Mais tout le monde sait que Miyara ne sait pas être méchante, du moins pas de sa propre volonté...
    La journée passa, le soleil commençait à décliner, et le ciel à arborer des couleurs orangées, elle gisait sur le sol, l'esprit hanté par le manque de mana, et le corps faible. Telle un pantin désarticulé, inutile, immobile, las et la vision trouble, elle perdit lentement conscience...

    A son réveil, avant même d'ouvrir les yeux, elle sentit son corps nu contre de l'herbe fraiche, recouverte d'une fine rosée du soir. Doucement, ses paupières s'ouvrirent sur son Maître, assis à côté d'elle, absorbant le mana ambiant. Les menottes leurs avaient été retirées, elle se redressa , faible, et aperçu là Marithe qui accouru vers Célérion, sans même accorder un regard à Miyara. Son coeur en fut aussitôt déchiré, d'autant plus lorsque Marithe tenta de subtiliser Célérion en l'emmenant, sans considèrer Miyara, vers Brise-Clémente. Mais le Maître ne se laissa pas tirer, rapellant la présence de Miyara, et son manque cruel de mana, à elle aussi. De plus, elle était nue, et les visages des sauveteurs devant la tente étaient pour la plupart tournés vers elle. Elle ne reconnu pas grand monde parmi tout ces visages ; draeneis, troll, orcs, humains, elfes... Tout ce monde qui s'était déplacé pour... non, pas pour elle, elle le savait... Mais pour son Maître...

    avatar
    Valek Bérille

    Messages : 327
    Date d'inscription : 02/09/2011
    Age : 24
    Localisation : Hurlevent

    Sauvetage d'un beau frère...

    Message par Valek Bérille le Mer 11 Avr - 10:13

    Valek consolait une sin'doreï en pleurs- Shanaël ; à la Rose Dorée lorsqu'il apprit la nouvelle de sa bouche, les elfes de sang voulaient attaquer les déshérités car l'ambassadeur avait été capturé.
    Valek réfléchit... environ 3 secondes.

    "Si Célérion capturé, Nicia triste, et Nicia doit être heureuse"
    Il y tenait à sa sœur, le bougre... Et puis elle allait être maman alors il allait pas laisser Célérion crever, il devait s’occuper de ses futurs neveux et nièces !

    Katie remonta à ce moment dans la chambre, demandant à Valek s'il était en train de partager le lit avec l'elfe dans une délicatesse propre à la femme au bras mécanique.
    Il regarda Katie, techniquement, Célérion était aussi de sa famille, cousin éloigné, certes, mais de la famille quand même...

    "Katie, votre bras est opérationnel ?"

    Et ils partirent au Nid de l'Aigle, tandis que Shanaël se téléportait à Lune d'Argent.

    Lorsqu'ils arrivèrent aux Hinterlands, Valek fut surpris de tomber la Draeneï Halvéa qu'il respectait énormément pour ses capacités de guerrière.. Il proposa de faire le voyage ensemble, car si jamais ils se faisait attraper par le Fléau aux Terres Fantômes, ils auraient une maigre chances de s'en sortir, à plusieurs.

    Ils passèrent les bois décrépits du sud des territoirs des Sin'Doreïs sans encombre au final et arrivèrent au sud du village de Brise Clémente, celui ci étant situé avant le port qui était occupé apparemment. Halvéa avait l'air d'avoir le droit de passer lorsqu'elle s'adressa au "chef de la porte", mais ils avaient tellement besoin d'aide qu'ils laissèrent passer Valek et Katie.

    En temps de guerre, on crache pas sur deux paires de bras, enfin, 3 bras normaux et un mécaniques, mais c'est pas important ça.

    Ils arrivèrent au petit campement improvisé des forces de la régence. Il reconnut plusieurs têtes
    L'orc Rodash, un bourrin qui dirigait les forces de la Horde à Strangleronce et qui avait mis son nez à Hautebrande plus d'une fois.
    Xardas, le démoniste réprouvé qui restait toujours aussi calme. Il eut du mal à se contrôler de ne pas lui sauter dessus, mais finit par se dire "Observe son style de combat, ça sera plus facile de le tuer après"
    Epine était là aussi, sans doutes pour la même raison que Halvéa, enfin elle, ça serait pour soigner...
    Kaushalya Pourpresang était présente également, Valek la connaissait assez bien, même en couchant pas avec elle. Mais vu que c'était la sœur de Célérion, fallait éviter de sortir des conneries.
    Il y avait aussi une elfe brune en robe que Valek ne connaissait pas, après Loktrann arriva avec le troll Zul'Gamesh, que Valek aimait bien et une elfe de sang rousse qui semblait paumer.

    Bref, tout ce petit monde était venu pour sauver l'ambassadeur, il y avait de tout, sauf de nains, de gnomes, d'elfe de la nuit et de tauren. Enfin pour les elfes de la nuit, ça serait normal, ils peuvent pas se voir en peinture...

    Le plan fût rapidement monté : Deux groupes, un pour attaquer de front, et un autre pour pour aller au bateau et sauver l'ambassadeur, sa suivante et la chevalier de sang. Valek alla dans le groupe de diversion et Ka'lya lança le signal d'attaque. Il se dépêchent de rejoindre le bateau, Valek sans se mouiller, il avait des glyphes de marches sur l'eau, pas comme les autres..



    Valek assomma un déshérité et sauta sur son copain à droite, l'égorgeant de manière aussi brutal que possible. Ka'lya elle aussi massacrait ses ennemis à l'aide ses dagues tandis que l'elfe brune arrosait l'ennemie de puissance aracanique, Xardas lui invoqua une succube -Valek tourna les yeux- et déchaina la puissance des flammes et de l'ombre sur les drogués.
    Le bateau fut vite nettoyé et on voyait déjà l'autre groupe les rejoindre, rasant tout sur leur passage. Tous regardèrent la tour du port... Et tous savait qu'il fallait aller en haut pour attraper leur chef ! Ils se dépêchèrent de franchir les déshérités, tout regroupés en bas de la tour puis ils gravirent la tour ou le chef les attendait, visiblement.

    Le chef ressemblait à un elfe qui avait trop bronzé, selon Valek.

    Ils le mirent à terre facilement, c'est pas facile de se défendre, quand t'as 15 bourrins qui te plantent leur épées dans le genou.
    Il s'effondra et Ka'lya et sa suite l'emmenèrent à la capitale pour être interrogé -et torturer.

    Tout se calma, puis ils rentrèent au camp, passant des potions et de la poudres des arcanes à Célérion puis il s'en alla après avoir discuté un peu avec le troll Zul'Gamesh, au final, ils avaient gagné un pote troll, c'est pas rien.

    Et il avait sauvé son futur beau'f...

    Shaanie

    Messages : 16
    Date d'inscription : 21/01/2012

    Re: D'or et de sang

    Message par Shaanie le Mer 11 Avr - 11:29

    Shaanie avait rencontré Dame Epine, ambassadrice des draënis. Elles avaient discuté de la situation dans laquelle se retrouvait le Seigneur Pourpresang et sa servante et Dame Epine lui avait demandé de la conduire jusqu'à ce fameux port dont elle ignorait l'emplacement afin d'observer la situation.

    Sur place, à l'abris des regards derrière les branches des arbres sur une colline attenante, elles avaient pu voir que les déshérités étaient nombreux et bien armés. Suite à une courte discution, Dame Epine avait affirmé sa volonté d'aider à faire face au problème, elle voulu rentrer en ville pour essayer de joindre une amie à elle, une certaine Uktena, pour essayer de la faire venir également.

    Voyant que la situation risquait d'évoluer rapidement, Shaanie décida d'essayer de faire également appel au guerrier orc qui avait combattus àleurs côtés à Tranquilien. Elle le rencontra à Ogrimar où il accepta, selon lui car il avait besoin du Seigneur Pourpresang vivant, de se joindre à l'expédition de sauvetage. il voulut se rendre sur les lieux immédiatement afin de se faire une idée de la situation.

    La suite s'enchaïnna à une rapidité désarmante. Semblant surgir de toute part et de tous horizons, de nombreuses personnes arrivèrent pour prêter assistance. La situation était quelque peu tendue au vu des origines variées des personnes présentes mais les raisons qui poussaient chacun à être présent finirent par avoir raison des querelles d'ordre personnelles. Shaanie du tout de même faire face au mécontentement de Rodash qui menaca de lui arracher un bras s'il se retrouvait obligé de combattre aux côtés d'humains une autre fois par sa faute encore. Il fallait admettre que la situation si elle avait été moins grave était assez cocace. Troll, orcs, draënis, elfes de sang, humains,réprouvé, tous combattant côte à côte pour une même cause, voilà qui était peu courant.

    Shaanie fut assignée au groupe de sauvetage et chargée d'envoyer un signal de feu dans le ciel lorsque son groupe serait en place afin que ceux chargés de la diversion lancent leur assault.
    Elle s'acquita de sa tâche avec diligence et participa de son mieux à la bataille qui s'en suivit.

    Elle n'était pas familère des combats de ce genre, ce n'était que la deuxième fois qu'elle se retrouvait au front. Peut être était-ce pour cela qu'elle ne vit pas venir le déshérité qui lui enfonca une dague avec violence dans les côtes... Quand elle revint à elle grâce aux soins d'un prêtre qui était là, elle fit de son mieux pour ne plus s'écarter des autres. Quand un autre arriva vers elle avec un air méchant, elle était prête, malheureusement elle n'avait pas l'agilité néscessaire pour échapper à sa dague et prise de frayeur face à sa propre mort, elle utilisa sa magie pour se rendre invisible aux yeux de son agresseur. Finalement sans trop savoir comment, elle fut en haut de la tour avec les autres. Le chef de la bande était maîtrisé et tous les autres semblaient trés contents d'eux même.
    Epuisée, blessée, Shaanie essaya poliment de faire connaitre son désir de prendre congés sans succés. Un vieux chaman orc dont elle avait cru comprendre que le nom était Loktrann ayant pris la peine de l'imprégner de magie de guérison, elle décida qu'elle en avait assez du sang, de cette joie que les autres affichaient et qu'elle n'arrivait pas à partager, et elle usa de ses dons pour quiter le lieu du carnage pour Lune d'Argent.
    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Re: D'or et de sang

    Message par Savatell le Dim 5 Aoû - 10:09

    La reconquête du territoire thalassien ne s'arrêtera pas après a reprise du chantier naval.

    Célérion se rendit face au conseil de la régence et exposa une idée au seigneur Theron. Les anciennes bases kal'dorei des terres fantômes sont vides, pourquoi ne pas en prendre possession ? Le régent était séduit par l'idée. L'intendant, récemment nommé dirigeant de l'Oeil de sang, proposa d'installer un camp d'observation à An'daroth, chargé de surveiller l'activité du Fléau dans la Malebrêche et de défendre la frontière en cas d'attaque. Les lieux étaient prêts à être saisis, il n'y avait rien de compliqué dans la manoeuvre.

    "Envoyez vos hommes s'emparer des lieux et revenez me voir "

    Une trentaine de soldats de l'Oeil de sang fut envoyée au delà des Chants Éternels pour aller occuper l'espace vide.
    Célérion était pressé de retourner auprès du régent pour lui exposer la suite de ses projets.

    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Re: D'or et de sang

    Message par Savatell le Ven 17 Aoû - 7:18


    Pour ressourcer davantage Quel'thalas en énergie, Célérion pensa qu'il était judicieux de remettre en activité un certain nombre de lieux.
    Pour commencer doucement, il y avait le sanctum occidental qui était défectueux. Il a parut important à l'intendant de le remettre en état et ne se fit pas prier pour en toucher deux mots au Grand Magistère Rommath. Ce dernier approuva la démarche du jeune seigneur et il lui affirma qu'une équipe de magistères serait envoyée sous peu sur les lieux pour tenter d'y résoudre le problème.
    Célérion attend avec impatience le verdict des mages et songe déjà aux futurs endroits à récupérer... des endroits tels que l'académie Falthrien ou encore les flèches de Ternesoir et d'Aubétoile.
    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Re: D'or et de sang

    Message par Savatell le Ven 24 Aoû - 19:40

    L'opération fut une réussite. Falthrien était désormais à Quel'thalas, à nouveau. Hélas, Felendren le banni ne put être capturé vif, son corps se déchira comme une feuille sèche sous les derniers coups portés par ses assaillants.

    Célérion regardait autour de lui ceux qui l'avaient bravement accompagné. L'intendante Epine, dame Hazel, les mages Sentilias, Coursaurore et Da'sharan ainsi que l'anachorète Joveste et Kaushalya étaient réunis face au cristal ardent de l'académie qui venait d'être stabilisé. Les énergies des lieux circulaient librement et les créatures arcaniques furent toutes détruites.

    Le Grand Magistère fut averti et les mages n'avaient plus qu'à s'emparer des lieux. Célérion était impatient de voir le résultat de cette réussite.
    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Re: D'or et de sang

    Message par Savatell le Mar 11 Sep - 0:34



    Célérion avait eu vent de la potentielle menace que pouvait représenter Anarion en'Noridhrim. Ce dernier ne contrôlait pas le démon qui le possédait. L'ordre d'arrestation fut rapidement prononcé. Il ne pouvait se cacher plus longtemps, les prêtres savaient pour son cas. L'intendant devait agir comme on attendait qu'il agisse.
    Une fois le néantromancien enfermé, Célérion ne comptait pas s'attarder mais quelques paroles prononcées par le détenu suffirent à maintenir l'attention du magistère. Ce dernier expliqua que le mal devait être éliminé indépendamment du porteur. Si une telle chose ne pouvait être, le porteur devrait mourir avec son mal. Anarion semblait convaincu qu'il ne restait que peu de temps avant sa fin inévitable. Il préféra en finir immédiatement. De vaines tentatives de suicide furent neutralisées par les gardes. Ramenés face à l'intendant, hors de sa cellule, il se fit inspecté tandis qu'il avait été assommé par le coup d'un surveillant. Cette inspection avait suffit au démon de se manifester une dernière fois pour se libérer de sa propre prison charnelle, ôtant la vie d'Anarion...
    La deception fut intense... Célérion eu la sensation d'avoir échoué dans un combat. Mais pour ne pas provoquer une nouvelle psychose au sein du peuple, il décida de faire croire à une simple exécution comme il y en avait souvent eu auparavant. La tête de l'hérétique fut tranchée et le corps fut livré aux flammes purificatrices. Le magistère trouvait presque ironique de devoir annoncer la mise à mort d'un membre d'une lignée qui aurait put être liée à la sienne. Il prit toutefois la peine de prélever la broche que portait Anarion avant de mourir. Elle luisait d'un éclat scintillant et la gravure écrite dessus semblait être la preuve que quelque part ailleurs, un autre en'Noridhrim vivait.
    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Re: D'or et de sang

    Message par Savatell le Dim 16 Sep - 12:34


    Cela fait trop de temps que le Fléau s'est installé aux Terres fantômes. Célérion voulait agir, mais la tâche était plus ardue que jamais. Les fantassins de l'Oeil de Sang avaient été mobilisés pour protéger les structures. Les gardiens arcaniques rôdaient près des sites d'An'owyn et d'An'daroth. Les magistères s'efforçaient de constituer les cristaux de protections sur ces deux emplacements et les pérégrins surveillaient les frontières et le Fléau sous l'ombre des arbres morts.

    On avait noté une activité croissante de la part des morts. Tyrannus dominait à présent Mortholme. Sa Nécropole survolait le bastion., protégée par un wyrm de givre, des gargouilles et des val'kyrs. Des créatures sorties de la couronne de glace avaient prit place dans la zone pour fortifier les environs. Une armée s'était levée devant les portes de la ville fléautique avec une liche à leur tête.

    Ce qui était déconcertant était de constater que le Fléau n'avait pas encore mené d'attaque directe à l'encontre des sin'dorei. Ils ont été surpris en train d'attaquer les villages trolls amanis aux pieds de Zul'aman pour y pratiquer des expériences de résurrections. Les trolls des forêts s'étaient mobilisés pour défendre leur cité et un combat se préparait entre les deux camps. À en croire les paroles des agents du Fléau interrogés, ils comptent mener une seule attaque, cataclysmique, dans le but de tout détruire jusqu'à Lune d'argent. On a aussi entendu dire que Quel'Thalas devait être le nouveau domaine des san'layns, que le royaume serait un nouveau Norfendre. Aucune parole n'était pour rassurer les thalassiens mais il fallait aussi se méfier de la fourberie de certains morts. Deux ont été emprisonnés. Le premier, Eizzaar, s'est déclaré être espion à la solde de Larisa. Il devait surveiller les agissements du Fléau pour son compte. Il disait que le Fléau attaquerait bientôt, très bientôt. En effet le Fléau attaqua mais pas les elfes. Peut-être ont-ils retardé leurs actions contre eux ? En tout cas le non mort avait précisé que Mortholme attendait d'avoir plus de ressources et d'unités pour lancer une grande invasion. Le second mort, Vallien, retenu dans le Solarium, ne tenait pas de propos plus différents. Il disait aussi qu'un jour tout serait entre les mains de leurs maitres.

    Devenu impatient, Célérion ordonna à ce que le nord de la Malebrêche des terres fantômes soit rasée pour y positionner l'armée, prête à intervenir. À la fin, un groupe de chevaliers de la mort s'avança. Leur chef approcha seul pour expliquer aux elfes qu'il était inutile pour eux de résister et qu'ils devaient abandonner les terres fantômes pour ne pas subir leur courroux. La discussion fut agrémentée de ce qui aurait put être comparé à un marché, ou a un chantage : Ou les terres fantômes vont au Fléau en supposant qu'ils ne montent pas jusqu'aux chants éternels, ou ils attaquent. À ces mots, le chevalier de la mort ajouta que les sin'dorei n'étaient pas leur cible. Les représentants du Fléau s'en allèrent en précisant que Quel'Thalas était désormais avertie. Célérion se précipita chez le régent pour le tenir informer. Ce dernier demanda à ce qu'on trouve le moyen de protéger la frontière et de vérifier si les sanctums en ruines avaient une chance d'être réparés. Lor'themar Theron annonça à Célérion qu'ils discuteraient de l'abandon des terres fantômes en secret. Les avis divergent entre les magistères et les pérégrins. L'intendant demeure quant lui, peu confiant.
    avatar
    milinda

    Messages : 1358
    Date d'inscription : 15/05/2011
    Localisation : Val d'Oise

    Re: D'or et de sang

    Message par milinda le Lun 17 Sep - 11:32

    À la mine de Terradience, les gnolls braquaient tous leur regard vers l’entrée sud de la grotte. Des cris des cris en avaient émané, des cris qui leur inspiraient la peur car c’était des cris de mort. Lentement, ils s’approchaient de la bouche béante et sombre, armes à la main, prêts à bondir sur ce qui pourrait en sortir. Mais rien n’en sorti d’autre que des gémissements de gnolls mourants.

    Mais bientôt, une étrange lueur se reflétait sur les parois de roche. Un crépitement les fit se retourner. Ils virent alors les flammes ravager leur tentes qui s’embrasaient les unes après les autres. Et une forme sombre s’enfuir au loin, cavalier monté sur un loup noir qui partait en direction du Nord.
    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Re: D'or et de sang

    Message par Savatell le Dim 23 Sep - 13:33

    Non, ils n'auront pas les terres fantômes. La région est à Quel'Thalas et Quel'Thalas est aux sin'dorei. Il faisait plus clair dans l'esprit de Célérion qui ne pouvait se résoudre à laisser la terre de ses ancêtres aux mains des ténèbres. Le régent ne semblait pas d'un avis différent, au grand désarroi de Rommath mais à la grande satisfaction du général Luisaile. Le travail qu'il fallait poursuivre était d'offrir une sécurité inviolable aux bois des chants éternels. Un nouveau sanctum sera construit et de nouvelles armes de défenses seront choisies. Parmi celles-ci on peut noter les forces humaines de Hurlevent et de la croisade d'argent qui se joignent aux côtés des elfes. L'intendant sentait déjà l'éventualité de devoir se séparer des réprouvés à Tranquilien. Il devait donc veiller à ce que le vide soit comblé.

    Sylvanas n'a pas hésité à vouloir faire chanter Lune d'argent lors de la visite de Célérion à Fossoyeuse. Leur entrevue n'avait eu aucun aboutissement positif. La dame noire menaçait la régence d'enlever ses troupes des terres fantômes si les sin'dorei ne répondaient pas à ses demandes. Il était hors de question de céder. Car Quel'Thalas peut se passer de chantage, elle peut se passer des réprouvés. La décision finale n'avait pas été choisie car le choix revenait au régent. Mais l'intendant n'était pas prêt de laisser son seigneur accepter une pareille machination.

    avatar
    Savatell

    Messages : 229
    Date d'inscription : 30/10/2011
    Localisation : Paris

    Re: D'or et de sang

    Message par Savatell le Sam 8 Déc - 15:16

    C'est à présent terminé, enfin. La Nécropole s'est envolée et la menace de Mortholme semble avoir considérablement diminué. Il n'y reste plus qu'un épais nuage de peste.

    Le combat fut éprouvant et le seigneur Pourpresang n'en avait pas connu depuis longtemps. En sortant de la capitale, il tomba nez à nez sur l'arcaniste Kyl'har, un chasseur qui lui était inconnu et l'intendante Epine de l'Exodar, accompagnée d'une légère troupe de redresseurs de torts. Après les salutations faites et un temps d'attente respectable au cas où des retardataires arriveraient, la route pour Tranquilien fut prise. Sur le chemin on croisa deux nouveaux draeneis : Kryode et Joveste, qui se joignirent au groupe. Une fois la frontière traversée et le village gagné, une magistrice confirma le rôle de meneur qu'endosserait Célérion lors de cette bataille. L'erreur serait inadmissible.
    La stratégie initiale qui consistait à éliminer les défenses terrestres et aériennes de Mortholme pouvait être appliquée. Les gargouilles tombèrent sous les coups des forestiers mais ceux ci ne s'en sortirent pas indemnes. Les balistes détruisirent les chariots à viandes positionnés devant la porte. L'équipe au sol s'élança sur les goules puis sur la liche qui semblait les commander. Petit à petit, l'accès vers la grande entrée se libérait. La wyrm de givre, elle, ne bougeait pas des airs. La stratégie qui comptait sur l'emploi des bombes à mana larguées depuis les airs ne pouvaient être poursuivie comme telle. Le magistère et sa suite s'enfoncèrent jusqu'à l'intérieur du bastion pour renvoyer vers la mort véritable les créatures qui s'y tapissaient. Dans la tour centrale, il fallut abattre le traitre Dark'han. Bien que réduit en cendres, son esprit s'envola dans un ricanement méprisant. Plus loin à l'extérieur, on entra là où se dissimulait les chefs du bastion. Le baron Vaillefendre, le seigneur Tyrannus, le spectre de Dark'han et pour finir, celle qui fut Syrielle Larme-de-Sang. Il n'y eut pas de duel, juste un "avertissement". Les non-morts se volatilisèrent. Une machine qui diffusai de la peste obstruait le passage vers la sortie du bâtiment. Il n'y avait pas d'autre solution que celle de se téléporter à son tour.

    Le magistère Pourpresang s'en sortait bien affaibli. Uktena, la titanesque amie de l'intendante Epine avait rejoint la bataille en cour de route et avait suivit le seigneur et l'arcaniste Kyl'har jusqu'à Lune d'Argent où ils s'étaient téléportés. L'intendante et les autres draeneis, quant à eux, s'étaient téléportés ailleurs, probablement à l'Exodar. Mais de retour à la capitale, on retrouva le repos et les soins. Il fut annoncé plus tard que la nécropole avait disparue et que seul le nuage de peste isolait le bastion du reste de la région.
    On pouvait compter cela comme une victoire.

    Contenu sponsorisé

    Re: D'or et de sang

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 1:19